Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles

forum des campagnes des copains de Bourg
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Journée 4 Psirone et Hans au palais des Conseillers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Journée 4 Psirone et Hans au palais des Conseillers.   Ven 19 Jan - 15:32

Les trois nains dirigent donc HAns de Lumyaa et Psironne le barbare en direction du palais des conseillers. Vous partez en tout d'abord en direction de la ville haut, au nord-est. Le chemin monte un peu. Vous progressez en de belles demeures à l'architecture variée, parfois certaines sont étranges, et vous paraissent plus relevez du défi architecturale que de la raison. Les trois nains progressent en silence. On s'écarte respectueusement de votre chemin. ALors que vos armes sont munies de noeuds de paix, les leurs ne le sont pas, ce qui indique une autorisation spéciale de la ville. CErtaines personnes les saluent de leurs noms, et vous saluent par la même occasion. Un des passants, saluant NOrin par son nom, le qualifie de "tueur de dragon". Il répond avec courtoisie.

Vous montez donc en direction de la ville haute, mais avant d'y arriver, vous vous orientez vers le plein nord pour passer l'enceinte intermédiaire et centrale en direction du quartier nord, celui des administration publiques et des lieux du pouvoir politique et religieux de la ville. Les maisons se font plus belles, plus récentes, plus vastes. Le chemin redescend alors que vous passez la barbacade intérieure sans encombres.

Passés la barbacane, vous descendez la rue principale menant à la porte nord (par laquelle est passé Psironne pour entrer, et qui mène aussi en direction de la Vinasserie). La rue, en pente, en direction du nord est large, pavée. Sur ses abords se dressent des monuments officiels, quelques banques, de riches échoppes, des artisans renommés, quelques belles auberges, des hôtels. VOUs apercevez le palais des hauts conseillers qui vous montre le dos de son haut dôme, alors que vous descendez. La voix est entourée ici de belles statues de héros oubliés ou non, du moins inconnus de vous. DEs montures richement recouvertes de harnachements de luxe, de belles personnes, des étudiants, mais aussi nombre de marchands, vous croisent à mesure qu'ils montent vers la ville. PUis, sur votre gauche (donc vers le nord-ouest) s'étale majestueusement le mur des jardins situés à l'arrière du palais des conseillers. Plus loin, toujours sur la gauche, le palais des conseillers, avec ses domes recouverts d'or, puis l'esplanade du palais. Vous vous rappelez que les immenses thermes municipaux de la ville se trouvent juste derrière. VOus y étiez allé lors du début de votre aventure. MAIs, alors que vous longez le mur des jardins, les nains vous indiquent de vous diriger vers une porte, fortement gardée, menant directement aux jardins. Une simple et petite porte, peu visible au milieu des splendeurs monumentales de l'artère dans laquelle vous progressez... peu visible s'il n'y avait pas une dizaine de gardes, en belle tenue, portant armes d'hast, écus recouverts d'une des innombrables variantes des symboles de la cité. A leur taille d'imposants cimeterres richement ornés. Des gens entrent et sortent, contrôlés ou non par les gardes selon qu'ils les connaissent ou pas.


Dernière édition par le Sam 3 Fév - 16:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Durant le trajet, nains, Hans et Psironne.   Ven 19 Jan - 15:44

"Alors messire Psirone, fait Norin, durant notre chemin, m'indiqueriez vous la nature des ces trophées qui ornaient votre ceinture ? Il est évident qu'ils n'ont guère leur place au palais, mais entre nous, aventuriers de notre état, il est parfois de bon ton de connaître les faits des uns et des autres".

"Nous mêmes avons voyagé et croisé de nombreux périls, il y a de cela quelques années déjà.... Nous avons connu votre aubergiste, Quilhem, à une époque où il était comme qui dirait, plutôt redouté parmi nous. Nous avions une compagnie, dont le nom n'a plus guère d'importance".

"Appartenez vous à une compagnie ?".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: PSIRONE   Dim 21 Jan - 2:11

PSIRONE semble à priori surpris qu’un des nains s’adressent à lui. Après quelques instants de réflexions du à la recherche de ce qu’il allait dire, ou bien du à un effort de concentration pour continuer cette discussion.

Tout en regardant son chemin, il s’adresse tant à Norin qu’à lui-même sans enthousiasme dans la voix :

« Des trophés, oui . Et aussi un petit souvenir des ennemis que J’AI renvoyé dans le royaumes des morts. Ces trophés là valent bien plus que toutes les décorations que l’on peut donner comme à ces gentils soldats. Ils représentent par eux-mêmes la souffrance nécessaire pour avoir vaincu. Un trophée comme cà ça se prend, ça se ne reçoit pas. Et il s’adresse au porteur à tous ceux qui savent ce que vie d’aventurier veut dire, comme tu l’as dit Norin. Tiens voilà que je suis d’accord avec un nain.

Ces 2 là proviennent d’un petit souvenir dans l’outreterre. Nous avions commencé le voyage sur un bateau. Il y avait d’ailleurs 3 de vos congénères. Ils sont morts. Comme quasiment tout l’équipage quand le bateau a été détruit par un kraken.

Il y a eu donc des espèces de félins supposés terrifiants, des kruershars. Premier souvenir. Et comme le disent toutes les histoires, sous la terre ya des…nains, et des drows. Le deuxième souvenir c’est un crâne de leur araignée mutante.

Mais il m’en manque. Les autorités incompétentes ont jugées bon de me prendre les dernières têtes cueillies. Ils ont jugé que ce n’était pas sain. Comme celle de cette assassine de malheur. 2 fois elle nous a échappé. A la troisième…et bien couic. J’allais pas me laisser avoir par une …femme. Je préfère les prendre autrement, mais bon c’est toujours réjouissant d’écraser un adversaire. »





« Mais j’ai entendu dire qu’il y avait un gros reptile qui ferait des siennes aux alentours de la cité. Voilà un défi à la hauteur de mes ambitions. Ya d’ailleurs un groupe qui le cherche. Ma foi, il est vrai que le monstre est puissant et que seul j’aurais sans doute un peu de mal. Si je trouve où il est, j’emmènerai quelques aventuriers. N’importe lesquels. Je suis prêts à leur laisser la gloire et le triomphe s’ils me laissent le trésor de cette créature. Apparemment vous connaissez déjà ces vers ? »



« Pour la compagnie, non je n’en ai pas. Il y a quelques années oui. Mais vaudrait mieux pas que je t’en parle. Ca te plairait pas. J’étais jeune. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: LE grand lézard.   Dim 21 Jan - 3:24

Norin.

"OUi, nous avons entendu parler de cette histoire de dragon. Mais la ville ne semble pas inquiête.... Et la rumeur n'est pas accréditée. Malgré tout c'est étrange. S'il y avait un dragon ici, les attaques auraient eu lieu. A moins que ce ne soit un dragon bon, ou blessé. J'en ai combattu quelques uns, et un en particulier a été assez difficile à défaire. Malgré le trésor, nous avons perdu ce jour là bon nombres d'amis. Une sale affaire, avec le recul. QUilhem était là, cela a même été sa dernière aventure, une bonne fin de carrière en gros, même si, bon....."

"Nous allons entrer".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Entrée jardin du palais des Conseillers.   Lun 22 Jan - 15:07

Vous entrez dans le jardin. Il se trouve donc derrière un palais cyclopéen, de domes et de minarets de couleurs vives. Seuls les minarets sont de neige sur le fond azur sombre de la nuit tombante.

MD / Erreur de ma part, nous sommes en fin de matinée en réalité, et pas en fin de journée.

Les jardins semblent vastes, forêts, petits lacs articificiels, fontaines richement ouvragées, chemins de graviers fins, de couleurs différentes selon les directions.

Vous croisez bon nombre de gens. Un vieux prêtre est en partance, vers un autre monde, un étrange chapeau sur la tête, une barbe non fréquentable, et un air soucieux. En passant proche de vous, comme dans un rêve il indique : "il ne faut pas faire la guerre aux pauvres, mais faire la guerre à la pauvreté". Et puis il s'en va ailleurs, vers d'autres mondes riants.

De belles gents sont là, joyeuses, regardant le vieux fou comme une attraction utile pour les grands discours. Des nymphètes chantent quelques belles odes sur le bord des fontaines, pendant que des nobles écoutent insouciants, tout en discutant des derniers arrangements politiques.

Les nains semblent vous mener vers une sorte de temple à colonnades, rond, sans autre murs que les colonnes. Des personnes vous y attendent en discutant.


Dernière édition par le Jeu 25 Jan - 0:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: La rencontre   Lun 22 Jan - 15:21

Deux personnes sont sous l'abri du petit temple. L'une est âgée, l'autre soutien la première.

"Maître Sylvanusi, font les nains en s'inclinant".

L'homme dresse un sourcil brousailleux et regarde les nouveaux venus (lesnains, Psirone, et Hans).

"VOus êtes les bienvenus, héros, nous avons entendu parler de vos faits et gestes en les lointaines contrées du Sud. Pourriez m'indiquer vos noms et qualités, messires ?", indique la personne âgée, tout en se maintenant au bras de la jeune femme brune, à la peau matte, qui soutient son bras, fort mais rendu frèle par les années.

"Mon nom est Sylvanus, Maître conseiller de la ville".




L'homme, âgé, n'en est pas moins volumineux, il semble avoir été ûne force de la nature, mais que les années ont fatigué, gâté. Il porte à sa taille une ceinture de tissu, nouée en un noeud de paix symbolique. Il porte à son cou l'habituelle sorte d'amulette ronde qui en lui dénote la noblesse de la cité. D'un âge avancé, il porte sur son visage les lourdeurs de la vie, de belles bajoues, une barbe que l'on ne peut plus guère raser à la peau sans arracher celle-ci. Sa masse est voutée sur les épaules fermes de sa belle servante.

"On m'a parlé de vous, et moi aussi, en mon temps, j'ai rencontré le Sang, sans y avoir gouté il faut le dire... Mais j'en ai connu les désagréments, pour les proches... Je vous remercie d'avoir coupé la racine de cette graine funeste qui fleurissait en notre cité aimée".

NOTE DM : présentez vous, indiquez avec précision les gestes qu'accomplissent ou n'accomplissent pas vos personnages. Puis passez au message suivant.


Dernière édition par le Mar 23 Jan - 1:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Rencontre suite.   Lun 22 Jan - 15:49

D'autres personnes , intriguées par votre présence, s'approchent. Des nobles à priori, du moins leurs vestures semblent l'indiquer. Mais parmi elles, vous repérez sans problème des gardes d'élite, se remarquant par leur absence de tenue militaire. De même, une dizaine d'hommes, avec en leur sein deux femmes elfes, vêtus de toges blanches brodées d'or, portant des batons blancs veinés d'or vert, tous âgés de la cinquantaine au minimum, les elfes exceptées. L'une des elfes porte la même toge blanche et or, et un bâton. La seconde elfe se distingue, et est vêtue d'une robe verte et or, portant à sa taille une superbe épée longue, fine, délicieusement ouvragée et sertie de pierres précieuses de grande qualité. Cette deuxième a le visage masqué, et seuls ses cheveux d'or pâle délicatement veinés de verts pâle échappent à sa coiffe. Les deux elfes rient en leur langue en regardant en votre direction. Aucune moquerie ne semblent pourtant émaner d'elles.

Un couple, accompagné d'un esclave noir approche. L'homme porte à la taille le même noeud que celui de Sylvanus.



"Maître Kasitech, haut conseillers justicier de la ville, voici les personnes dont on nous a parlé, fait le Maître Sylvanus en saluant les nouveaux venus."

MD : mêmes consignes qu'avant.... présentez vous une nouvelles fois, indiquez une DEUXIEME fois ce que vos personnages font ou ne font pas... c'est IMPORTANT. Ce message est indépendant de celui d'avant, donc répondez deux fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit

avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Journée 4 Psirone et Hans au palais des Conseillers.   Mar 23 Jan - 10:22



Je retire mon heaume,
fait passer ma lance dans ma main gauche,
m'incline à 45 degrés,
pose ma main droite sur mon épaule gauche

"Hans de Lumyaa,
Baron des Cheveux de la Déesse,
Loup d'Alaric
et Oeil Vigilant de la Divinité
"

J'attend qu'il me demande de me redresser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit

avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Journée 4 Psirone et Hans au palais des Conseillers.   Mar 23 Jan - 10:33



si maitre Sylvanus ne m'a pas invité à me redresser
j'attends
incliné face à lui

si maitre Sylvanus m'a dit de me redresser

face à Maitre Kasitec
je m'incline à 45 degrés,
pose ma main droite sur mon épaule gauche

"Hans de Lumyaa,
Baron des Cheveux de la Déesse,
Loup d'Alaric
et Oeil Vigilant de la Divinité
"

et je gardes la tete baissée
en attendant son "autorisation" de me redresser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: PSIRONE   Mar 23 Jan - 12:13

Devant Maître Sylvanus, je mets ma main droite sur mon épaule gauche et m'incline comme les nains l'ont montré. Je le fais d'un mouvement lent, la tête incliné dans le prolongement du corps. Ma main gauche est posée sur ma hanche de façon à prendre un peu plus d'envergure. (Ma seule arme étant dans le dos et je n'ai rien dans les mains)

"Mon nom est Psirone,
Loup solitaire de la tribu des marches d'argent,
Coupeur de têtes"

J'attends qu'il me fasse un signe pour me redresser (qui sera dans un mouvement tout aussi lent)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: PSIRONE salut maître Kasitech   Mar 23 Jan - 12:27

Devant Maître Kasitech, je mets ma main droite sur mon épaule gauche, les muscles du bras bandés . Je m'incline comme les nains l'ont montré. Je le fais d'un mouvement raide et lent, la tête incliné dans le prolongement du corps.

"Psirone
...
Loup solitaire des marches d'argent,
Coupeur de têtes"

J'attends qu'il me fasse un signe pour me redresser (qui sera dans un mouvement tout aussi lent)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Vers l'ombre   Mer 24 Jan - 9:31

.... TOut ce petit monde resta un instant suspendu, chacun perdu dans ses pensées propres. Les trois nains étaients inclinés eux aussi. Maître Sylvanus, d'un geste tranquile, vous fit signe de vous redresser. Avec un large sourire il indiqua :

- Ainsi vous nous avez débarrasé d'un lourd fléau, messires. Nous n'avons eu que quelques échos lointains de vos exploits en ses jungles perfides, moites et irrespirables [sic]. N'est-ce pas, maître Kasitech ?

- Hum, fit l'homme, le regard perçant, scrutateur, bien différent de l'air débonnaire de Sylvanus, hum, oui. Bien sûr on ne peut pas dire que le trafic de sang soit totalement asséché... Mais, hum, il est évident que votre geste pour la cité, ainsi que pour certaines autres cités, a été des plus audacieux. Vous êtes à coup sûr, des hommes trempés dans l'acier.

- Oui, à coup sûr, ces gens seront sans doute les bienvenus en notre cité par l'avenir... reprit Sylvanus
- En effet, maître Sylvanus, en effet, fit Kasitech, plongé dans ses pensées tortueuses, mais les honneurs sont sans doute peu importants pour des gens qui mènent le redoutable, dangereuse, et exaltante, vie d'aventuriers.... Malgré tout...
- Oui, nous allons discuter de cela à l'abri du soleil, mes amis, et Sylvanus indiqua du bras un petit bâtiment rond à colonnade surmonté d'un entablement ouvragé.

Un dôme de fin entrecroisements de bois blanc abrite l'intérieur ombragé, rond, avec des bancs sur son pourtour intérieur, et au centre une belle fontaine au fond de faïences de couleurs variées. Les faïences montrent des faunes, des nymphes et des satyres s'ébattant dans une nature sauvage.

- Allons, allons. Kasitech dirige tout le monde d'un geste. Prenez place. vous allez nous conter un peu vos aventures, je suis certain que ces dames seront intéressées par vos exploit, n'est-ce pas ma chère ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Alors que vous prenez place   Mer 24 Jan - 9:51

Les conseillers se dirigent vers des bancs. L'un des servant, qui suit la petite troupe, désigne un banc proche, juste sur la droite des conseillers.

- En effet, fait la personne accompagnant Kasitech avec un cillement las et langoureux, en effet, j'ai toujours apprécié de passer mes journées à écouter de nobles aventuriers conter leurs exploits, les coups qu'ils assèment, les têtes qu'ils tranchent.... tout ceci est extrêmement passionnant pour une femme de cours. Je ne demande néanmoins une chose : ses forêts ne sont-elles point emplies de petites créatures étranges qui vous dévorent le corps ?

- Prenez place à côté de moi, pour que j'entende bien ses boulversantes aventures. Qu'on nous amène de quoi vous raffraichir en même temps, que les langues comme l'imagination ne sèchent point par cette chaleur.



Elle ponctue sa phrase d'un geste impérieux en direction des serviteurs, sans tourner la tête dans leur direction. Le massif servant qui les accompagne, et vient de laisser l'ombrelle de côté, quitte le petit refuge à l'ombre pour donner des ordres en ce sens à des servants, inférieurs, qui se tiennent non loin.

Le banc circulaire faisant le tour intérieur du bâtiment, est interrompu seulement par l'entrée pas laquelle vous êtes passés. Sylvanus et sa servante prennent place le plus à gauche, puis Kasitech, puis sa compagne, puis vous. Les trois nains se placent en face.


- Alors, messires, redoutables aventuriers, reprend la compagne de Kasitech, s'installant sur le banc dans une froissement de sa vesture délicate, qu'avez-vous vu et fait en ses jungles ? Je suis "impatience" de tout connaître de vos hauts et bas...


Dernière édition par le Mer 24 Jan - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Au fait   Mer 24 Jan - 10:00

Au fait, faites moi SVP, un jet de Détection.

Indiquez moi, chacun :

Résultat sur 20.
Bonus de compétence.
Bonus/malus de sagesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit

avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Journée 4 Psirone et Hans au palais des Conseillers.   Mer 24 Jan - 16:47

Résultat sur 20 = 9
Bonus de compétence = +10
Bonus/malus de sagesse = +4

Je prends place

Je remets mon heaume

visage decouvert

et dit :

"Notre aventure...
Plustot, ma Mission...
Je l'ai accomplie...
Je laisses à Psirone le soin de vous la conter à sa facon, plus imagée
"

...
veut dire songeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: PSIRONE   Mer 24 Jan - 16:50

En entrant, PSIRONE jette un oeil scrutateur sur ce nouveau lieu.
Comme tous les hotes sont installés, PSIRONE se dirige vers le banc tout en se débarassant du fourreau rempli qu'il porte dans le dos. Il le pose respectueusement contre le mur derrière le banc.
Il s'assoit et cherche à se mettre un peu à l'aise sur le banc.
Après quelques instants de flottements, PSIRONE semble se décider à parler, le regard un peu évasif :
"Notre voyage a été long et je préfère vivre l'action plûtot que de la raconter. C'est pas mon fort d'ailleurs de raconter. "
PSIRONE regarde alors l'assemblée et continue d'une voix plus enjouée.
"On n'a bien un compagnon qui aurait pu vous raconter tout ça. Il est balaise en parlote. Il dit svp avant d'attaquer et dit pardon une fois qu'on a écrabouillé notre ennemi. Et en plus il doit tout noter ses voyages. Mais il est resté à l'auberge."
PSIRONE regarde Hans comme si ce dernier allait continuer le récit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: SUite   Jeu 25 Jan - 0:31

- On nous a indiqué qu'Ebon Terrura était décédé durant vos péribles en Shalimar, fait la compagne de Kasitech..., nous avons entendu dire que les tambours de la secte du Crotale avaient retentis pour vous... Vous êtes partis en la ville de lacustre de Kalimvran à la poursuite d'un mage nécroman. L'avez vous retrouvé ? Vous....

- Laissez, Clarimonde, nos hôtes n'ont visiblement guère envie de discuter, tranche Kasitech. C'est fort dommageable. Il va néammoins falloir que nous ayons une discussion concernant vos aventures, et cela en raison des renseignements que vous pouvez nous apporter.

Tout le monde semble dans la gêne, notamment depuis que Monsieur Hans de Lumyaa a remis son heaume sur la tête, lui conférant en gros l'image d'un coffre fort clouté dans un magasin de dentelles. Même les nains, rustrement engoncés dans leur armure de plaques complete, semblent plus à leur place.

-Je pense qu'il est alors temps d'envisager de vous demander ce que vous espérez en retour de ce que vous avez accompli pour la cité, messieurs, indique Sylvanus. Nous avons pensé vous offrir, en récompense de vos hauts faits, la citoyenneté de la cité. CEci vous ouvre quelques perspectives de carrière au sein de la cité, la possibilité, l'unique moyen de devenir propriétaire en la ville et sa cité, de participer à la vie politique et le choix entre autre, des délégués élisant les Maîtres COnseillers, et de porter deux armes sans avoir à recourir au Noeud de Paix.

Tout le monde semble attendre vos réponses...
...Excepté Clarimonde, qui semble passionnée par la fresque sur rebord du bassin qui se trouve devant vous. Elle surligne gracieusement avec son délicat orteil de marbre blanc, les formes des satyres et nymphes jouant sur le pourtour du bassin, plongée et dans ses pensées.
... Kasitech reste lui de marbre, attendant, les mains sur son bâton, l'oeil acéré toujours, votre réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: PSIRONE   Jeu 25 Jan - 4:24

PSIRONE semble surpris du silence de Hans, et lorsque Sylvanus prend la parole pour parler de récompense, il se redresse sur le banc.
Un petit sourire au coin de sa bouche.

"Je vois que vous êtes direct. Ca me plait. C'est pas le moment aussi déplaisant que je croyais. Vous avez satisfait ma curiosité assez rapidement. Et ça me délie la langue aussi surement qu'un tonnelet de bonne bière, mais l'un n'empêche pas l'autre bien sur. Et comme j'ai envie que vous soyez généreux, je vais satisfaire votre curiosité. Et je voudrais pas qu'on puisse dire que PSIRONE n'a pas su satisfaire une belle dame."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit

avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Journée 4 Psirone et Hans au palais des Conseillers.   Jeu 25 Jan - 5:24

D'un ton neutre et calme :
"Je n'ai pas accompli cette quête dans le but d'avoir ou de solliciter une récompense.
Si VOUS estimez juste de me DONNER la citoyenneté, j'accepterais cette honneur."

Avec un sourire un peu amer :
"Mon retour dans mon royaume n'est pas désiré"

Avec un peu plus de chaleur,
presque en ce parlant à lui-meme :
"Servir cette cité,
faire venir ma femme,
et élever mon futur enfant ici...
Pourquoi pas ?
Cela me semble prometteur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: PSIRONE   Jeu 25 Jan - 5:33

HRP : pour le DM : si je fais des erreurs, c'est que j'ai oublié. Merci de considérer les erreurs de lieux, chronologie personnages comme justes.
MD / du coup je me permet de modifier/corriger un peu car effectivement, c'est lointain comme scénario. Mes modifs apparaissent en caractères gras.

"Bien par où commencer? Peut-être par le soir où on a chercher à nous assassiner dans une des ces auberges. On avait commencé à fouiner et des espions de Shalimar ont tenté de savoir ce que nous savions. C'étaient des membres d'une guilde du serpent mais venus visiblement de Shalimar, avec l'ambassade de cette cité. Ils avaient une marque. Ils avaient envoyé une femme qui utilisait des sortes de crânes puant pour tuer. Ils jetaient des spores, ou des trucs donnant des maladies en explosant. Une fourbe qui a tenté d'en tuer parmi nous. Mais en voyant qu'elle ne faisait pas le poids, elle s'est enfuie cette garce. Ce sont mes compagnons qui s'en occupaient. Pour ma part, j'étais occupé à faire descendre du toit un de ses sbires qui nous attendaient une flèche encochée. Il était perché sur le toit et croyait impossible qu'on puisse l'avir du sol. Et bien il a quand même reçu un bon d'épée.On peut dire qu'avant de toucher le sol il était déjà mort et en plusieurs morceaux. Ces assassins cherchaient un plan, possédé par la créature, un de nos compagnons qu'on appelait "le monstre". Selon un membre de la guilde des cartographes, Roland de quelque chose, il s'agissait d'une carte indiquant en lieu secret dans les jungles de la région de Shalimar. Nous avons donc récupéré cette carte"
"Après cela, on a découvert un souterrain qui nous a mené sous la ville dans un ancien temple de Kali, ou Tigra, ou d'autres noms car cette déesse morte avait plusieurs noms selon les lieux. Repère antique de l'ancienne guilde d'assassins. D'ailleurs en parlant d'assassins, ya rat noir qui voulait diriger les guildes d'assassins de la ville si je me rappelle bien. Bref dans ce temple, il y avait une immense statue de la déesse Kali. Et dans une pièce, un des objets les plus puissants qu'on puisse trouver : un crâne magique. On l'a pris bien sur, pour le mettre en sureté. Et c'est là que les vrais problèmes ont commencé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Réponses PNJs.   Jeu 25 Jan - 11:53

- Ce que vous nous indiquez est des plus intéressant, indique Kasitech. Poursuivez, votre parlé semble aussi franc que votre épée est tranchante.

- Couper un homme un deux, fait Clarimonde, couper un homme en deux....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: PSIRONE   Jeu 25 Jan - 13:15

PSIRONE bombant le torse :
"Oui exactement! en deux..."
Un léger silence
"Enfin pas pil poil en deux.J'veux dire pas fendu en deux par le milieu. J'étais pas dans une position avantageuse. J'ai fait comme j'ai pu. Non j'lui ai juste tranché la jambe à ce niveau là" Et il indique sa cuisse très musclée.
"Enfin ça a suffit pour qu'il arrête de m'envoyer ces échardes. Et pis je me suis rattrappé après. D'abord j'lui ai pris sa main. Ben oui, elle avait une marque bizarre, un tatouage. C'était plus pratique que d'essayer de me rappeler le dessin. J'l'ai passé à notre cartographe. Bonne idée qu'jai eu non? Et pis j'me suis fait un petit souvenir" A ces mots, il fait un signe de la main au niveau de la gorge pour montrer qu'elle partie il a coupé. "Mais là c'était juste pour un souvenir. En fait il a fini en 4". Sur ces derniers mots, le ton de sa phrase a baissé un peu et son regard se dirige vers les nains. L'exhaltation du souvenir de ce combat semble retomber assez vite.
"Mais ça vous intéresse peut être pas"
"Bon alors je continue"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit

avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Journée 4 Psirone et Hans au palais des Conseillers.   Jeu 25 Jan - 15:30

Je retires mon heaume et semble me detendre

-"Mes seigneurs, je vous l'avais dit, Psirone est bien meilleur conteur que moi, on va dire plus imagé..."

Apres un regard rieur à Psirone :

-"Pardon de t'avoir interrompu Psirone,
poursuit donc
"

Hans n'est absolulement pas moqueur, il montre réellement son plaisir de voir remémorer notre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Encore de la suite de la suite   Jeu 25 Jan - 15:56

- Mais si, ces détails sont des plus intéressants, fait Clarimonde. N'est-ce pas Mékaré ? ajoute-t-elle en direction de la servante de Sylvanus.

Cette intervention en direction d'elle ne semble pas du tout émouvoir ladite Mékaré. Néanmoins elle approuve de la tête, mais sans aucune conviction, son beau et régulier visage restant froid et figé, un regard dur encadré par ses cheveux d'obsidienne.

- En même temps, de certains détails "politiques", nous discuterons sans doute seuls à seuls, indique Kasitech. Mais poursuivez donc, comme le soulignait ma femme, vous avez, messire Psirone, un certain talent pour compter les aventures... Si votre ami, resté en son auberge, avait plus de talent, alors nous aurions réellement vécu et souffert en même temps que vous... Mais bon, il faut croire qu'il a jugé mal opportun notre offre de le rencontrer... IL faut faire des choix dans la vie, il en fait... Je crois que c'est un prête dOghma, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Les prêtes d'Oghma   Jeu 25 Jan - 16:02

- Les prêtres d'Oghma, oui, fait Clarimonde, ce sont ces sortes de professeurs qui pensent déternir la vérité sur tout.... Pourtant la vérité est dans les mains de ceux qui la tracent, tous les jours, et pas dans ceux qui croient la détenir dans leurs parchemins.. Ah, les dieux, cruel destin que celui de l'homme qui pense servir le sien tout en pensant servir le leur, et se persuade que servir le leur est servir le sien... Au fait, messire Hans de Huma, seriez vous prêtre ? Vous semblez porter les insignes d'un dieu... Mais je ne sais plus lequel... ESt-ce un dieu qui a une importance quelconque ou un dieu d'importance infime ? JE vous précise qu'il ne s'agit nullement de vous blesser, mais bien de reconnaître ici ma redoutable et impardonnable ignorance envers nombres des dieux... Mais je....

Maître Kasitech étend la main d'un geste sec, ordre bref et impérieux. Et Clarimonde se tait. Sylvanus attend, toujours serein. La dénomée Mékaré attend elle aussi, et il n'est pas besoin d'être fin psychologue pour voir qu'elle se mord les lèvres pour se contenir. Kasitech, reste superbement de marbre. Les serviteur amènent enfin de quoi se restaurer et se raffraichir la gorge. Fruits, fruits secs, jus de fruits, alcools (les nains sembelnt retrouver de la vigueur à la vue d'un tonneau de bière fraiche).

-Servez nous, fait Kasitech. Et les serviteurs passent pour donner à qui veut ce qu'il désire.


Dernière édition par le Ven 26 Jan - 7:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journée 4 Psirone et Hans au palais des Conseillers.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journée 4 Psirone et Hans au palais des Conseillers.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Palais de Caras Galadhon
» Le palais Sans-souci en Danger
» (Haïti-Diplomatie) Le Palais veut des diplomates vendeurs
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Une journée en Afrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles :: Sudolphore :: Quartiers de Sudolphore :: Enceinte extérieure :: Quartier du palais des Conseillers :: Palais des Conseillers-
Sauter vers: