Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles

forum des campagnes des copains de Bourg
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lomnbémnécos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme
Admin
avatar

Nombre de messages : 180
Localisation : Bresse
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Lomnbémnécos   Mar 22 Aoû - 9:28

Alors que la soleil couche ses ardents rayons sur Sudolhor, un jeune homme tirant un cheval baie entre dans la ville. Grand, brun aux yeux clairs, il demande à un porteur d'eau la route pour une auberge honnête. Habillé de vêtements de lin et de laine une puissante cotte de maille recouvre son torse, alors qu'un imposant casque à nuquière et jugulaires, surmonté d'ailes de coq, protège son visage. Sur son sac, harnaché à sa selle se trouve bouclé un grand bouclier et une lance. Sur lui un épée à pommeau à effigie humaine et une dague sont accrochés à un ceinturon richement orné. Le jeune homme continue sa route, enlevant son casque, révélant une longue chevelure, attachée en une queue sur le haut de son crâne, ainsi qu'un tatouage tribal sur son cou, en parti masqué par une torque de bronze.


Epée de belle facture verrouillée au côté droit de Lomnbémnécos


Dernière édition par le Jeu 24 Aoû - 4:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudolphor.over-blog.com/
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Arrivée à Sudolphor, porte nord.   Mar 22 Aoû - 12:51

Tu arrives par la porte nord de la ville. Elle située près du rivage. La ville forme un demi cercle, coupée en son diamètre par le rivage. Tu arrives au nord de ce demi cercle. Derrière toi se dresse les toits tordus d’un village étrange à la construction anarchique, que tu as traversé : la Vinasserie, amas de bicoques sordides, peuplée de mendiants, de pauvres, d’ivrognes, de malfrats, et d’une pègre locale qui ne se cache même pas. La Vinasserie était accolée à un village de pêche tout aussi misérable, rassemblant la lie de la société maritime. Un espace vierge de construction, mais cultivé, sépare ce ramassis de taudis de la splendide ville de Sudolphor, titanesque, aux trois enceintes successives monumentales, duquel s’élèvent, blanc, mais teintés du rouge du soleil couchant, peut être un millier de minarets témoignant du fait que la ville appartenait jadis au Calimshan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Renseignements sur auberges.   Mar 22 Aoû - 12:56

Une queue énorme patiente, avec plus ou moins de patience d’ailleurs, devant les portes de la première enceinte qui sont surmontés par une forteresse titanesque, plus imposante que la plupart des châteaux ou des forteresses que tu as rencontrés lors de tes pérégrinations. A ta question de trouver une auberge potable, on te répond, en regardant ton accoutrement témoignant de qualité de guerrier, d’aller à l’auberge du Tertre, qui est réputée pour sa sécurité, sa bonne tenue, et pour être un lieu de rencontre et d’embauche d’aventuriers. Elle se situe dans la deuxième enceinte, aux pieds de la troisième enceinte qui délimite la ville haute de la noblesse et de la très haute bourgeoisie naissante. Il te faudra au moins une heure pour y aller, voir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Entrer dans la ville   Mar 22 Aoû - 13:03

Entrer dans la ville.

Le chaos qui règne dans la queue interminable pour entrer dans la ville avant la fermeture des portes, à la tombée de la nuit, est progressivement organisée en trois files par des gardes en cotte de maille, portant épée courte et hallebarde. Ils séparent entre autre les commerçants des autres, ce qui te permet de gagner une file allant plus vite, ayant moins de choses à déclarer. De même, les commerçants semblent triés entre commerçants connus, citoyens, et inconnus. La muraille est colossale, à l’image de la ville. Une première barbacane ne pose aucun problème, pas de contrôle. Elle semble être un élément défensif en cas de guerre. Tu y vois d’ailleurs des traces de combats, des réparations en cours. Après le passage d’une douve, un bras artificiel détournée de la rivière qui longe la muraille de la ville, tu approche de la seconde barbacane, plus massive. Là, on te demande :
- ton nom,
- tes qualités (occupation connue, citoyen ou pas ?),
- ce que tu viens faire ici, qui tu viens voir, ce que tu viens faire
- de poser toutes tes armes de façon à les orner chacune d’un « nœud de paix ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Barbacane et "noeud de paix".   Mar 22 Aoû - 13:07

TU ne passes pas inaperçu, étant donné ton équipement. Et tu constate qu’une personne, visiblement un gradé, t’observe. Cette femme, mesurant presque deux mètres, se tient plus loin, sous la barbacane par laquelle tu va entrer. A ses flancs, une arme massive, entre la hache et la hallebarde, de la même taille qu’elle. La femme est adossée à côté d’une porte interne qui doit mener dans les entrailles de la barbacane.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme
Admin
avatar

Nombre de messages : 180
Localisation : Bresse
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Lomnbémnécos   Mar 22 Aoû - 19:46

Bonjour, je suis Lomnbémnécos. Dit il avec douceur au garde qui l'interroge. Je suis druide et viens du village lointain d'Ambarris.
je suis de passage et offre mes services et mes connaissances aux plus nécéssiteux.
il dépose son épée longue, sa dague, une lance et une hache. Il sort un petit couteau de poche, à lame pliante et demande au garde : celui ci aussi faut il le recouvrir d'un noeud de la paix, son mal n'a été que d'occire des saucissons dit il en rigolant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudolphor.over-blog.com/
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Réponse du garde.   Mer 23 Aoû - 0:02

"NOn, effectivement, je pense que le couteau pourra rester ainsi. POur l'ensemble de vos armes, cela fera 8 pièces d'or, plus les taxes habituelles, cela fera 10, plus le cheval, cela fera 11 pièces d'or".

Tes armes passent une par une entre les mains d'agents, assis derrière une table, et sont enturbannées dans un solide tissu pour la lance et la hache, puis un noeud de paix complexe ensuite cacheté y est appliqué. Les armes à fourreau sont simplement liées à celui-ci avec le même noeud de paix, et cachetées à leur tour.

"C'est la hache qui vous coûte le plus cher. Si la garde vous trouve avec vos armes denouées, si seront bon pour leur confiscation et pour un séjour dans les geoles".

Après le réglement, si tu as de quoi payer l'ensemble, du passes sans problème. Au moment du réglement, tu constates que la guerrière adossée sous le passage vouté, entre les deux herses relevées, a disparu, visiblement par la porte à l'intérieur de la muraille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Dernière mise en garde.   Mer 23 Aoû - 0:05

"Au fait, vous utilisez sans doute la magie. Dans l'enceinte, aucun sort pouvant endommager les bâtiments, toucher un bon nombre de personnes, n'est autorisé. De même, tout sort pénétrant l'esprit ne peut être toléré, surtout sur la noblesse. Bon séjour, druide."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Une vérue derrière toi.   Mer 23 Aoû - 14:40

Lorsque tu t'apprête à passer la barbacane, tu entends un garde refoulant un objets non identifié derrièrèe (se reporter à la description de crottard), lui criant de dégager, que la ville n'avait pas besoin de loque dans son genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jérôme
Admin
avatar

Nombre de messages : 180
Localisation : Bresse
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Lomnbémnécos   Jeu 24 Aoû - 3:18

Regarde la Chose et entend la petite fille. Je te comprends petite, dit il en lui passant, rassurant, un main dans les cheveux, la nature est parfois injuste mais elle a les clefs de ces destins.
Un homme qui passe derrière l'enfant, la bouscule sans faire exprès. A son contact, la petite sourie : l'ambiance se détend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudolphor.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lomnbémnécos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lomnbémnécos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles :: Sudolphore :: présentation des personnages joueurs-
Sauter vers: