Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles

forum des campagnes des copains de Bourg
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 1372 cv 8e jour 2e décade mois Ches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: 1372 cv 8e jour 2e décade mois Ches   Sam 5 Nov - 13:40

1372 cv 8e jour 2e décade mois Ches

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Dans la matinée   Sam 3 Déc - 17:14

Dans la matinée, l'auberge bruisse des rumeurs provenant de la taverne du Chat Gris et du quartier du scriptorium d'Oghma. On suit les nouvelles par l'arrivée des clients qui informent les étudiants de ce qui se passe. Pour une fois aucun sujet polémique spirituel ou culturel ne semble préoccuper les étudiants. On parle des meurtres, et de diverses rumeurs.
Le vieux Rouston vient prendre sa dose ce jour comme les autres, mais lui ne semble pas du tout inquiet de quoi que ce soit, surtout à mesure que se remplit sa chope. Puis, à l'aide du mur de droite, puis de celui de gauche, il repart, d'un pas pourtant plus assuré maintenant qu 'il a bu ce qu'il devait pour se rendre jusqu'à l'auberge suivante !
Durant la matinée arrive une jeune femme, visiblement connue, vêtue de haillons déchirés et trop petits pour elle... sans doute une robe pour fillette qui contrairement à son porteur n'aurait pas grandi ! Sous le regard insistant des étudiants, qui détaillent avec intérêt les déchirures de sa tenue, elle se dirige au comptoir et entame une discussion avec le dirigeant l'auberge. Les seuls mots qui parviennent aux oreilles non perçantes sont : "Chat Gris, femme voilée, des étrangers". Les réponses portent sur le Scriptorium d'Oghma, les meurtres de ces derniers jours, et la tuerie de ce matin.
Après une dizaine de minute la Cosette fiévreuse s'en va, remerciant son interlocuteur d'un sourire forcé et d'un regard reconnaissant.
Sitôt son départ des étudiants se pressent pour savoir qu'elle était cette superbe clocharde aux vêtements si délicieusement déchirés !

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: La journée s'avance et se termine   Mar 3 Jan - 16:14

L'auberge de la Tablette est un murmure de bruit divers sur les évènements de la nuit et de la journée, auxquels s'ajoutent parfois des fantasmes sur la Cosette venue dans la journée. On parle encore un peu de Mintar, de Baine, et d'une expédition maritime que la ville lancerait dans le Lac de Vapeur, avec à sa tête Abn An Mor le tyran !

Dans le cours de la journée, l'Auberge se fait moins estudiantine, lesdits étudiants étant en train d'étudier. Il reste bien néanmoins quelques dignes représentant des meilleurs cas qui préfèrent boire plutôt que d'ingurgiter du savoir jusqu'à le vomir. Leur état fait peine à voir le soir.

Leur compagnons reviennent, nourris de connaissances, le soir, pour s'abreuver de nectar. Ils reparlent de la belle clocharde en terme plus qu'évocateurs. Connaissant la réputation des étudiants le patron leur indique :
"Je ne vous conseille pas de commettre vos habituels méfaits, c'est une fille de la Rue Basse Fosse des Louves, et il vaut mieux ne pas vous attirer d'ennuis ces temps-ci... les divers gangs présents en cette rue pourraient avoir des intérêts avec elle...
Un homme présent au comptoir avec deux amis, d'une trentaine d'année, semblant bien enivré demande :
- Que faisait alors cette gueuse en ce lieu ?
Le patron répond :
- Elle venait s'enquérir sur les meutres d'hier, c'est une proche d'une des victimes. Elle cherche à venger ce proche. C'est celui qui a été retrouvé cloué, et elle veut se venger !
- C'est bien, fait un compagnon de l'homme... nous la comprenons aubergiste, la vengeance est un plat qui se mange froid. Elle soupçonne qui ?
Fort de l'intérêt qu'il suscite le patron indique :
- Comme tout le monde ici elle soupçonne.... il regarde d'un air moins fier les trois hommes, car ils sont trois... enfin, certains ont été crucifiés... vous comprenez ?
Les trois hommes, d'âge mûr, regardent sans broncher le patron. Ils sont vêtus de vêtements amples de couleur variée de type calimshite. Leurs cheveux sont plutôt courts, leurs visage durs et minces, la peau à peine bronzée.
- Poursuis, l'homme ! fait l'un d'eux. Nous pourrions l'aider, car nous aussi avons vu un proche périr en ces nuits, et nous avons sans doute un intérêt commun.
- Euh, elle, elle partait, chercher des renseignements dans d'autres lieux, le Tertre, le Scriptorium... mais elle est de la Rue des Basses Fosses..
- Tu l'as déjà dit... nous avons rencontré les Coupes Jarrets, nous nous sommes bien amusés... pas de crainte à ce sujet donc, dit l'un. Les trois hommes sourient d'un air froid. Que cherchait-elle encore ?
Le patron observe ses trois interlocuteurs, qui restent de marbre, et ensuite il blêmit.
- Elle cherchait des homme qui auraient traîné il y a peu dans le quartier proche du Chat Gris et auraient trinqué avec... avec.... enfin avec qui... enfin... Ah oui, et puis elle cherchait surtout une jeune femme, voilée... Voilà voilà voilà ce qu'elle cherchait. Cela vous va-t-il ?
- Une autre femme ? fait l'un des hommes, d'un coup plus sérieux. A quoi ressemblerait-elle ?
-...de très beaux yeux, qu'elle a dit, avec une coiffe sur la tête, avec seulement visibles quelques cheveux auburn tirés en arrière... une femme discrète qui aurait été vue à plusieurs reprises dans le quartier... Des vêtements riches, vous voyez, rien à voir avec M.... elle ! Le patron commence à transpirer.
- Et cette belle et riche femme, vous l'avez vue ici ?
- Non !
- Bien, l'homme, tu nous a bien répondu. Nous nous en souvenons !
Les trois hommes saluent le patron, l'un deux jette sur le comptoir plus de pièces qu'il n'en faut pour payer les tournées qu'ils ont bues. Ils quittent les lieux lentement et sûrement.
Les étudiants présents sur les lieux regardent le patron transpirant. Celui s'essuye le front, regarde les pièces sur le comptoir, et annonce sans joie : "tournée générale".
Pendant une bonne heure on boit gratuitement. Le patron, lui, s'excuse, laisse ses commis entretenir les lieux, et s'en va par la porte de derrière, l'air soucieux.
Il revient dans la soirée, alors que les tables sont remplies par les dineurs du soir. La soire s'avance sans que l'on ne reparle des évènements de ces jours.

La journée du 8 de la 2e décade du mois du Ches se clot ainsi.



_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1372 cv 8e jour 2e décade mois Ches   

Revenir en haut Aller en bas
 
1372 cv 8e jour 2e décade mois Ches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HAITI PAYS FETICHE ! JOUR FETICHE !MOIS FETICHE !QUEL MALHEUR !
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» CANICHE croisé Griffon de 6 mois champagne Roubaix (59)
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» SISSI croisée caniche bichon 6 mois DOUAI (59) ADOPTEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles :: Sudolphore :: Quartiers de Sudolphore :: Enceinte extérieure :: Quartier estudiantin :: Auberge de la tablette-
Sauter vers: