Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles

forum des campagnes des copains de Bourg
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le forum et les halles de l'enclave.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Le forum et les halles de l'enclave.   Ven 23 Mar - 5:31

Le lieu est un point de rencontre, un lieu central de l'enclave. Il est constitué d'un ensemble de bâtiments groupés autour d'une grande place faisant office de marché. De chaque côté des entrepôts, et halles, ouvertes sur la place. On y négocie dans le plus grand bruit, dans la pagaille organisée de ces commerçants nés. Abondance de produits, odeurs de toutes natures, encens, parfums, épices, font du lieu un ravissement des narines. Sur les côtés, des sortes d'auberges, et tavernes bornent la place de leurs façades en arcades, ouvertes sur le centre. On discute, on mange, on boit. L'une d'elle est nommée "Au feu de Memnon" (dessin ci dessous).


Dernière édition par lolo le Lun 9 Avr - 16:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: LUna et Lombemnécos   Sam 24 Mar - 17:24

Luna et Lombemnécos arrivent en l'enclave, et se dirigent vers les halles. Là ils entrent au "Feu de Memnon". Luna va s'incliner vers un homme qui semble être une personne importante, assise dans une alcove un peu en hauteur. L'homme fait signe au guerrier celte d'approcher. S'il y a de l'activité, celle-ci n'est pas encore très forte. LEs hommes prennent le thé et fument tranquillement. Luna indique, d'un signe de tête, à Lombemnécos d'approcher.

"Nous allons avoir besoin de guerrier, fait-il, passe avec moi en ces lieux".

Luna, elle, est emmenée dans une salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Psirone   Sam 24 Mar - 17:25

PSIRONE, en arrivant devant les halles, arrête sa monture et en descend. Il continue de progresser au milieu de la foule en tirant son cheval. Du haut de ses 2.10m, il n'a pas beaucoup de mal pour s'orienter en regardant par dessus toutes ces têtes étrangères. Son instinct acéré et infaillible lui fait remarquer la taverne avec la danseuse (au feu de Memnon). Il accroche son cheval à l'extérieur et cherche du regard les personnes visiblement habitués aux lieux et qui s'intéressent à lui. Il en fixe un tout en caressant la crinière de son cheval. PSIRONE est armé d'une grosse épée à 2 mains (avec un noeud de paix), d'un cimeterre et d'une dague (sans noeud de paix).

PSIRONE s'approche de la taverne et s'arrête dans l'encadrement d'une des arches. Après avoir reconnu du regard les lieux et les sales tronches de la taverne, il profite du spectacle de la danseuse. Pendant quelques minutes, il observe sans retenue les formes et les mouvements de la pulpeuse jeune femme. Il ne fait rien pour cacher son intérêt très prononcé pour ce magnifique specimen. Puis, comme si quelque chose revenait à sa mémoire, il repart aussi vite qu'il était arrivé. Il laisse son cheval à la taverne.

Il commence à descendre la place en cherchant visiblement une échoppe, celle des marchand d'esclaves.

PSIRONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Psirone repère   Sam 24 Mar - 17:30

Psirone commence, bien sûr, par se faire remarquer, de par son accoutrement, en raison de son accoutrement, de ses armes, de ses yeux, et de sa stature... TOut pour passer inaperçu en ses lieux.

Un homme lui adresse la parole.

"Que viens tu chercher en ces lieux, barbare, m'est avis qu'on ne vient pas ici pour rien, surtout avec ton allure. Cherches tu du travail ? Quelques marchandises ?".

L'interlocuteur est un homme sec au visage émacié, les joues encore plus creusées par l'ombre d'une barbe noire tressée. Les yeux entourés d'une sorte de maquillage indiquent que c'est un homme du désert. Psirone a déjà vu les siens, dans le grand désert de glace du nord, farder ainsi leurs yeux pour se protéger de la réverbération du soleil s'écrasant sur le miroir des neiges. Il porte un turban sombre, une tunique tenue à l'épaule gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: PSIRONE   Dim 25 Mar - 5:18

"De la marchandise. Je viens chercher de la marchandise, hommes des glaces. Et je ne fais jamais rien pour rien." Répond sèchement PSIRONE.

" Il parait que vous avez de beaux specimens par ici. J'en veux quelques uns. Des créatures athlétiques et pulpeuses qu'on peut faire travailler et avec qui on peut s'amuser. Pour le travail, c'est pas le moment, j'ai de quoi occupé mon épée. Mais dis toujours à qui je dois m'adresser pour les dangereuses besognes que tout le monde à peur de faire et qui sont bien payées."



PSIRONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme
Admin
avatar

Nombre de messages : 180
Localisation : Bresse
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Le forum et les halles de l'enclave.   Dim 25 Mar - 7:21

Citation :
L'homme fait signe au guerrier celte d'approcher.

Lomnbémnécos s'approche. Il avance d'un pas sur et avance vres Luna : à tout à l'heure lui dit il, puis avance vers l'homme.
Bonjour étranger, je suis Lomnbémnécos, fils de Sémiramis et du Preux Hans Kernemort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudolphor.over-blog.com/
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Réponse à PSIRONE   Mar 27 Mar - 0:34

"Ah, oui, le commerce des hommes... C'est interdit de les vendres dans la péninsule, depuis quelques années, fait l'homme avec malice. Il faut être au Calimshan pour acheter."

Les personnes présentes sourient gentillement à ces mots.

"Va voir cet homme là, dit une autre personne aux sourcilles noirs brousailleux, en désignant un homme massif assis en haut des marches des estrades du "Feu de Memnon", il pourra te trouver ce que tu cherches. Son nom est Ilian Ashan".


Dernière édition par lolo le Dim 30 Déc - 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: PSIRONE   Mar 27 Mar - 5:16

"Heureusement que vous autres savez encore apprécier les ptits plaisirs de la vie. Rien ne vaut une bonne esclave. On peut tout lui faire faire... Et on peut tout lui faire Ah Ah Ah" Et PSIRONE se met à rire à sa bonne blague qui lui donne déjà des idées.

PSIRONE retourne donc au Feu de Menmon. Il vérifie au passage que son cheval est toujours là et que personne ne tourne autour.
En arrivant en haut des marches de l'auberge, il s'aperçoit que la salle est assez encombrée et qu'il va falloir se frayer un chemin. Il décide d'utiliser alors la même technique que sur un champ de bataille : droit devant, on verra où ça s'arrête. Il prend donc la direction des estrades en passant par le centre de l'auberge. Il continue vers les estrades et commencent à les grimper pour accéder aux dernières marches. Il s'arrête et demande à la personne qui se trouve en face de lui, espéréant que son instinct l'ai guidé direct au but :

"Ilian Ashan?"

PSIRONE


Dernière édition par le Mar 27 Mar - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Psirone   Mar 27 Mar - 12:55

La danseuse n'est pas encore là... dommage, mais tu vois en "arrière boutique", qu'elle se prépare..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Psirone, Lombemnécos et Ilian Asmann.   Mer 4 Avr - 4:40

Ilian Ashan est à une table située en hauteur par rapport au centre de la pièce, au dessus des gradins de pierres massives qui entourent la piste centrale.
Massif, de long cheveux d'un noir profond sont retenus par un diadème sobre, mais de qualité. Sa belle chevelure sombre entoure un visage dur, confiant actuellement, à la barbe noire soignée.
Ses yeux sont semblables à celui de l'aigle cherchant sa proie dans l'aveuglante fournaise du désert de Calim. Ils sont entourés du sombre maquillage noir-bleu des hommes du désert. En haut de ses pommettes, des tatouages rituels soulignent encore la profondeur de son regard d'acier.
Il porte des vêtements amples, de couleurs vives, qui sont des vêtements de relâche, de toile, laissant voir son torse couvert de cicatrices et marques variées. A sa taille est nouée étoffe de couleur vive, ornée de fils de couleur or, dans laquelle est passé, en travers, un fourreau d'aparat portant une gros couteau à lame courbe dont la poignée est ornée d'une opale de feu, rouge.
Derrière lui, deux gardes du corps armés, dont l'un tient un magnifique cimeterre à deux mains qui semble être celui du maître.
Il fait signe à Psirone et Lombemnécos de prendre place à sa table.

"Asseyez vous, aventuriers. Soyez les invités de ma table, étrangers. Que me vaut l'honneur d'avoir la visite de deux barbares du nord ?".


Dernière édition par lolo le Dim 30 Déc - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: PSIRONE   Mer 4 Avr - 7:45

Quand Ashan évoque le nom de Lombémnécos, il tourne la tête vers ce dernier, le jauge de la tête au pied et dit en plongeant le regard dans le sien : "Je suis seul. Il n'est pas avec moi"
PSIRONE s'installe juste en face de lui. Il prend une position assise très droite donnant l'impression d'être sur de lui et de ne pas plier devant l'interlocuteur. Une fois assis, il attend quelques secondes et s'adresse à Asmann:
"Des esclaves. Il paraît que tu peux procurer des esclaves. J'en cherche des jeunes et robustes. Tout d'abord des femmes, belles, vigoureuses et voluptueuses. Et si ça me convient, je pourrais revenir pour prendre des mâles. As tu des specimens à me montrer? "

PSIRONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme
Admin
avatar

Nombre de messages : 180
Localisation : Bresse
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Le forum et les halles de l'enclave.   Jeu 5 Avr - 3:20

Où puis je me mettre afin de pas gêner les clients et garder un oeil sur Luna ?
dit le gentil Lomnbémnécos à l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudolphor.over-blog.com/
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Luna et suite de la conversation   Sam 14 Avr - 16:24

Psirone et Lombemnécos sont assis à la table de Ilian, celui-ci faisant face au centre de la salle.

Alors que Ilian Ashan s'apprête à répondre, un murmure traverse l'assemblée des marchands, des visiteurs, des guerriers, qui sont disposés sur les gradins... La belle brune commence à descendre les degrés pour, lassive, les hanches ondulant gracieusement, aller se placer au centre de la vaste pièce enfumée par les encens. Dans un délicieux nuage parfumé, elle passe, l'allure et le port altier, aux côtés de la table ou se tiennent Ilian Ashan, Lombmnécos et Psirone. Ilian suspend sa réponse, ne prononçant qu'une phrase en calimshite (à laquelle Psirone et Lombé n'entendent rien), pour admirer cette statue d'albâtre progresser tel un blasphème sensuel, langoureuse vers la piste. Des musiciens entament une mélopée envoutante.

Tel un serpent ensorcelant, la jeune femme commence à se mouvoir, à onduler, en mouvements de plus en plus amples. Ses pâles courbes voluptueuses sont soulignées par des arabesques au henné. L'incroyable blancheur de sa peau contraste avec le jais de sa longue chevelure, des petits bouts de tissus et des voiles constituants sa tenue. De son visage blanc et voilé on ne voit que des yeux prometteurs. Au fur et à mesure que la mélopée se fait entendre, la belle danseuse entreprend une évocatrice danse qui ne laisse personne de marbre.

Ilian reprend son esprit et indique :

"Lombémnécos, se n'est point Luna qu'il s'agit de protéger, mais son maître. Et ce maître va avoir besoin de protection en les murs de cette cité. Il est arrivé ce matin, et il souhaite recontrer de gens pouvant lui assurer un peu de sécurité.".

Ilian indique cela tout en admirant les mouvements fascinants de la belle danseuse au ventre et aux hanches hypnotiques. Cette contemplation le ramène aux demandes de Psirone.

"Et toi, homme du nord, tu souhaites de belles femmes ? J'ai deux jeunes femmes venant du Shaar, belles brunes à la peau dorée et aux yeux allongés... Achetées aux Royaumes frontaliers il y a une semaine, elles n'ont point connu de maître avant..."

Ilian reste songeur un instant, noyé dans le tourbillon du nombril de la danseuse dont la danse devient de plus en plus envoutante.

"La première vaut 50 pièces d'or (note DM / 14-15 en charisme) et ne parle que la langue du Shaar, ce qui explique le prix. La seconde un peu la langue commune, et est plus belle, et vaut 90 pièces d'or (MD : 16 en charisme)."


Dernière édition par lolo le Dim 30 Déc - 17:30, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: la danse de Luna   Sam 14 Avr - 17:23

La danse, pendant ce temps, devient reptations au rythme psalmodique des flutes et tambourins, une évolution vers une transe primitive et sensuelle. Si une fée pouvait avoir quelque chose de démoniaquement provoquant, elle aurait une infime part de la grâce cette idole païenne de la fécondité, remuant avec volupté, faisant tinter les lourds bijoux ornant ses frèles poignets et graciles chevilles. Le rythme du tintement des bijoux, l'incroyable aura dégagée par cette danse, entraînent les musiciens à accélerer leur mélopée tels des diables. De même que les battements de coeur des spectateurs, la danseuse accompagne cette progression, comme si elle répondait à un défi, ondulant plus amplement, plus voluptueusement, sa noire chevelure volant comme les aîles noires d'un corbeau. Les spasmes de son corps entraînent de nouveau les tambourins, avant de suivre de nouveau le rythme accéléré de ceux-ci. Les membres d'albâtre, la gorge et la taille de la danseuse semblent entamer un combat rituel avec les tambourins, devant conduire à l'épuisement des musiciens ou de la belle. Les pieds blancs et nus de la belle frappent le sol dur et froid, martelant un rythme endiablé, de plus en plus fiévreux. Tous les ténèbres parfumés et capiteux du Calimshan se mèlent à l'éclatante blancheur du désert de Calim dans cette danse dont les spectateurs boivent les charmantes effluves empoisonnées.

"La folie des djinns habite ce corps, fait un Ilian transporté à ses convives tout en s'essuyant le front.

La danse semble soudain atteindre une sorte de paroxysme, comme provenant des temps immémoriaux où Calim était encore barbarie sans tabous. Les joueurs de flute ont déjà abandonné la lutte artistique, ne faisant plus que ponctuer la danse et le rythme des tambours à quelques rares moments, ajoutant un peu de délire à cette diablerie. La tête penchée, masquée en partie par une cascade de cheveux d'obsidienne, les yeux presque révulsés par la transe, la danseuse lance ces dernières forces face aux deux derniers joueurs de tambour. Le corps lancé dans leur direction, tapant follement des pieds, les bras tendus dans leur direction, les serpents noirs de humides de ses cheveux innondant son dos blanc, Luna n'est plus qu'une intense effluve femelle de chaos instinctif, et sa danse un chaos tribal, répondant au chaos des prouesses rythmiques des musiciens.

L'avant dernier cède soudain, abandonnant son instrument pour s'affaisser. Le public exulte à cette victoire. Luna poursuit, triomphante, sa transe, sans que son regard ne quitte son dernier adversaire, un rictus méprissant passant tel un éclair noir sur ses lèvres. Un premier serpent, un vrai cette fois, commence à émerger de ses cheveux, effleurant son cou gonflé au rythme du dernier tambourin, passant sur sa gorge généreuse et halletante, comme surgissant d'un néant primordial. La danse archaïque se poursuit encore. Luna se redresse pour la victoire, sa poitrine blanche traversée par le serpent noir. Le musicien pris de désarroi, commence alors à lâcher face au rythme fou martelé de manière endiablée par les pieds nus de la belle, qui semble l'appeler dans une dernière invocation à accéréler encore, encore... Le public se lève alors, et reprend le rythme, soutenant celui de la belle succube alors que le dernier musicien lâche définitivement l'affaire et s'effondre sur son séant, bavant et toussant.

Le public, et même Ilian, marquent le rythme du pied ou du poing, ou en applaudissant, dans un chaos assourdissant et communicatif. Luna, le corps fumant presque autant que les encens au centre desquels elle évolue, poursuit dans un chaos total... plutôt, le corps poursuit ce que l'âme ne peut plus concevoir, alors que le serpent noir entreprend le tour de ses hanches.


Dernière édition par lolo le Dim 30 Déc - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Fin de danse   Sam 14 Avr - 17:39

Toute l'assemblée ne sait plus que battre, marteller, frapper, alors que le corps de la danseuse ne sait plus qu'onduler, réagir, rebondir, ponctuer le rythme torride de ses pieds, jouer de ses formes matriarcales et animales dans une bachanale infernale et érotique... Un deuxième serpent glisse sur son dos de marbre. L'harmonie chaotique entres spectateurs et danseuse est totale, fusionnelle, et on ne sait si ce sont les spectateurs qui agitent ce corps tel un pantin, un esclave du rythme vidé de toute inhibition ou si c'est cette chair sublime et fumante qui mène des spectateurs vidés de toute pudeur. Le seul être gardant son sang froid est le premier serpent qui descend maintenant le long de la cuisse de la danseuse, comme poursuivit par le second.

Enfin tout semble prendre fin, dans une apothéose, un concert d'applaudissements, de hurlements, le public concluant la cérémonie. Luna titube, le visage fièrement rejeté en arrière, défiant de derrière son voile le public envouté, les yeux à moitié révulsés sous l'ombrage de ses cils ténébreux. Puis elle glisse doucement, s'appuyant sur son bras droit, s'allongeant, et son corps rejoignant son esprit dans les abîmes où il est parti depuis plusieurs minutes. Comme elle avait perdu toute conscience, elle s'évanouit enfin, dans un tonnerre d'applaudissements.

Les serpent tentent alors bêtement de s'évader, mais sont rattrapés par deux serviteurs qui à l'aide de crochets les mettent dans une corbeille. Deux esclaves viennent alors, et prennent avec précaution le corps fiévreux de la danseuse, l'un sous les aisselles, l'autre au niveau des genoux. Ils le portent en triomphe sous les applaudissements de la foule, pantin désarticulé et sans trace d'énergie.

Ilian se retourne vers ses convives :

"Si les diables de tous les enfers sont ainsi, alors je veux bien me faire lémure, dit-il..."


Dernière édition par le Mer 18 Avr - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Ilian, Psirone et Lombé....   Sam 14 Avr - 17:55

La foule, qui s'était amassée pour assister au spectacle par l'acarde donnant sur la place du marché (cf dessin ci dessus), commence à se disperser tout en commentant l'exploit de la demoiselle.

"A boire, pour moi et mes amis, fait Ilian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Ilian à Psirone et Lombémnécos   Mer 18 Avr - 23:58

"Alors, barbare aux yeux rouges, que penses tu de mes offres ? la première femme à 50 pièces d'or (note DM / 14 en charisme) et la seconde un peu la langue commune, et est plus belle, et vaut 90 pièces d'or (MD : 16 en charisme)."


Il tourne les yeux vers Lombémnécos, alors que des serveurs amènent à boire. "Ah, du vin de Rashéménie !". On apporte une petite amphore, décorée d'un masque féminin peint en sa surface.

Une serveuse amène un plat de choses qui semblent bien étranges. Il s'agit d'animaux, à priori, dans une coquille plate, un peu repoussante. L'animal ressemble fort à ce qui sort du nez des hommes. Ilian prend un de ces coquilles, et avalent d'un coup, l'animal, le lapant presque le contenu après avoir mis dessus un peu de vinaigre et de citron.

"Des huitres de Yhep, indique-t-il satisfait, elles sont plus grosses et plus grasses que celles du Calimshan. Tout ce qui pousse ou croît dans le Lac de Vapeur est plus gros.. Il désigne le plat de ces choses étranges, du vinaigre et du citron, "servez-vous mes amis".

Il reprend en direction de Lombénmécos.

"J'ai des personnes qui viennent du Calimshan, le jeune calife d'une ville proche, la ville de Al Marsheran. Ce jeune calife vient ici parfaire son éducation accompagné d'une petite escorte, mais réduite. Ils, lui et sont escorte, cherchent un ou quelques hommes pour le protéger."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: PSIRONE   Jeu 19 Avr - 11:17

Bien entendu quand la danseuse commence son numéro, PSIRONE se détourne de Ilian et ne perd pas un moment de la danse. Il est perceptible qu'il n'est pas insensible aux mouvements frénétiques. On pourrait même voir les muscles de son cou rougir sous l'affluence du sang. Comme s'il voulait bondir sur sa proie. Contrairement aux autres hommes, il ne s'abaisse pas en faisant étallage de vénération. Il aurait plutôt l'apparence de vouloir la posséder comme un bel objet.
Quand il aperçoit les serpents, il a un petit rictus de dégout. Et quand la danse est terminée et que l'on emmène la femme, il se retourne vers Ilian.

"Elle est possédée, mais pas par un Djinn. C'est quoi ses 2 serpents? Un envoutement? Et puis à quoi ça sert d'exciter comme ça si elle peut pas passer à autre chose après. Danser c'est pas suffisant, faudrait qu'elle rassasie les appétits voraces, comme le mien"

Il prend alors la chope de vin et en bois non sans s'en verser dans le cou. Il s'essuie d'un revers du bras et prend une pile de plusieurs huitres qui fait inévitablement tomber un peu de leur jus. Il s'enfourne les 3 huitres coup sur coup dans un bruit fort peu discret et en reversant un peu de jus. Il s'essuie à nouveau et jette les coquilles dans le plat. Il se prend un citron et mord à pleine dents dans le quartier. Ce goût ne lui est appAremment pas familier car on le voit plisser légèrement les yeux au moment où il reçoit l'amertume du fruit. Il jette le quartier terminé dans le plat et en reprend un second, pêut-être pour faire taire toute remarque à son sujet et de sa petite faiblesse, ou tout simplement parce que c'est à son goût. Il le garde dans la main et adresse un regard puissant à Ilian et lui dit :

"Ok pour celle à 90 po. J'espère pour toi qu'elle est aussi belle que tu le dits. Et fraiche également. Pour l'autre que veux-tu que j'en fasse si elle parle pas ma langue. J vais bien sur lui entrainer la sienne à autre chose qu'à parler, mais faudrait qu'elle me serve à quelque chose d'autre.

120 les 2. Topes là et on refera affaire quand tu auras d'autres arrivage."

Il met alors le quartier de citron dans la bouche et le mors violemment faisant couler ainsi un peu de jus sur sa main. Il jette le quartier dans le plat et tend une main puissant recouverte de jus de citron et d'huitre en direction de Ilian.

PSIRONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Ilian Asmann à Psirone   Sam 21 Avr - 2:28

Ilian fait mine de réfléchir à ce marché, puis indique :

"Bien, tes propos sont sagesse barbare... Nous sommes d'accord pour 120 pièces d'or... Tu ne fais pas mauvaise affaire, la Shaarienne est aussi robuste que revèche, mais cela ne devrait pas t'effrayer, au contraire à ce que je crois. Je te conseille tout de même un bon gardien si tu dois les laisser seules. Elles sont tatouées bien sûr, et normalement ne pourrons aller bien loin. Si tu es nouveau ici je te conseille vivement de te faire un fer pour marquer tes possessions, si tu veux qu'elles te soient ramenées en cas de fuite."

PUis il indique : "concernant la belle houri que tu viens de voir, ses danses sont de belles promesses, effectivement.. Elle vient de Calimport, où l'on élève les plus belles esclaves dans un sérail protecteur du grand harem de la cité. Elles ont toutes un maître et sont très rares, surtout celles qui en sortent. Parfois elles servent de marché d'échange entre nobles. Celle-ci ferait parti des plus rares, et c'est un honneur pour nous de la voir danser ici."

"Nous allons passer derrière, pour que tu prennes possession de tes esclaves".

Sur ce il se lève, fait un bref salut à l'assemblée, et s'engage (en faisant signe à Psirone et Lombémnécos de le suivre) dans un escalier. Psirone et Lombémnécos sont menés à travers quelques couloirs et escaliers, pour déboucher dans une sorte d'atrium. A ciel ouvert, au dessous du niveau du sol (puisque suite d'escalier auparavant) comme l'indiquent les trois niveaux d'étages qui dominent l'atrium, dressés sur des colonnades. Au centre, un bassin. Des hommes et des femmes, serviteurs, s'affairent ici. Ilian aboye quelques ordres à un homme sec à la peau, aux cheveux et aux yeux sombres. Celui-ci part, obéissant. Ilian et ses invités vont près du bassin, où une servante présente de quoi se laver les mains (suite au déjeuner des huitres) et ensuite les essuye avec un linge parfumé. Ici tout le monde parle le Calimshiite. Il y a grande activité. Il s'agit d'un lieu de stockage, mais richement décoré. Les murs sont ornés, le sol d'un beau marbre veiné et coloré. Sur l'un des côtés de l'atrium il y a une large ouverture, qui semble une raide montée pour des charriots. Si le soleil tape fort, le fait d'être sous le niveau du sol confère à la cour une fraicheur agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: PSIRONE   Dim 22 Avr - 2:41

PSIRONE se lave et s'essuie donc les mains. Il fait ensuite un petit tour d'observation de la cave. Tout en observant les differents produits, il dit à l'attention de Ilian.
"tu as l'air de faire du commerce avec tout et n'importe quoi?Que proposes tu donc d'aussi intéressant que de belles shaariennes? Maintenant pouvons nous faire vite, je suis attendu par quelqu'un qui ne sait pas encore que je viens le voir. Mais si tu as d'autres specimens de ce genre, tu n'as qu'à me faire prévenir. Pour l'instant, un message à l'auberge du tertre serait le plus rapide. Mais je vais devoir m'absenter pour quelques jours. Je vais en profiter pour emmener cette douce shaarienne (HRP les 2 sont-elles shaariennes. La farouche c'est la belle?). Ce sera en comme un voyage pour 2 jeunes amoureux qui se découvrent AHAHAH" Et PSIRONE rit à gorge déployée.

PSIRONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Vous n'êtes pas dans une cave !   Dim 22 Avr - 10:24

NOTE MDJ :

"Vous n'êtes pas du tout dans une cave, mon cher Bbel".

POur palier aux insuffisances de ma description, dessin en perspective, mais il va être long, justement en raison des perspectives..

A plus.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Ilian à Psirone, et arrivée d'autres personnes   Mer 25 Avr - 16:05

Ilian Ashan écarte les bras, ouverts vers ce monde du commerce qui est le sien :
"Que désires tu, ami barbare, ici tu peux presque tout avoir ! Des métaux et minerais provenant de la grande faille du Shaar, produits par les Nains d'or ? Des poteries ornées du Shaar, elles aussi ? Des huîtres de Yhep et parfois même de Valperdu ? Du Safran de Ompur ? Des olives des Collines brunes ? Du vin de Amn, de Tashalar, de Chessenta, ou même de Rashéménie (mais celui là est très cher) ? Du vin blanc des Plaines Etincellantes ou de Sembie ? De l'ivoire de Chult ? De l'ambre gris de Amn ? Ou de leur fameuse herbe à pipe provenant des "nouvelles terres" ? Des marchandises peu coûteuses de Anklapur ? Des perles, du vin, des herbes, des gemmes même et des bijoux ou des poteries du Calimshan ?... Nous des tissus provenant du nord, et même des fourrures, des tapis d'Orient, mais aussi du Calimshan, qui n'ont pas leur pareil. Tout cela nous pouvons le fournir, pour peu que tu es un peu de bien ! Nous pouvons aussi te trouver de bons employés ou serviteurs si tu as un domaine ou une maison à entretenir... Ah, voici tes esclaves !".

Deux jeunes esclaves, les avant bras entravés, sont amenées. Deux femmes, pas très grandes, à la peau matte et dorée, aux longs cheveux d'un noir de jais profond, lisses et fins, et aux yeux allongés, en amande. L'une d'elle est très gironde, et l'autre a un port plus altier. Elles portent toutes deux un tatouage d'esclave à l'épaule, qui semble assez récent (à vue de nez). Elles sont pour l'instant vêtues de vêtements de toile rustique.

"Voici nos produits du Shaar lointain, fait Ilian... Elles sont à toi.

Le garde les guidant passe un lien à Psirone, corde menant aux deux demoiselles, à leurs avant bras noués.

"Voilà ton nouveau bien, Psirone le Barbare, fait Ilian. A présent que nous avons fait affaire, tu sera le bienvenu en ces lieux".

Pendant cette discussion, une déléguation arrive. Un homme, nordique, blond, la barbe à la mode du nord (c'est à dire mal taillée), en armure, mène un petit groupe en partie composé par deux enfants bruns, à la peau très mate, et au physique typique des Calimshiites. Ils sont accompagnés d'esclaves à la peau brune, portant des ombrelles protégeant les deux enfants (entre 11 et 15 ans, au premier coup d'oeil). Ils se dirigent vers une entrée donnant sur la cour intérieure. On voit, dans l'entrée de ce lieu, se tenir et la danseuse, et un prêtre.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Dim 30 Déc - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme
Admin
avatar

Nombre de messages : 180
Localisation : Bresse
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Le forum et les halles de l'enclave.   Jeu 26 Avr - 7:19

Citation :
"Lombémnécos, se n'est point Luna qu'il s'agit de protéger, mais son maître. Et ce maître va avoir besoin de protection en les murs de cette cité. Il est arrivé ce matin, et il souhaite recontrer de gens pouvant lui assurer un peu de sécurité.".

Euh !!!!
et bien, je ne sais trop quoi dire et je ne sais pas trop quoi en penser, sieur.
quelles sont les modélités de tout cela ?
pour en parler, j'aimerai que l'on soit seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudolphor.over-blog.com/
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: PSIRONE   Sam 28 Avr - 1:35

"Bien bien, on verra plus tard pour ta marchandise. Voyons maintenant la qualité de tes produits"
PSIRONE lache sur une table les pièces d'or demandées. Il se dirige alors vers les 2 femmes. Il en fait le tour en les obesrvant de la tête aux pieds. Il se place devant la plus belle et lui prend sa douce machoire dans sa puissante main, l'obligeant à quelque grimace. Il plante alors son regard rouge intense dans ses yeux rapprochant son visage du sien pour qu'ils ne soient séparés plus que de quelques centimètres. Il la lache, se recule un peu et tate un peu les épaules de la femme. Il passe derrière la seconde et prend à pleine main le cul de la femme et descend pour aller vérifier la fermeté des cuisses comme on le ferait pour un animal.

Il sort alors une dague et la tient entre lui et les deux femmes qu'il regarde tour à tour. Il coupe alors les liens qu'elles avaient entre les mains. Il rengaine sa dague et dans un mouvement rapide et précis il vient saisir les deux femmes à la gorge. Il resserre son étreinte jusqu'à ce qu'elles aient du mal à respirer. Il bande un peu les muscles de son corps et soulève les deux femmes du sol de quelques centimètres pour qu'elles soient obligées de venir prendre la main de PSIRONE pour ne pas finir étranglées. Il dit alors à voix basse :

"Ne m'obliger jamais à serrer plus. Vous me faites un coup tordu, et je m'occuperai de tordre vos petits cous fragiles."

Au bout de quelques instants, suffisants pour que les femmes comprennent ce qu'il leur arrive et qu'elles voient à quelques points la vie est fragile, PSIRONE les lache au sol.

"A bientôt Ilian, et si tu en as d'autres, appelle moi. Mais change de région, j'aime bien la diversité... chez les femmes."

Sur ces mots, ils se tournent vers les deux esclaves et lance d'une voix sèche :"Allez debout femmes, et rappelez vous d'une seule chose, ce que je vous ai dit tout l'heure. Tu traduiras pour l'autre. Allez avancez maintenant."

Et PSIRONE ressort de l'entrepot poussant devent lui les deux femmes.

PSIRONE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Les deux esclaves   Sam 28 Avr - 2:49

.... les deux esclaves suivent Psirone, se tenant le cou... Elles se regardent avec inquiétude tout de même...

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le forum et les halles de l'enclave.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le forum et les halles de l'enclave.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» HUM GENYEN YON TRAVESTI SOU FORUM HAITI
» un nouveau succes pour forum haiti .Ole!
» BIENTOT 27 AOUT KAKAKOK AURA 2 ANS SUR LE FORUM HAITI DES IDEES
» Y-a-t-il un Canadien sur ce forum qui maitrise ce sujet?
» HM, déja sur le forum de playnitude !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles :: Sudolphore :: Quartiers de Sudolphore :: Banlieue quartiers extérieurs :: Franche-ville, Porte sud, Nouvelle nécropole :: Enclave du Calisham-
Sauter vers: