Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles

forum des campagnes des copains de Bourg
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'escole collégiale de Calligraphie de Norbert de Bonsort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: L'escole collégiale de Calligraphie de Norbert de Bonsort.   Lun 19 Mar - 16:14

Un long bâtiment de deux étages termine la rue de l'Escrytoire (dont l'orthographe varie selon ceux qui la mentionnent). Il s'agit d'un lourd bâtiment de pierre claire. Au niveau du sol, il n'y a qu'une entrée, et quelques fenêtres renforcées de barres de fer tranchantes pour qui voudrait les empoigner de l'extérieur. SOus un toit plat, le seul et unique étage. De hautes et nombreuses fenêtres confirment les dires des passants : nous sommes bien dans un ancien scryptorium, que les moines copistes ont désaffecté depuis longtemps.


Dernière édition par lolo le Dim 1 Mai - 4:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: L'escole collégiale de Calligraphie de Norbert de Bonsort.   Mar 20 Mar - 14:37

Grovius fait d'abord le tour du bâtiment, pour voir quel(s) genre(s) de bâtisses et de rues forment le voisinage...Il se rend ensuite devant la porte d'entrée et frappe.
Si personne ne répond, il frappe un nouveau et attend quelques instants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: après quelques minutes   Mer 21 Mar - 18:42

Après que Frater Grovius ait frappé, un homme vient ouvrir... un homme, plutôt un petit adulte au crâne tonsuré... Il porte des habits de confection classique, ni pauvre ni riche...

"Que puis-je pour toi, l'homme ?" fait-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: L'escole collégiale de Calligraphie de Norbert de Bonsort.   Mar 27 Mar - 3:46

Grovius sourit à l'homme qui vient de lui ouvrir.

Bien le bonjour, je me nomme Frater Grovius, prêtre d'Oghma.J'aimerai rencontrer Norbet de Bonsort. Des amis m'ont dit que je pourrai le rencontrer ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: GRovius entre   Mar 27 Mar - 15:52

"Entrez, frère Grovius.... Messire de Bonsort est présent. Asseyez vous, il désigne, dans la sobre et vaste pièce, un banc de pierre dans le large mur, dans l'encadrement d'une des fenêtres, messire de Bonsort va être prévenu de vos arrivée. "

Le tonsuré s'en va par une porte austère derrière laquelle s'élèvent les marches d'un étroit escalier de grosse pierre. Le bruit de ses sandales s'étouffe peu à peu alors que la persone monte. La porte se referme lentement, grinçante.

La pièce est d'une température agréable, moins chaude que l'environnement extérieur, actuellement ecrasé sur un soleil de plomb. Grovius profite tranquillement de cette atmosphère légère, et du silence... Le silence qui manque tant dans une ville de cette ampleur. Mais ici, les murs épaix protègent tout autant du bruit que des variations de températures.

D'autres frères tonsurés passent dans la pièce, en provenance d'une des portes en bois lourd, en direction d'une autre de ses portes.

Quelques temps après, le frère revient :

"Maitre Bonsort va vous recevoir... veuillez me suivre".

Les deux frères, Grovius et son guide de fortune, gravissent à leur tour les volées de marches, en direction d'une vaste pièce, aux quatres murs couverts de parchemins rangés dans le désordre le plus complet. Au centre, une immense table de bois, massive, ancienne. Autour, des chevalets où se trouvent étalés des parchemins, avec ou sans enluminures, des papyrus dont l'état est variable. LE tout est éclairé par deux hautes fenêtres donnant sur la rue, et dans deux coins, par des chandeliers rustiques.

Un homme se tient au bout de cette table, assis à une chaise à dos assez haut. Il est vêtu simplement, mais de vêtements de qualité. L'homme a passé la force de l'âge, et une sorte de loupe lui sert actuellement à lire de vieux papiers, étalés devant lui. Des feuilles de parchemin vierges sont posées à sa main droite. Il est en cours de recopiage d'une page ancienne e en mavais état.

"Maître Bonsort, le frère Grovius est là, et souhaite vous entretenir de choses chères à son coeur."...

LEdit Maître Bonsort lève le nez de ses pattes de mouches, entassées sur le parchemin jusqu'à la limite de la surface de celui-ci.

"Hum", fait-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: L'escole collégiale de Calligraphie de Norbert de Bonsort.   Mer 28 Mar - 3:59

Grovius s'incline respectueusement en direction de Bonsort. Avant de commencer à parler il attend de voir s'il est près à l'écouter tout de suite ou s'il veut finir sa phrase sur son parchemin. Il attend aussi de voir si la personne qui l'a amené jusqu'à lui se retire; si il traîne un peu, Grovius lui fait comprendre qu'il voudrait s'entretenir seul avec lui.

Bonjour Maître Bonsort, je me nomme Frater Grovius, prêtre d'Oghma et nouvellement fait citoyen de cette cité - cette précision est donnée sur un ton informatif, pas "arrogant"-.
Si je me permet de prendre quelques instants de votre précieux temps, c'est que je voulais vous entretenir d'un projet que je ne pourrais jamais réaliser seul et qu'un homme tel que vous pourrait m'y aider, tout en y trouvant aussi largement son compte...

Grovius marque une pause en attendant une éventuelle réaction ou réponse de Bonsort. S'il ne répond pas, il continue.

J'en viens aux faits...J'aimerai créer dans cette cité un temple de la connaissance, une université en quelque-sorte. Pour cela j'ai évidemment besoin d'un homme tel que vous, car vous n'êtes pas qu'homme de savoir mais aussi de sagesse. Pour la financer, je peux apporter 15.000 PO pour commencer.
Ma requête peut vous paraître bien directe, car nous ne nous connaissons pas encore, mais je puis vous dire que c'est Oghma qui m'a inspiré de venir vers vous. Ma requête n'attend bien-sûr pas de réponse dans l'immédiat, vous avez tout le temps qu'il vous faudra pour y réfléchir.

A ces mots, Grovius s'incline de nouveau humblement et attend la réponse de Bonsort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Maître Norbert de Bonsort   Mer 28 Mar - 5:40

Maître NOrbert de Bonsort écoute tranquillement les dires de Frater Grovius. Il acquièse avec politesse au début de la conversation, montre à l'évocation d'un temple de la connaissance un intérêt plus vif (décelable au mouvement de ses sourcils) tout en continuant de couvrir une page d'écritures minuscules, et reste stupéfait lorsque Frater mentionne les 15000 pièces d'or... sa plume reste en l'air, l'encre s'écoulant lentement, en une grosse tâche croissant goute à goute, araignée ténébreuse tissant sa toile, sans même qu'il s'en aperçoive...

"Hum, pffffffff, fait-il, surpris.... Voilà une annonce, citoyen Frater Grovius, à laquelle je ne m'attendais guère en cette journée. Prenez une siège pendant que je.... soir de sang !".

D'un coup Maître Bonsort constate le désastre noir se répandant sous ses mains. IL pose sa loupe biscornue, observe la belle tâche.... et indique :

"Peut être qu'un quelconque charlatan pourra lire en cette belle tâche les états d'âme d'un homme qui partage son temps entre la recherche du savoir et les moyens de financer ce savoir...".

Il sourit à ces mots et désigne à Frater Grovius une chaise, non encombrée de matériels divers et variés. Maître Bonsort Norbert est une homme d'âge avancé, mais la courbure des ans, la torsion noueuse qui confère en l'arbre son aspect noueux et torturé n'a point déformé un corps qui reste massif, imposant. Son visage, parcheminé comme ses outils de travail, reste large, franc. Il porte une chevelure longue, ne naissant plus qu'en dessous du milieu du crâne, et sa ancienne teinte n'est plus discernable étant donné la blancheur de ses vénérables cheveux. Il a un regard perçant, vif, des yeux clairs comme s'ils avaient été durant des décennies le reflet du ciel bleu sous un soleil éclatant. Sa main, forte et encore sûre, repose sa plume dans l'encrier posé à ses cotés.

"Votre proposition m'intéresse, c'est vrai, dit-il après quelques instants, mais... Mais... que nous vaut cet honneur. Qui êtes vous, mon ami pour ainsi concevoir de livrer une telle fortune aux fruits de l'âme... qui ne font point naître fortune et bénéfice au sens où l'entendent les gens de cette ville pour qui dépense (au singulier) rime avec recettes (qu'ils espèrent toujours comme retour pluriel) ? Moi j'ai consacré l'essentiel de ma fortune à ces oeuvres non rentables, mais vous mon ami, qui êtes vous pour ainsi vouloir faire de même ?".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: L'escole collégiale de Calligraphie de Norbert de Bonsort.   Mer 28 Mar - 7:03

Grovius s'assoit prestement à la demande du maître. Il a le visage le plus sérieux et honnête.

Maître, comme je vous l'ai dit je suis prêtre d'Oghma. Si j'ai décidé de le devenir c'est que pour moi la seule richesse est le savoir; mais ce savoir n'apporte aucun bienfait s'il ne peut être partagé par le plus grand nombre. Cet argent, je ne veux l'utiliser que pour ce but. Vous êtes bien plus sage et honorable que moi, et sachez dès à présent que cette offre que je vous fait est sincèrement désintéressée. Je ne suis guidée que par le bien et la Connaissance, aussi je ne vous imposerai jamais quoi que ce soit...
Je ne vis que pour le savoir et le répandre du mieux possible, ma seule condition étant qu'il ne doit répandre que le bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Norbet de Bonsort   Mer 28 Mar - 16:32

"Bien, fait Norbert de Bonsort, nous allons voir comment utiliser cet argent... non point qu'il n'y ait point à faire, mais simplement, une telle somme risque d'attirer les convoitises... La possédée vous en monnaie ? Je vous le déconseille... l'argent attire vite les mauvais oiseaux...".

IL regarde Frater d'un oeil curieux, et à la limite de la suspicion... une telle somme doit sans doute éveiller chez lui le doute et la méfiance... méfiance bienveillante mais méfiance tout de même... Il est assez rare en effet d'obtenir de telles offres, généreuses et sans contre partie...

"Avez vous les qualités pour vous même enseigner, frère Grovius... ? Si oui, alors la première chose serait de vous offrir un poste... SI vous n'estes point encore qualifié pour enseigner, alors il va vous falloir vous former si vous souhaitez entreprendre cette activité.

SAchez néanmoins que cette offre ne peut se faire qu'en fonction de vos capacités. Bon nombre des maîtres qui officient en notre quartier sont assez jaloux de cette charge, se disputent l'assiduité de nos élèves, et verraient (à juste titre) d'un mauvais oeil le fait que vous fournissiez des fonds à notre communauté, et qu'en retour, vous obteniez une charge de maître... la jalousie, la suspicion vont bon train, même parmi nous... aussi il va vous falloir, si vous souhaitez aller dans ce domaine, faire vos propres, tant dans l'étendue de vos connaissances que dans celui de la réthorique... Si les mages sont connus pour leurs duels de magie, nos maîtres sont connus pour leurs duel de réthorique...

Sachez donc, que sans preuve de vos compétences, je ne puis rien offrir (je doîs être direct en ces choses) en échange de vos subsides... si ce n'est notre reconnaissance.

Par contre, je puis vous offrir tout le loisir d'étudier en nos lieux de savoir. Les quelques bibliothèques que nous possédons pourraient, je pense, satisfaire un temps votre soif de connaissances".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: L'escole collégiale de Calligraphie de Norbert de Bonsort.   Ven 30 Mar - 5:38

Grovius garde un visage apaisant, mais inflexible.

Je comprends vos craintes et tiens tout de suite à vous rassurer sur les points que vous venez de soulever. Tout d'abord, en dehors de ceux qui ont été comme moi récompensés et ceux qui nous l'ont remise (soit un cercle très fermé des plus grands dirigeants de la ville) personne n'est au courant de cela.

De plus, vous pensez bien que cette somme ne m'a pas été remise comme ça. Vous êtes donc une des rares personnes au courant.
Quand aux jalousies que je pourrai susciter, je tiens aussi à vous rassurer. Mon but n'est pas d'enseigner, et si je devais le demander, je me plierai bien-sûr aux épreuves qui me seront imposées.
Ma priorité pour l'instant reste cependant la mise en place d'une grande bibliothèque, et mes recherches. De ce fait, rester dans l'ombre ne me gêne point; je laisse l'art de briller à d'autres car je serai utile à d'autres choses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: NObert de Bonsort à Grovius.   Mer 4 Avr - 4:50

"Ah, vous êtes bien naif, mon ami Grovius... Vous avez été reçus devant témoins, et tout témoin en la cour est un espion potentiel pour d'autres membres de la cour. Ah ah ah, fait-il sans moquerie aucune dans sa voix, vous n'avez point encore l'habitude des turbullences courtisane, cher ami. Vous serez parmi nous le bien venu.

Mettre en place une bibliothèque, bonne chose... les livres sont rares, et la concurrence rude, entre autre celle de la Guilde des mages, qui achète beaucoup des ouvrages en circulation. Mais la somme que vous vous proposez de mettre au service du savoir peut nous être utile.

Former des copistes par exemple. Nous avons un scriptorium ici, où nous recopions et commentons des ouvrages historiques et philosophiques. Nous avons aussi des commandes à passer dans des scriptoriums, entre autre pour nous fournir en ouvrages non disponibles ici. Une partie de la somme pourrait être utilisée pour rémunéner des maîtres escolâtres de qualité, et en faire venir éventuellement d'autre villes.

Tout cela peut se faire aussi avec en plus l'ouverture officiel d'un culte d'Oghma. L'argent peut aider à cela, et mes relations aussi. Nous avons ici un culte, en nos murs, dans un petit temple, mais il n'est point culte officiel de la cité. Mais si nous voulons aller plus loin, il va falloir convaincre le politique, et convaincre le politique veut malheureusement dire aussi "acheter". Ceci coûte beaucoup. Mais nous pourrons faire, à ce sujet, front commun.".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Maitre Norbert de Sorbon.   Mer 4 Avr - 4:53

"Concernant votre personne, frère Grovius, je pense pouvoir vous proposer un logement laissé vacant par un de nos maître, un homme aussi étrange que brillant. IL a disparu il y a quelques années, et nous avons tardé à investir les lieux de sa résidence. Mais nos dernières recherches, magiques, laissent à penser qu'il n'est plus de ce monde. Aussi je vous propose de loger en nos murs, ou plus exactement en nos tours, puisque cet homme avait à sa charge une tour... Une tour "civile", dois-je vous préciser. Il s'agit d'un logement fort agréable, et vous seriez fort aimable d'accepter d'être notre hôte...".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: L'escole collégiale de Calligraphie de Norbert de Bonsort.   Jeu 5 Avr - 0:35

Grovius dissimule à grand-peine sa joie.

Votre offre me touche beaucoup et je l'accepte avec grande joie. La formation des copistes devrait être aussi dans mes cordes...
Je vais donc prendre congé pour aller chercher mes quelques affaires à l'auberge et revenir ici.
Je vous remercie de votre accueil, Maître, et espère accomplir de grandes choses à vos côtés.


A ces mots, Grovius se lève et s'incline respectueusement en direction de Bonsort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: 1372 cv 7e jour 2e décade mois Ches   Ven 15 Juil - 15:59

Le jour se lève, humide. La pluie menace. Dans la collégiale une activité inhabituelle... des enfants. En effet, dans la nuit, des novices et apprentis du Scriptorium d'Oghma ont été admis en la collégiale... heureusement qu'il restait un peu d'espace pour eux.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: 1372 cv 8e jour 2e décade mois Ches   Sam 5 Nov - 13:41

1372 cv 8e jour 2e décade mois Ches

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1015
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: 1372 9e jour de la 2e décade du mois du Ches    Mar 17 Jan - 18:28

1372 9e jour de la 2e décade du mois du Ches
A la collégiale les affaires prennent au petit matin, sous la pluie. A l'ouverture des portes partent les commis, les serviteurs. Ensuite une équipée de serviteur s'en va mener les enfants du Scriptorium d'Oghma qui dorment à titre temporaire en la collégiale. Puis ce sont les premiers étudiants qui arrivent. Puis la rumeur : un viol a été commis dans le quartier, celui d'une servante partie chercher de l'eau pour sa maîtresse. On soupçonne des étudiants, le Chatelet devrait intervenir dans la matinée !

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'escole collégiale de Calligraphie de Norbert de Bonsort.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'escole collégiale de Calligraphie de Norbert de Bonsort.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chap. 5 - Justice héraldique
» Lockdown vraiment ridicule
» Bouchon de vernis à ongles collés...
» Comme un vieux chewing gum collé sous une table [pv Lieman]
» l'art de la calligraphie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles :: Sudolphore :: Quartiers de Sudolphore :: Enceinte extérieure :: Quartier estudiantin-
Sauter vers: