Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles

forum des campagnes des copains de Bourg
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Psirone Grovius, 9e jour 2e décade du mois du Ches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Psirone Grovius, 9e jour 2e décade du mois du Ches   Sam 3 Mar - 14:24

Psirone et Grovius s'éveillent lentement au petit matin, pas véritablement réchauffés. Leur chambre a conservé une température correcte durant la nuit, mais est restée humide. Le brasero de la pièce à fini par s'éteindre chez Grovius, pas chez Psirone (sans doute entretenu par sa suivante ?).
Un unique et très mince rayon de lumière provient du conduit d'évacuation des fumées qui part dans la façade du monastère vers l'extérieur, sur le mur Est du monastère, où le soleil se lève. Le jour s'est donc levé. IL n'y a aucun bruit, étant donné l'épaisseur des murs, mais sans doute le monastère est déjà en activité.
Effectivement lorsque les personnages sortent, chacun à leur tour de leur réduit humide, ils constatent que la table qui se trouve non loin d'eux, proche d'une cheminée, a été garnie de quoi déjeuner. La cheminée qui est à côté a été rallumée et dispense une chaleur mininum à côté (à elle seule elle ne peut pas chauffer l'immense pièce semi souterraine).
En face d'eux la porte d'entrée (mur d'en face) est ouverte. On entend la pluie dehors... il pleut encore, et l'espoir d'une journée ensoleillée s'évanouit immédiatement. IL va encore pleuvoir !
Lorsqu'ils approchent de la table, Grovius et Psirone constatent que cinq couverts ont été placés là. Deux ont déjà été utilisés, les trois autres sont propres. Il n'y a aucune trace d'Evron. La porte de la chambre où il a passé la nuit est ouverte.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Psirone Grovius, 9e jour 2e décade du mois du Ches   Mar 6 Mar - 6:28

Grovius se met à table et semble méditer quelques instants avant de toucher à la nourriture...
Comme tu viens de le remarquer nos compagnons de route sont partis. Evron m'en a touché quelques mots hier. Après ton altercation avec Solveigh, il n'était plus possible pour eux de poursuivre notre route...Elle a plus qu'une sérieuse dent contre toi et ce n'est pas bon pour l'ennemi commun qui nous attend! .
De toute manière, notre but étant le même, nous nous retrouverons plus tard. Vu le temps qui fait, nous pouvons déjà les suivre à distance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Une fois   Mer 7 Mar - 14:52

Une fois la première cérémonie effectuée, avec ce chant qui plait tant à Psirone, arrive le Juste Lakka.
- Bonne journée messieurs, fait-il. J'espère que la nuit a été bonne. Vos amis sont partis tôt ce matin, au moment même de notre cérémonie. Comptez vous aussi poursuivre dès ce matin ou alors attendre en nos murs l'accalmie que nous souhaitons et qui n'arrive pas ?

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Psirone Grovius, 9e jour 2e décade du mois du Ches   Jeu 8 Mar - 9:08

Merci encore de votre accueil et pour votre proposition, Juste Lakka. Avant que mon compagnon ne donne son avis sur la suite de notre périple, j'aurai voulu vous demander si vous aviez précisément cartographié la région autour de votre monastère. Si tel est le cas, me serait-il possible de la consulter?
J'ajouterai que si jamais l'un des membres de votre communauté devait avoir besoin d'une aide quelconque ou d'un lieu de repos sûr à Sudolphore, il sera désormais toujours le bienvenu au temple d'Oghma à Sudolphore.
Sur ces mots, Grovius incline la tête de manière respectueuse dans la direction de Lakka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: En attendant   Sam 10 Mar - 18:25

- En attendant que votre compagnon soit levé, dit Lakka, je peux vous mener en direction de notre bibliothèque, et vous verrez avec le Juste bibliothécaire s'il peut quelque chose pour vous, messire Grovius.
Il désigne à Grovius la porte donnant vers la cours intérieure et lui fait signe de le suivre.
Alors qu'ils sortent et longent l'imposant bâtiment en direction (pour se couvrir de la pluie) de la gauche il demande d'un air sincère et curieux :
- Que venez vous faire en ces lieux et dans cette direction qui ne mène à pas grand chose ?
Sous la pluie son visage émacié et couturé d'anciennes cicatrices se plisse. Il met sur sa tête la capuche de sa tenue, tout en attendant la réponse de Grovius.
Il se dirigent vers un escalier extérieur massif permettant d'entrer au premier étage de la fortersse-monastère. Grovius remarque que les étages surplombant cet escalier se tenant dans un angle du batiment fourmille d'avancées le surplombant, permettant de jeter une foule de projectiles sur des personnes non invitées. En montant l'escalier il constate sans peine que celui-ci est aussi pris dans les tirs croisés de nombreuses meurtrières disposées au dessus dans l'angle des façades. La forteresse a été habillement conçue !

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Psirone Grovius, 9e jour 2e décade du mois du Ches   Dim 11 Mar - 5:27

Merci de me conduire à votre bibliothèque...Pour répondre à votre question, nous sommes à la poursuite d'une créature maléfique qui a récemment été vue dans la région. C'est un grand ver noir. Nous avons rencontré peu de jours avant les deux rôdeurs qui poursuivaient le même but que nous et avions d'abord décidé de nous associer. Mais comme Solveig (la jeune femme) et Psirone (mon compagnon) ne s'entendent guère, ils ont préféré poursuivre un temps tout seuls, le temps que les esprits se calment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Lakka opine du chef   Dim 11 Mar - 6:48

Lakka opine du chef :
- Oui, je comprends alors la raison de votre présence. Nous avons vu le Ver, il est impressionnant. Nos autres monastères présents dans la montagne mais aussi de l'autre côté l'ont repéré. Il a rodé autour de la Baie du Lagon Noir, derrière les montagnes. On peut penser que c'est là qu'il erre. Vous verrez où cela se trouve sur notre semblant de carte si le Juste bibliothécaire veut bien vous la montrer, car le travail est en cours je crois.

Ils poursuivent l'escalier pour entrer dans l'angle de deux ailes de la forteresse. Grovius constate ce qu'il avait entrevu : l'accès est lourdement défendu par des éléments de maçonnerie bien placés pour couvrir l'unique entrée aux étages.

De là Grovius pénetre par une petite porte (sous un double assomoir, après avoir franchi une herse actuellement levée) dans une longue pièce étroite (quatre mètres, premier étage) qu'il traverse entièrement pour se rendre tout au fond vers un escalier étroit montant dans la muraille, laissant à leur droite une porte donnant sur l'aile ouest de la forteresse. Les murs sont ceux de la muraille, épaix, faits de lourdes pierres.
L'escalier accède au deuxième étage, dans une pièce longue, au dessus de l'autre, qui sert de cuisine. Il n'y a aucune issue, aucune fenêtre. La lumière provient uniquement des cheminées. Tout de suite à l'entrée de la cuisine, un escalier tout aussi étroit permet d'accéder au troisième étage. Là encore il voit que les murs sont ceux des murailles, solides et épaix.

L'escalier débouche donc au troisième étage, dans une pièce bien plus petite (trois mètres sur 6). Au fond dans l'angle gauche faisant face, une porte dans des murs cette fois en bois (l'étage semble découpé par des cloisons de bois en plusieurs pièces qu'il ne peut distinguer), et à quelques mètres à droite une ouverture donnant sans doute sur une pièce vaste et éclairée. Mais Grovius ne prend aucune de ces portes, car Lakka fait signe à Grovius de prendre un nouvel escalier, toujours dans le mur d'enceinte, menant au quatrième étage.

Le Juste Lakka monte péniblement les escaliers, comme si de vieilles blessures se réveillaient lors de l'ascension dans ses membres inférieurs. Il fait une pause et indique, revenant sur la conversation d'origine :
- Ainsi vous cherchez le Ver, et donc vos compagnons vêtus de noir aussi. Méfiez vous, ami Grovius, les chercheurs de dragons cherchent les trésors et la gloire, et se moquent souvent du destin des populations voisines et des conséquences de leurs agissements. Ils viennent de loin, la nommée Solveig vient (étant donné son parlé) du Nord, et les cicatrices qu'elle tente de dissimuler montrent qu'elle a vécu longtemps dans la recherche des dragons. Son compagnon Evron est dans le même cas. La vengeance éternelle les habite, et pas la sagesse. J'espère que parmi leurs compagnons il y a des gens raisonnés, sinon vous courrez à un grave danger, danger qui en cas d'échec se retournerait contre les populations des villages voisins, voire de Sudolphor - même si je suppose que sans le dire la cité a déjà pris garde de cela.
Il poursuit son ascension et ajoute en reprenant son souffle :
- Vous savez qu'ils ne sont pas que deux.... d'autres binômes ont été repérés par nos autres monastères, visiblement ils convergent lentement et sûrement vers la Baie du Lagon Noir.

L'escalier est plus large, et dans les angles il y a des ouvertures percées dans la muraille qui est devenue fine. En regardant par ces ouvertures Grovius constate qu'ils sont maintenant très en hauteur, ce qui explique l'apparition d'ouvertures dans la muraille. Un beau paysage, certes gâché par la pluie, s'ouvre alors à lui : il contemple la vallée par laquelle lui et ses compagnons sont venus, du haut d'une hauteur vertigineuse. Lakka le laisse contempler un peu la vallée puis reprend son ascension :
- Nous arrivons à la bibliothèques et au scriptorium. Nous ne menons pas une grande activité de copiste, nous faisons seulement quelques échanges avec nos monastères d'Ilmater dans la région, et éventuellement répondons à une demande de copie de la part d'organisations extérieures à notre ordre. Mais nous ne sommes pas véritablement un scriptorium... Vous devez connaître ceux d'Oghma à Sudolphor, là c'est autre chose.

Ils reprennent donc leur marche et arrive dans une nouvelle salle tout en longueur, comme la cuisine par laquelle ils sont entrés, mais plus large puisque les murailles sont à cette hauteur plus minces, et surtout presque doublée en longueur, ouverte sur l'aile ouest qui était fermée dans la cuisine.

Grovius contemple avec joie ce qu'il aime... Une longue pièce, haute, avec en son centre une cheminée bienvenue. Le long des murs non pas des bibliothèques hautes et sans fin, mais des étagères à hauteur de taille avec des rayonnages emplis de rouleaux de parchemins. A mi taille, quelques livres sont posés. Au centre deux longues tables avec des parchemins et des livres posés devant quelques moines (au visage en général aussi couturé que celui de Lakka). Au fond la pièce s'élargit, et là il y a quelques hautes bibliothèques avec des ouvrages, mais elles sont rares. La pièce en question, au fond, comporte des ouvertures larges permettant une lumière en journée pour effectuer le travail de copie sur les deux larges tables se trouvant au centre. Dans cette partie deux échauguettes : l'une surplombe de très haut l'entrée et l'escalier pris par Grovius pour entrer dans l'aile de la forteresse, l'autre donne sur l'ensemble de la cour du monastère.
Une ouverture à droite, juste à côté de l'escalier par lequel il entre, donne sur une immense pièce rectangulaire que Grovius entrevoit, et qui doit se trouver à l'applomb de la pièce dans laquelle ils ont mangé et été accueillis.
Derrière Grovius, l'escalier monte encore sur la droite.

Lakka souffle un peu et dit : "Nous sommes arrivés".

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Psirone Grovius, 9e jour 2e décade du mois du Ches   Dim 11 Mar - 11:57

Grovius a déjà les yeux sur les étagères, les ouvrages et les parchemins. Il trouve en effet que tout cela paraît bien maigre par rapport à tout ce qu'on peut trouver à Sudolphor. Mais il est déjà bien content de pouvoir trouver rapidement des informations qui leur seront utiles pour la suite. Dans son sac en bandoullière Grovius fait l'inventaire de ce dont il va avoir besoin pour pouvoir faire une copie rapide et correcte de la carte dont parle Lakka.
Je vous remercie infiniment pour votre aide. Aussi ne manquerai je pas de vous apporter à notre retour les compléments d'information que nous aurions pu glaner. Je m'efforcerai donc de vous faire une copie de la carte définitive...
Quand au ver que nous chassons, sachez que je ne le fait pas pour la gloire et ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour empêcher que la population soit affectée par notre "chasse".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Lakka   Dim 11 Mar - 18:31

Lakka fait signe à Grovius, l'invitant à entrer, et dit :
- Je vais chercher le Juste bibliothécaire. Attendez nous ici.
Il prend une porte derrière Mounir, mais à gauche cette fois.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Psirone Grovius, 9e jour 2e décade du mois du Ches   Lun 12 Mar - 11:38

Grovius attend bien sagement en regardant autour de lui et se curant distraiement le nez...Surpris par la grosseur de la chose qu'il est parvenu à extraire, il se demande si la pluie et l'humidité n'ont pas eu quelque conséquence sur sa santé.Maintenant encombré par sa découverte, il cherche à la coller discrètement contre le mur auquel il s'est appuyé. Une fois cela fait, il s'imprègne des bruits qui l'entourent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Psirone   Dim 25 Mar - 10:26

Psirone se lève plus tard dans la matinée. Si l'esprit se met aussitôt en alerte dès son réveil, ses membres sont un peu longs à réveiller. L'humidité et le voyage les ont rendus raides. Il prend donc le temps de s'ébourrifer et de s'étirer les bras avant d'arriver à la table. Il s'enquiert des assiettes déjà utilisées et des affaires de grovius encore présentes lui indiquent qui n'est plus là et qui n'est pas parti.

Il se met à table et mange pour affronter une nouvelle fois la pluie.

"GROVIUS" crie t'il. "ou te caches tu"

Et il continue de manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Psirone Grovius, 9e jour 2e décade du mois du Ches   Dim 25 Mar - 16:41

Fabien a écrit:
Grovius attend bien sagement en regardant autour de lui et se curant distraiement le nez...Surpris par la grosseur de la chose qu'il est parvenu à extraire, il se demande si la pluie et l'humidité n'ont pas eu quelque conséquence sur sa santé.Maintenant encombré par sa découverte, il cherche à la coller discrètement contre le mur auquel il s'est appuyé. Une fois cela fait, il s'imprègne des bruits qui l'entourent...

Une bonne dizaine de minutes s'écoule, laissant à Grovius le temps d'arracher son petit confort.
Le Juste économe Laka revient avec Le Juste bibliothécaire Donis. Les deux sont d'apparence proche et différente. Le Juste Laka est vêtu d'une robe de bure ample et sombre. Son visage anguleux et émacié est marqué de cicatrices, l'une d'entre elle partant de sous l'oeil gauche, traversant la joue pour aller écourter sa bouche qui paraît ainsi figée dans une attitude méprisante. Il a une coupe au bol monastique, la nuque rasée. Son frère le Juste Donis est lui aussi vêtu de sombre, d'une ample cape sombre à rayure. Son visage est lui aussi émacié, mais plus en lame de couteau. Sa joue droite est traversée de deux cicatrices parallèles. Alors que Laka est parfaitement rasé, il porte un bouc et une petite barbe récente. Son visage est haut et se termine par un crâne large et rond, chauve, d'où descend une longue et fine chevelure noire de jais. Là où Laka a un visage rude et défiant, Donis a un visage plus pétillant, mais fier et suspicieux.

Il salue Grovius et dit :
- Vous souhaitez consulter notre carte. Sachez qu'elle n'est qu'à l'étape d'ébauche. Suivez moi.
Il se dirige sans rien dire de plus à travers la pièce de travail, vers une table dans la partie la plus large. IL donne quelques ordres a des moines présents et attend, se retournant vers Grovius et le détaillant des pieds à la tête. Il ajoute :
- Vous ne ferez pas de copie, vous pourrez juste la regarder. De toute façon elle n'est pas terminée.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Psirone Grovius, 9e jour 2e décade du mois du Ches   Lun 26 Mar - 13:07

Grovius remercie Donis d'une inclination respectueuse...
Frère, me permettrez vous au moins de prendre quelques notes, juste des points de repères que je serai susceptible de pouvoir retrouver facilement? Je ne serai pas long....Au bout d'une vingtaine de minutes d'observation, Grovius essaye de mémoriser le plus d'éléments possibles. Puis, si Donis le permet, il sort un petit rouleau de parchemin d'une de ses poches, ainsi qu'une petite plume et un petit encrier de voyage...Après avoir fait du mieux qu'il peut, il s'adresse à nouveau à frère Donis (s'il se trouve dans la pièce) tout en regardant la carte.
-Est-ce vous qui l'avez écrite après un voyage dans la région? Savez vous s'il y a des lieux où nous serions mieux à même de nous mettre à l'abri dans la suite de notre périple?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Psirone   Mar 27 Mar - 14:58

Psirone finit sa pitance, et commence à tourner dans la salle se demandant où sont passés tous les autres.

"GROVIUUUUSS? sale gueule de trollll, où traines tu tes sales paluches????"

En attendant une réponse, il dépose alors une à une toutes les armes qu'il porte sur une table.....ce qui met un peu de temps. Il sort une pière à aiguiser et commence à nettoyer et aiguiser tout son attirail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Psirone   Mer 28 Mar - 15:58

Psirone est seul, avec sa suivante. Grovius et les rôdeurs ont laissé des reliefs d'un repas frugal, mais rien de plus. Il est seul dans cette immense pièce à demi souterraine.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Psirone Grovius, 9e jour 2e décade du mois du Ches   Sam 7 Avr - 12:38

Fabien a écrit:
Grovius remercie Donis d'une inclination respectueuse...
Frère, me permettrez vous au moins de prendre quelques notes, juste des points de repères que je serai susceptible de pouvoir retrouver facilement? Je ne serai pas long....Au bout d'une vingtaine de minutes d'observation, Grovius essaye de mémoriser le plus d'éléments possibles. Puis, si Donis le permet, il sort un petit rouleau de parchemin d'une de ses poches, ainsi qu'une petite plume et un petit encrier de voyage...Après avoir fait du mieux qu'il peut, il s'adresse à nouveau à frère Donis (s'il se trouve dans la pièce) tout en regardant la carte.
-Est-ce vous qui l'avez écrite après un voyage dans la région? Savez vous s'il y a des lieux où nous serions mieux à même de nous mettre à l'abri dans la suite de notre périple?


- Voici la carte, déclare le Juste bibliothécaire. Vous le voyez, les renseignements sont inscrits provisoirement.



- Comme vous le voyez, messire Grovius, notre modeste monastère est indiqué ici, juste au dessus de Bois-Les-Mines, que vous avez dû traverser. Les monastères des Mts Alamir sont figurés par ces carrés, il en désigne trois sur les Mts Alamir et deux aux limites ouest de carte, dans la forêt de Mir. St Wytin au nord des montagnes, St Fanal de l'autre côté des montages puis St Mariam et St Alban dans la forêt de Mir. Ces ronds désignent les villes importantes, et ceux plus petits des bourgs ou des villages. J'ai entendu que vous cherchez à voir la créature. Elle aurait été vue ici, au dessus des montagnes, mais sans doute dans la Baie du Lagon noir.
Il pointe son doigt sur la forêt au sud-ouest des montagnes.
- Si vous poursuivez les chemins à flanc de vallée vous aurez le choix entre monter au nord, mais cela ne vous intéresse pas, ou piquer un peu à l'ouest. Après un premier col vous passerez sur un plateau encaissé entre les sommets. Là prenez cette fois en direction du nord vers le Pic des Brumes. En dessous de ce pic, le "Col sans nom" qui surplombe le Baie du Lagon noir et ses marais peu fréquentés car peu pratiquables. Vous n'y trouverez aucune civilisation, même si on trouve des ruines en abondances issues de civilisations antiques.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Psirone et Grovius   Dim 8 Avr - 16:53

Psirone est toujours dans sa grande pièce humide et peu chauffée, sans nouvelle de son compagnon Grovius. Il ne lui reste plus rien à contempler que les plats vides qui ornent la table à laquelle il se tient.
Sa suivante est allée contempler la pluie qui tombe sans relâche dans la cour de la forteresse.

Grovius contemple lui l'ébauche de carte, non achevée, sans pouvoir trop entrer dans les détails, car celle-ci reste posée à table sous la main du Juste bibliothécaire Donis. Celui-ci s'adresse à Grovius :
- Etait-ce bien ce que vous comptiez voir ? Puis-je vous aider plus avant ?

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Lun 9 Avr - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Psirone Grovius, 9e jour 2e décade du mois du Ches   Lun 9 Avr - 6:32

[Grovius termine la copie de la carte du mieux qu'il peut sur son petit parchemin]. Il enroule ensuite précieusement sa copie et la range dans une poche intérieure.
Merci pour votre aide qui est déjà très précieuse! Je m'efforcerai de compléter les zones d'ombres en avançant dans notre périple. Si je suis en mesure de réunir davantage d'informations, je vous propose de repasser par chez vous à mon retour et vous livrer ce que j'aurai pu avoir découvert...
Grovius tend sa main vers le juste bibliothécaire.
Merci infiniment pour votre aide. Je vais maintenant retrouver mon compagnon de route pour reprendre notre quête.
En rejoignant le réfectoire, Grovius s'efforce de faire le vide dans sa tête afin de bien garder en mémoire tout ce qu'il a pu voir sur la carte. Il se dit que s'il s'applique, dès ce soir il pourra améliorer son brouillon et atteindre sans trop de soucis leur objectif.
Arrivé devant son compagnon, il ne manque pas de remarquer l'air irrité de Psirone, les assiettes vides...et ses armes alignées sur la table! "Oulah, pense t-il, quand Psirone fait cette tête là, il n'est guère baisant...Je vais m'assoir en face mais un peu loin, histoire qu'il ne me colle pas une baffe pour se calmer les nerfs."
Après s'être assis précautionneusement, Grovius commence son récit :
"Comme tu peux le constater, il s'est passé pas mal de choses depuis hier soir. Comme la mâtinée est déjà bien entamée, je vais tâcher de faire vite.
D'abord, après ton altercation avec Solveig, les rôdeurs ont préféré continuer seuls, avant que cette "charmante" jouvencelle n'aie envie de t'ouvrir le bide à coup de serpette et se faire une ceinture avec tes c.... De toute manière je ne doute pas qu'on se retrouvera à un moment ou un autre pour affronter le Ver. Nous aurons besoin d'eux et ce sera réciproque. Par contre j'ai appris que ce ne sont pas les premiers rôdeurs qui passent par ici pour tenter de tuer le Ver. Ce sont plusieurs groupes de deux rôdeurs qui se rassemblent maintenant dans la région des marais pour tenter de le trouver et le tuer.
Enfin, si je me suis absenté, c'est pour pouvoir obtenir une carte de la région auprès des moines. Ils m'ont autorisé à en faire une copie rudimentaire (la carte elle-même est de toute façon très fragmentaire)...Après ce sera à nous de jouer..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Grovius puis Psirone   Lun 9 Avr - 16:16

Grovius range le petit croquis qu'il a pu faire en voyant de loin la carte. Il ne s'agit en aucun cas d'une copie, mais du'n petit brouillon vilain présentant juste le chemin qu'il pouvait suivre du regard lorsque le Juste Donis le lui indiquait du doigt sur la carte.

Ensuite, accompagné par le Juste Lakka il redescend les étages, sort dans la cour humide. Là Lakka lui dit : "rejoignez votre ami, je m'en vais moi accueillir les paysans du villages". Il salut Grovius et se dirige vers la porte de la muraille interne pour passer dans la basse cour par laquelle sont arrivés Grovius et ses compagnons.

Grovius s'en va ensuite et rejoint Psirone en tâchant d'éviter les trombes d'eau qui frappent encore et toujours la montagne.

Reprise donc au message de Grovius.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Psirone   Jeu 26 Avr - 11:41

Psirone finit d'essuyer une de ses armes qund Grovius finit de parler.

Toutes les lames sont rutilantes, et le tranchant semble être affuté pour pouvoir dépouver une enclume.

Il range son matériel et remet soigneusement chaque arme dans son fourreau, refletant l'attitude du guerrier méticuleux à l'approche de la bataille.

Il se lève et attend que Grovius se lève, à peine quelques instants après s'être assis.

"J'espère que ton brouillon suffira et que tu sauras nous mener droit dans les griffes de cette betite bestiole. Ce n'est pas une mauvaise chose pour les rodeurs. Il y a un truc qui cloche. Ils nous cachent quelque chose et le moment venu, je crois qu'ils n'auront qu'n seul but : exterminer le dragon. Ils doivent avoir une motivation bien plus importante que de débarasser la terre de ces ailes . Il faudra surveiller tes fesses quand on va les croiser.....Maintenant que t'as bien glandé avec les moines à faire des trucs que t'oses même pas faire à une femme, tu peux peut être te bouger pour qu'on reparte. On est loin d'être arrivé il me semble."

Sur ce, Psirone siffle sa suivante qui regarde la pluie et lui fait signe de s'amener en vitesse. Il quitte la pièce en direction des écuries pour reprendre son cheval.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Psirone aux écuries   Sam 28 Avr - 5:14

Arrivé aux écuries, Psirone et sa suivante constatent que leurs chevaux ont été soignés et préparés. Quelques membres du monastère, des subalternes visiblement, s'activent sous l'oeil d'un moine. Psirone constate aussi que les montures des deux rôdeurs sont là, non préparées, au repos, bien soignées elles aussi.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Mer 1 Mai - 10:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Psirone Grovius, 9e jour 2e décade du mois du Ches   Sam 28 Avr - 10:18

Grovius suit Psirone après avoir récupéré ses affaires.
Comme la journée est déjà bien entamée, je propose d'avanceer aujourd'hui jusqu'à un point de repère reonnaissable sur mon brouillon...Nous pourrons en parallèle voir si nous trouvons des traces du passage des deux rôdeurs, même s'ils ont beaucoup d'avance...
Sur ces mots il couvre sa tête de la capuche de sa tunique et se prépare à affronter la pluie et se retrouver trempé jusqu'aux os...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1019
Age : 46
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Psirone et Grovius   Dim 29 Avr - 16:08

Psirone et Grovius partent donc, pas une porte diamétralement opposé à celle par laquelle ils sont entrés.
La journée est rude, en raison de la pluie qui tombe et tombe encore. Passé le monastère fortifié dont ils sortent, le terrain semble à priori praticable, au début.
Au début, car rapidement cela devient un chemin de pierres coupantes où les cheveaux progressent avec peine. Au bout d'une heure Psirone et Grovius, à la suite de ce que fait la suivant de Psirone, descendent de leur monture pour progresser à leurs côtés.
Le paysage pourrait être splendide... A flanc de montagne, dans une vallée profonde que le chemin emprunté suit... mais il pleut, et les sommets sont perdus, invisibles, dans la brume.
Les chevaux deviennent rapidement une peine, plus qu'une aide, car il faut les tirer, les faire progresser malgré eux sur un chemin de plus en plus étroit.
Psirone et Grovius comprennent au bout d'un moment pourquoi les deux rôdeurs ont laissé leurs montures au monastère.
La progression est pénible, lourde, les personnages sont massacrés par un vent humide infernal. Psirone et sa suivante résistent, habitués aux conditions de vie rudes, Grovius encaisse, mais durement. Rien ne semble étonnant pour Psirone, qui résiste en silence, masse contre le vent... Son cheval semble moins à l'aise. Grovius peine clairement.. Mais le plus surprenant est la suivante de Psirone... plus frèle, elle fait front durement à ses conditions climatiques difficiles, avec le visage hautain et fier des gens du Shaar.

A la moitié de la journée, les personnages atteignent un fond de vallée... Celle-ci se coupe en deux...et le chemin aussi. Un chemin part en direction du Nord, et semble assez praticable... Il monte visiblement vers le fond du fond de la vallée. Un autre part en direction de l'Ouest, de façon brutale, et devient très rapidement encore plus escarpé. Il se perd rapidement dans la brume. au dessus des personnages.

Grovius consulte alors, avec peine à cause du vent, son plan rudimentaire. Il lui semble que le chemin escarpé de l'Ouest est le bon pour atteindre une sorte de plateau. Sitôt que Grovius a fait cette remarque à ses compagnons, la suivante de Psirone baisse la tête et commence à traîner sa monture...

Elle dit :
- On ne s'arrête pas.... on doit trouver un abris, car la nuit sera atroce....

Et elle avance sans demander l'avis de personne.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Mer 1 Mai - 10:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Psirone Grovius, 9e jour 2e décade du mois du Ches   Lun 30 Avr - 2:22

Malgré sa fatigue, Grovius a conscience que la suivante de Psirone a raison. Il faut continuer encore un peu dans la bonne direction et trouver un lieu correct pour bivouaquer, sans quoi ils risquent d'attraper la mort... Bien qu'habitué à la résistance hors norme de Psirone, il ne peut s'empêcher de se demander comment il fait fait pour tenir.
Essouflé, Frater fume autant que les chevaux pour lesquels il s'inquiète aussi. "Je comprends maintenant pourquoi les rôdeurs sont partis sans leurs montures". Mais qu'auraient-ils fait de leur matériel? En tout cas il était hors de question qu'il se sépare du sien, trop précieux à ses yeux.

- Elle a raison, il faut continuer. Dès que nous trouverons un abri correct pour nous et nos montures il faudra nous y arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Psirone   Lun 30 Avr - 10:45

Psirone en entendant sa suivante lui lache un regard perçant qu'elle ne peut voir. Il se reprend et dit:

"j'aurais du lui couper la langue, maintenant elle se prend pour notre guide.......Si les rodeurs n'ont pas voulu prendre leurs cheveaux, nous on risque d'en avoir besoin quand on va ramener les restes du dragon et le trésor, si finalement il y en a un. D'ailleurs les rodeurs ne sont pas clairs. Pour des rodeurs, ils ont tendance à vouloir supprimer un dragon quoiqu'il en coute...et si c'était moi, ce serait normal, mais là ce sont des rodeurs, et donc ils ont pas l'air de vouloir protéger les habitants de leurs conneries. Ils veulent tuer ce dragon....mais pourquoi? Je ne leur fais aucune confiance......"

Il se raproche de sa suivante avec peine et arrivé à sa hauteur il lui met une grande claque sur la fesse

"Vilaine fille, tu veux diriger.......tu mérites une punition, tu l'auras ce soir" La regardant avec une grand sourire lubrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Psirone Grovius, 9e jour 2e décade du mois du Ches   

Revenir en haut Aller en bas
 
Psirone Grovius, 9e jour 2e décade du mois du Ches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles :: Sudolphore :: Vivre à Sudolphor :: Vivre à Sudolphor-
Sauter vers: