Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles

forum des campagnes des copains de Bourg
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 1372 4e jour de 2re décade du mois de Tarsakh

Aller en bas 
AuteurMessage
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1156
Age : 47
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: 1372 4e jour de 2re décade du mois de Tarsakh   Sam 20 Jan - 17:44

Un groupe est arrivé à la Demeure simple. Un groupe composé de deux humains et de semi-humains. Le premier humain était visiblement un prêtre, assez droit. L'autre humain était combattant affirmé, farouche. A ces humains s'ajoutait un nain aussi volubile que robuste. De premier abord suspectant quelque tragédie à venir, il s’apprêtait à ne rien boire, mais  l'hydromel qui lui fut servit suffit à le convaincre qu'il était dans une bonne maisonnée. Il en fut de même pour le fier guerrier qui après avoir goûté un peu du lait chaud, par politesse mais surtout en raison des yeux inoubliables d'Eryn, fut enfin heureux lorsque l'hydromel arriva et qu'il laisser le lait au prêtre, bien ravi de la chose. Le prêtre, lui, resta donc à son lait de chèvre agrémenté au miel. Le tout un peu chaud, de quoi se restaurer et reprendre quelques forces après la montée depuis Bois Les Mines.  Il y avait aussi un gnome, un gnome curieux car plus élancé et plus fin que ses  habituels coreligionnaires. Alors que les trois femmes servaient à tous ce fameux lait agrémenté d'un bon miel local, le gnome refusa d'en boire. Cela sembla peiner Eryn, celle qui semblait mener la maisonnée par rapport à son ainée ou sa cadette. Sa cadette fut d'ailleurs rapdiment envoyée à d'autres tâches, comme si l'on voulait la soustraire à la vue ou à l' influence de ces étrangers. Le gnome refusant de boire le bol chaud du bon lait ainsi offert, Eryn le prit et le but d'une traite avant de reposer le récipient vide sous les yeux du gnome. Alors que le gnome refusait de boire, le gnome, le guerrier, finirent sans attendre leur hydromel. Le prêtre, lui, tranquillement, terminait son petit laid chaud... pour une fois qu'on lui servait ce qu'il souhaitait sans même le demander ! Le cinquième individu de ces égarés (car on ne peut être qu'égaré pour arriver ici) était une personne de fine et haute stature. Les deux Hommes, le Gnome et le Nain s'installent dans la pièce, à la table principale, non loin de la cheminée principale. La cinquième personne aussi, mais sans ôter sa capuche.

Les questions directement ou non, commencent à fuser, et les réponses aussi. Oui la forêt en dessous est faée, oui les trois personnes ici présentes la surveillent, de loin.... Oui le monastère existe, ou existait, tous les prêtres, moines et  paladins sont morts. Oui d'autres aventuriers ont dernièrement traversé la forêt et en sont ressortis, ils ont été soignés ici... ils avaient vu le monastère où la mort seule rodait...  Mais la forêt n'est plus ce qu'elle était jadis.... elle est hostile, il ne faut plus y aller.

Eryn sert à manger à tout le monde, dans la salle principale de la Demeure simple. Son aînée travaille elle aussi. La plus jeune s'est éclipsée ou a été éclipsée par ses aînées. Eryn a demandé au gnome s'il voulait à manger, étant donné qu'il avait refusé le lait, supposant qu'il était empoisonné.  "Vous pensez que nous allons  vous empoisonner avec du lait, dois-je  vous offrir à manger ?".Le gnome avait finalement accepté de manger. Alors qu'ils mangeaient il semblait que le guerrier humain comme le compagnon encapuchonné étaient ennuyés par quelque chose chez les trois femmes....

Le guerrier humain semblait aussi inquiet que fasciné par les yeux de Eryn. Une beauté et une profondeur qu'il n'avait jamais vu jusque là, mais aussi quelque chose d'anormal le mettant mal à l'aise, déstabilisant les certitudes jusque là simples et acquises sur  les champs de bataille et en même temps le mettant sur ses gardes... car on ne fait pas des simagrées à un bon soldat. Quelque chose d’indiciblement séduisant comme d('indiciblement dangereux. Et puis cette marque, dans les yeux, qui ne semble pas être la même la sienne, sans savoir pourquoi, cet abîme où l'on peut se  noyer... une sorte d'intemporalité.  Le guerrier s'arrache  ce charme et va s'en confier à son ami le prêtre.

Le guerrier et l'homme masqué semblent avoir repéré un symbole religieux sur Eryn. Le prêtre et le guerrier ne semblent pas identifier ce symbole, mais l'homme masqué oui. Le cinquième aventurier, qui est cette fois à visage et tête découverts est en réalité un elfe aux longs cheveux blancs. Il discute avec les deux femmes jusqu'à ce que la troisième redescende avec un enfant dans ses bras.

Dans les bras de la plus jeune, une charmante enfant entourée de linges de qualité. Une petite enfant, rousse, aux beaux cheveux roux. Pour la nourrir la plus jeune des trois femmes lui tend son doigt. L'enfant, de ces petites dents acérées, mord le doigt et semble en sucer le sang. Ravie, le bébé agite ses pattes, révélant ainsi ses pieds fourchus, les sabots lui servant de pieds.

Une discussion s'en suit. Eryn indique qu'il faudrait redescendre cette créature liée à l'eau dans la forêt de Guérousie pour qu'elle puisse survivre.
Le groupe des aventuriers refuse. Ils sont venus ici pour connaître le destin du monastère de Lathandre qui avait été installé dans la forêt. Or ils ont appris ce qu'il lui était arrivé : tous les moines sont morts. Il n'y a plus de monastère. La Dame de la forêt est morte, pendue. Aussi le destin de cette pauvre enfant faée ne les intéresse pas et ils déclinent la demande des trois femmes de redescendre le bébé dans la forêt.

La femme la plus âgée, Mayline, indique ensuite aux aventuriers où ils vont pouvoir dormir. Ils montent à l'étage et elle leur désigne deux pièces qui semblent se situer au dessus des écuries. Il s'agit des réserves de fourrage où ils pourront dormir de façon confortable. Glasyan apporte de simples couvertures à disposer sur les fourrages.

Les personnages s'installent et passent la nuit.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
1372 4e jour de 2re décade du mois de Tarsakh
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles :: Sudolphore :: La péninsule de Sudolphore / campagne :: Sudolphor campagne :: La demeure simple-
Sauter vers: