Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles

forum des campagnes des copains de Bourg
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -39%
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
Voir le deal
152 €

 

 Discussions de veille à la forge.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
lolo
Admin
lolo

Nombre de messages : 1207
Age : 48
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Discussions de veille à la forge.   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeDim 2 Juin - 4:49

Après un combat héroïque ou bon nombre ce sont distingués par leur hardiesse (Albéric, Bahrik, Caromyr, Cendre, Darknir, bref tout le monde sauf Eleverein qui, outre chanter et soigner semble depuis quelques temps étrangement à l'ouest), dont Cendre avec un tir à l'arc parfait, ainsi que Darknir sur l'un de ses coups, durant  lequel  ils ont souvent encaissé et survécu à de lourds coups, les combats se sont achevés positivement. Combat terminé, deux géants du givre tués (heureusement qu'ils n'ont pas attaqué ensemble, sinon la situation finale aurait été largement différente), un loup des glaces mort, et un géant du feu présent au fond de la caverne. A cela s'ajoute une prisonnière elfe noire que Eleverein indique être sa soeur mais après un moment de flottement étrange durant lequel elle a semblé vraiment douter, hésiter, avancer initialement pour l'enlacer, avoir un mouvement de recul, jusqu'à ce que ce soit finalement sa soeur (l'elfe noire) qui  l'enlace.  L'efle noire et Eleverein s'écartent alors longuement pour discuter. Pendant ce temps les négociations du reste du groupe vont bon train avec le géant du feu prisonnier. Cendre évoque une solution finalement adoptée pour résoudre son problème pendant que Caromyr cherche à obtenir la parole du géant en échange. Darknir achève lui de libérer "physiquement"  le géant.

Après des discussions et négociations âpres avec le géant du feu, des soins distribués (dont par l'elfe noire qui se révèle donc barbe et jeteuse de sorts divins) le petit groupe s'installe de façon à passer au moins une nuit ici, voire attendre qu'un groupe d'orcs ne revienne ici et tombe dans un piège. Latifa qui n'avait pas participé au combat rejoint le groupe qui s'installe un "bivouac" en intérieur. Les personnages s'apprêtent sans doute à organiser des tours de garde, qui sont en général organisés par Cendre, après les avis mutuels des autres personnages.


Rouge car Admin résumant la fin. Autre couleur pour lorsque c'est moi qui m'exprime. Le résumé n'a pas à être exhaustif ou discuté mais juste  à introduire d'éventuelles discussions ou descriptions de ce que les personnages disent ou font durant la nuit, donc ultérieurement.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Dim 2 Juin - 13:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Admin
lolo

Nombre de messages : 1207
Age : 48
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Les elfes   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeDim 2 Juin - 6:27

Dès la fin de l'action, après que l'elfe noire ait soigné ceux qu'elle  pouvait soigner en fonction de ses capacités, les deux sœurs s'éloignent de nouveau. Eleverein s'est installée pour récupérer la peau du loup du  givre, sa sœur l'accompagnant. Mais la jeune elfe noire semble importunée par la forge et la lumière qui s'en dégage.  Eleverein et l'elfe noire trainent alors le cadavre à l'opposé de la caverne, là où se trouvait le cadavre du second géant des glaces, donc loin de la lumière. Eleverein, toujours avec sa "force légendaire", a besoin de l'aide de sa sœur. Celle-ci semble plus robuste et l'aide sans problème mais par contre arrive totalement épuisée à l'autre bout de la caverne et s'effondre contre le mur. Les dix jours qu'elle a passé sous-alimentée et au travail ont eu raison de sa résistance. Eleverein entame son travail sur le corps du loup. Sa sœur lui donne quelques conseils,  commence à vouloir l'aider mais rapidement l'elfe noire se recroqueville contre la paroi rocheuse, emmitouflée dans la cape donnée par sa sœur (cape en peau de loup des glaces elle aussi) qui remplace ce qui avait gentiment été donné par Cendre à la fin immédiate du combat.

Elles discutent longuement, avec passion et une fraternité évidente, semblant toutes deux heureuses de se retrouver même si le bonheur n'illumine pas totalement  les traits de l'elfe noire, des traits amincis, tirés. Elles discutent en elfe et seuls quelques mots peuvent être intelligibles pour ceux qui ne parlent pas cette langue. On y retrouve en vrac : Maitrefer / Strogue Sstar /, Marteaux de Guerre Abdator /  Marteau de Fer Utaahar / Valbise / Marthammor Duin / Drizt Do’Urden  / Bruenor Marteau de guerre / Ombre / Dae / Castelmithral /Niniel / Niennor / Mnizrean / Menzoberranzan / Dae Dinen / Laurewen / Adinirak et Adi / Faërlin Mirobar /Sildéyuir / Thétyr / Plaines étincelantes / Grand nord plus d'autres noms dont Marches d'Argents, Sundabar, Abbar. Dae et/ou Dae Dinen qui ne semblent pas toujours désigner la même chose, Adi, Laurewen, Niennor et Faerlin sont les mots qui reviennent le plus souvent. Ensuite Eleverein énumère les prénoms des personnages présents, tous, ainsi que les noms de leurs dieux lorsqu'elle les connaît (donc ceux de Dakrnir et de Caromyr au moins). Elle les présente visiblement, les désigne à sa soeur, et semble faire de brefs commentaires à chaque fois (plus ou moins brefs). L'elfe noire suit d'un regard sommeillant les indications de sa sœur. Parfois les sœurs parlent en langue commune, mais c'est rare.  A la fin elles discutent en elfique  et baissent le ton. Alors Eleverein sort sa dague  et l'applique à la  paume de la main de sa sœur, qui retire aussitôt sa main, comme brûlée. Ensuite Eleverein fait de même avec sa propre main, la sienne, et ne la retire pas,  soutenant le regard étonné de sa sœur. Puis la sœur ausculte Eleverein, sa peau, ses oreilles, ses yeux et même sa dentition. Elle observe attentivement ses tempes, relève sa chevelure et semble regarder sa nuque. Elles discutent à voix basse, et même leur langage elfique semble s’altérer pour ceux  qui pourraient l'entendre et le comprendre.

A un moment Caromyr vient voir Eleverein et lui dit, avec un ton gentiment moqueur : "Alors on n'aime pas les elfes noirs ? Ils sont tous  mauvais et il ne faut pas leur faire confiance et ne pas les sauver !?". [Reprise d'une question de BBel après le scénario, en voiture].

L'efle noire, toujours emmitouflée et adossée à la paroi  lève vaguement une paupière.
Eleverein répond en commun :
"Oui, les elfes noirs sont mauvais, cruels, diaboliques et on ne peut en aucun cas leur faire confiance. Je  l'ai dit et je le redis. Je ferai plus confiance en un orc qu'en un elfe noir. On ne peut pas leur faire confiance. En libérer un, "normal", aurait été une erreur. Maintenant je sais depuis longtemps qu'il existe des exceptions, je le sais puisque j'en connais depuis ma naissance puisque je connaissais ma petite soeur. Mais  il n'y avait aucune raison  qu'elle soit ici, voilà pourquoi je n'estimais bon de libérer l'elfe noir que j'avais vu lorsque nous observions avec Cendre. Je ne savais pas que c'était ma sœur". Faible sourire de la sœur qui a fermé les yeux  mais écoute visiblement la conversation. Pendant ce temps Eleverein continue d'écorcher l'animal. "Il y a ce Siméon, ou Ziméon, dont a parlé ma soeur, mais là je ne peux lui faire confiance.  Si tu as entendu notre conversation avec Cendre, nous pourrions penser que c'est lui qui a mis en cause Darknir en venant susurrer dans ma chambre par les conduits d’aération. C'est peut-être celui que Cendre et moi avions repéré et qui nous observait dans la cité naine, que Cendre a suivi et qui a disparu dans une impasse. Que fait-il  ? Je ne peux avoir aucune confiance en cette personne, comme en aucun elfe noir, outre ma sœur et quelques exceptions. Ma soeur vénère Eilistraée, comme les rares parias de l'Outreterre. Oui il y en a. Il en est donc quelques que l'on peut croire et  en qui nous pouvons avoir confiance. Il y a des demi-drows qui participent à ce culte, mais ce ne sont pas des drows. Outre ma soeur, le seul drow en qui nous pouvons avoir confiance que j'ai connu est Drizzt Do'Urden, devenu un fidèle de Mailikki, mais lui aussi est une exception. Tu as dû entendre parler des légendes le concernant ? Mais ce sont des exceptions. Sinon on ne peut avoir aucune confiance en eux. Ils sont élevés par et pour le mal et ils n'ont jamais rien distribué autour d'eux autre que le mal. Je sais que, elle,  nous pouvons lui faire confiance car elle a été élevée en surface avec ma soeur, par mes mères, par sa mère et notre.... mentor. C'est une elfe, sauf pour sa peau et le fait qu'elle redoute la lumière. Contrairement à elle j'estime qu'il n'y a rien à espérer des drows. Ce sont des traitres par essence, même entre eux. ".

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Dim 9 Juin - 4:06, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
bebel

bebel

Nombre de messages : 242
Date d'inscription : 24/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Caromyr   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeDim 2 Juin - 15:22

Une fois le corps de géant des glaces rentré, que la tension des deniers instants soit retombée, et que chacun vaque à une occupation, Caromyr se pose et sort des affaires de son sac. Il commence à ouvrir une trousse équipée d'objets de soins. Il enlève ses gantelets d'armure ce qui révèle une main ensanglantée. Il commence par nettoyer et bander sa main avec des tissus propres.
Il se relève et fait le tour des membres présents dans la grotte " Qui a besoin que l'on panse ses plaies?"
(Que ceux qui souhaitent des soins le signale sur ce post, si on se repose suffisamment, Le DM acceptera peut-être de la récupération de PVI).
Caromyr passe également devant le géant "As tu besoin de soins, quand bien même je puisse y faire quelque chose."

Après avoir soigné ceux qui le voulaient, il revient discuter avec Eleverein (Voir le poste plus haut)
Pendant que Eleverein lui explique sa vision des elfes noirs, et voyant la faiblesse de l'elfe noire, il vient s'agenouiller à coté d'elle.
Tout en continuant à écouter, et avec précaution, il va pour poser une main sur son front et une sur son front.
(si rien n'est fait pour l'en empecher, je continue dans le prochain post).
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Admin
lolo

Nombre de messages : 1207
Age : 48
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Elfes   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeDim 2 Juin - 16:08

bebel a écrit:

Pendant que Eleverein lui explique sa vision des elfes noirs, et voyant la faiblesse de l'elfe noire, il vient s'agenouiller à coté d'elle.
Tout en continuant à écouter, et avec précaution, il va pour poser une main sur son front et une sur son front.
(si rien n'est fait pour l'en empêcher, je continue dans le prochain post).

Eleverein laisse bien évidemment Caromyr toucher sa sœur, sœur qui se laisse faire en jetant un regard aussi confiant que fatigué en direction du paladin.  
L'elfe noire, en confiance, ferme doucement les yeux.
Elle se laisse faire mais lui dit  dans un souffle : "Et toi, n'as-tu pas besoin de soins, pour ta main, entre autre ? J'ai épuisé tous mes soins.... Mais cette blessure ne vient de pas de vos adversaires... Je sais, je pose parfois de mauvaises questions.... Toi tu es Caromyr, le paladin... Celui qui brise  le mal.... "
L'épuisement la gagne de nouveau.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
bebel

bebel

Nombre de messages : 242
Date d'inscription : 24/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Caromyr   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeMar 4 Juin - 1:20

MERDE BEBEL, J'AI ENCORE EDITE TON MESSAGE AU LIEU DE LE CITER...... SI TU VEUX LE RECONSTITUER VOICI LES ELEMENTS ÉPARSES DANS TES MESSAGES  

Caromyr laisse ses mains posées sur l’elfe.
“Je me nomme Caromyr Heaumepresse, Paladin de Tyr. Je ne sais pas si je brise le mal, mais je vais commencer par éviter que les derniers jours passés ne t’ai amené quelque maux.
Caromyr semble alors reciter une prière  silencieuse, . Après quelques instants, ils enlèvent ses mains et s’installe à côté plus confortablement. Il reprend son souffle et retrouve un certain calme. L’opération qu’il vient d'effectuer n’était pas anodine.
“Ma main devrait aller mieux sous peu, ce n’est rien, et surtout en comparaison de celles des géants que ta soeur a soigné. C’est le prix à payer pour utiliser cette arme. Rien n’est sans conséquence. C’est une arme dangereuse pour nos ennemis, mais aussi pour celui qui l’utilise. "
Pour continuer de discuter avec Eleverein :
"Je ne connais pas bien les elfes noirs, ou ce Drizzt Do Urden. Vous avez combien de mères et de sœurs et où se trouve cette dernière? ""

[...]

Pour continuer de discuter avec Eleverein :
{...]
Quant à ce Siméon, est-ce un comploteur, un sauveur, un espion ? [...]

[...]

Il manque du coup le passage concernant Siméon et le géant... Ecris ce que tu veux (sans dénaturer) et je remets en forme. Si tu ne peux pas "éditer" car il y a eu des réponses après, écris le par mail ou MP et je vais modifier ensuite puisque j'ai la main
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Admin
lolo

Nombre de messages : 1207
Age : 48
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Re: Discussions de veille à la forge.   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeMar 4 Juin - 12:12

bebel a écrit:
Caromyr laisse ses mains posées sur l’elfe.
“Je me nomme Caromyr Heaumepresse, Paladin de Tyr. Je ne sais pas si je brise le mal, mais je vais commencer par éviter que les derniers jours passés ne t’ai amené quelque maux.”
Caromyr semble alors reciter une prière  silencieuse, . Après quelques instants, ils enlèvent ses mains et s’installe à côté plus confortablement. Il reprend son souffle et retrouve un certain calme. L’opération qu’il vient d'effectuer n’était pas anodine.
“Ma main devrait aller mieux sous peu, ce n’est rien, et surtout en comparaison de celles des géants que ta soeur a soigné. C’est le prix à payer pour utiliser cette arme. Rien n’est sans conséquence. C’est une arme dangereuse pour nos ennemis, mais aussi pour celui qui l’utilise.”

"Bien, merci, fait l'elfe noire. Enchantée. Le géant ? Il n'est pas bon, il est mauvais, il respecte sa parole mais sa parole est mauvaise. Si tu arrives à cadrer un serment de lui, il le respectera. J'ai détecté en lui le mal et la loi, mais pas la loi comme tu l'as conçois."
Elle se couvre totalement sous la cape de sa sœur pour s'abriter de la lumière et s'endort.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Admin
lolo

Nombre de messages : 1207
Age : 48
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Re: Discussions de veille à la forge.   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeMar 4 Juin - 12:35

bebel a écrit:
Pour continuer de discuter avec Eleverein :
"Je ne connais pas bien les elfes noirs, ou ce Drizzt Do Urden. "

"Drizzt Do Urden est un elfe noir ayant quitté sa cité souterraine de Menzoberranzan pour découvrir le monde et qui est devenu un défenseur du bien. Je ne peux compter ses exploits tellement ils sont nombreux et les légendes que je connais à son sujet ne reflètent pas totalement l'ensemble des aventures qu'il a menées à travers le monde et le temps... et puis nous n'en n'avons pas le temps. Je l'ai vu plusieurs fois lorsque je vivais dans le Nord et que l'on m'emmenait, avec l'une de mes sœurs à Valbise. Et puis une fois nous avons été réunis lorsque lui, ses compagnons, et des rescapés de Castelmithral et des hommes de Lunargent, avec à leur tête le redoutable Bruennor Marteau de Guerre ont chassé le dragon d'ombre de Castelmithral et ses séides. Nous étions jeunes, ma soeur Dae Dinen et moi. Nous n'avons que suivi la troupe naine, parfois servi parmi les éclaireurs et participé ensuite à l'épuration de la cité, une fois reprise. Ma sœur est une guerrière, elle a plus participé à l'épuration. J'ai vu cette légende qu'il est, je ne pense pas qu'il m'ait bien vue, je pense même qu'il ne m'a pas vue un instant, comme ses compagnons (sauf Bruennor que nous avons vu plusieurs fois, ma sœur surtout). Ses aventures se sont poursuivies ensuite et il fut encore longtemps poursuivi par sa famille de l'Outreterre".

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Dim 9 Juin - 4:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Admin
lolo

Nombre de messages : 1207
Age : 48
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Re: Discussions de veille à la forge.   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeMar 4 Juin - 14:07

bebel a écrit:
"Vous avez combien de mères et de sœurs et où se trouve cette dernière? "

Eleverein sourit :
"Cette affaire n'est pas simple. J'ai... enfin... c'est difficile. Nous n'avons pas tout à fait les mêmes critères que vous les Hommes ou même les nains car notre longévité fait que la situation peut être différente. Pour  toi ta sœur est la fille de tes parents ou ton frère le fils de tes parents, mais pour nous des siècles peuvent séparer des naissances. Même les nains qui ont une assez grande longévité peuvent avoir des questions, mais pour eux la généalogie prime. J'ai quatre demi-sœurs récentes... Enfin non. On va commencer par le début. J'appelle mes sœurs  celles qui sont nées presque en même temps que moi et que je connais comme mes sœurs, avec qui j'ai été élevée comme une sœur. Il y a donc Dae Dinen, née du même père que moi, moi-même, et ma petite sœur Gwenethlith, dit-elle en désignant l'elfe noire, qui n'est, tu le devines facilement, pas du même père. Elle n'est pas née de la même mère non plus, mais c'est ma petite soeur tout de même car nous avons été élevées ensemble et nous avons le même sang, en partie.  Dae Dinen et moi sommes nées le même jour et nos mères, Dae Dinen I et Laurewein ont mélangé les bébés dès la naissance. Aussi elles ne savent qui est la fille de qui et nous ne savons qui est la mère de qui. Donc nos deux mères sont nos mères et leurs deux enfants sont leurs deux enfants. C'était leur objectif. C'est Niennor, la fille de Laurewein qui a accompagné nos naissances mutuelles et a mélangé les enfants. Niennor est la fille de Laurewein, l'une de mes mères. Elle même a accouché, quelques mois avant de ma petite sœur, Gwenethlith. Techniquement, selon vos normes, Gwenethlith est notre nièce, pour Dae Dinen et moi.  Pour  nous elle est notre sœur alors que sa mère, Niennor, devrait être notre demi-sœur, mais du fait de la différence d'âge, nous la tenons pour notre mère,  la troisième, car c'est elle qui en grande partie nous a élevé, ainsi que sa fille. A l'inverse, notre petite sœur étant née seulement  quelques mois avant nous, elle reste notre petite sœur et pas notre nièce. Sa mère, notre demi-sœur, reste une mère pour nous.

Eleverein, qui sait qu'elle ne peut passer la nuit après une journée de marche à être éveillée et à dépecer le loup de glace se lève, observe sa sœur qui est en pleine période de sommeil méditation et va se nettoyer.

-Elle est au repos, songe-t-elle à haute voix. Elle se dirige vers le point d'eau de la forge (il y en a forcément un) pour nettoyer ses mains couvertes du sang de la créature.  Elle incite Caromyr à la suivre et lui dit : "D'ailleurs il faudra que je  t'enlève ton armure".

Elle se lave les mains et les bras.

"J'ai parlé d'une quatrième demi-sœur... Je ne la considère pas comme une sœur, mais c'est bien celle de Gwenethlith.  C'est une drow elle aussi, fille de Niennor l'Aveugle, issue du même père que Gwenethlith... une véritable sœur de sang, mais pas de cœur. Niennor a en effet eu deux filles jumelles, Gwenethlith et Siguë, ce qui veut dire "fleur de surface", qui a été emmenée dans l'Outreterre par son infâme père.   Mes mères l'ont cherchée durant des années, sans jamais la trouver. Elle est quelque part dans l'Outreterre avec son père. Tu comprends pourquoi je ne peux rien éprouver pour les drows  ? Pour le mal qu'ils  ont fait à Niennor la douce et pour Gwenethlith et sa sœur, Siguë !"


- Ma petite sœur connaît bien sûr tout cela, dit elle en observant l'elfe noire "endormie" avec beaucoup de tendresse.

"J'ai  d'autres personnes issues de ma famille, des demi-frères ou demi-sœurs, de par nos deux mères (Dae Dinen I et Laurewen). Mais ils sont tous morts car ce sont des demi-elfes ou des descendants de demi-elfes. Nos mères avaient déjà eu des enfants. Laurewein la dispensatrice a été reine du Téthyr et a engendré des jours heureux et bénéfiques, ainsi que des enfants avec son mari humain de l'époque. Mais lorsque ses enfants premiers ont été âgés et ont eu des enfants, elle a quitté le royaume car son mari était mort depuis longtemps et ses enfants vieillissaient. Aussi nous n'avons maintenant que des descendants en Téthyr, et depuis le royaume a sombré dans le chaos.  C'est là que Dae Dinen II et moi avons été éduquées, au départ. "

Eleverein, une fois lavée des  traces de son dépeçage, revient vers sa sœur et s'assied à ses côtés. L'elfe noire est toujours en veille, endormie.

"Pour ma deuxième mère, Dae Dinen I, elle aussi a eu des enfants bien avant ma naissance. Aussi ils sont tous morts et leurs premiers enfants sont morts aussi et seuls leurs héritiers sont encore là. Elle a été impératrice, femme de Borll, empereur, archi-pêtre de Tyr et archi mage. Mais c'était dans  un monde autre, aussi je ne sais rien d'eux. Puis elle a été reine de Leurmarais. Il s'agit d'une ville dans le Sud dans le détroit de Sudolphore.  Là encore elle a eu des enfants dont les enfants sont sans  doute morts. Aussi on l'appelle Dae Dinen Daenatar, la deux fois couronnée. Mais de ces gens j'ignore tout et je  ne peux pas les considérer comme mes frères et soeurs, même si les enfants de leurs enfants de leurs enfants sont de ma famille".

"Aussi, vois-tu,  je  peux considérer que j'ai trois sœurs, même si aucune n'est une sœur totalement  de sang,  et une quatrième que je n'ai jamais vue. Et puis nous avons Niennor la Douloureuse, même si elle fut pour nous une mère plus qu'une soeur, comme elle le fut pour sa fille véritable, Gwenethlith."

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Dim 9 Juin - 4:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
bebel

bebel

Nombre de messages : 242
Date d'inscription : 24/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Caromyr   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeMer 5 Juin - 14:58

"Ton histoire est ...hors du commun. Je ne pense pas pouvoir me souvenir de toutes ces explications. Mais l'essentiel c'est que tu ai retrouvé ta sœur.

Caromyr marque un temps avant de reprendre :

"Je suppose que c'est à mon tour de raconter mes histoires de famille.

J'ai un frêre, il doit être en train de gérer l'affaire de notre famille. Ma famille possède une flotte de navires marchands à Eauprofondes. Il a toujours été plus enclin que moi pour naviguer et s'intéresser aux affaires. S'il n'est pas capitaine de son navire maintenant, il doit les commander depuis la ville. Cela doit faire plus de 15 ans que je ne l'ai pas vu
(pour rappel j'ai dans la vingtaine d'années).
Je suis parti car ce n'était pas ma place. Un paladin de Tyr m'a pris comme son écuyer, élève et son second, jusqu'à ce qu'il disparaisse lors de notre dernière mission.
Je le cherche depuis. Voilà c'est tout
.


Pour en revenir à notre ennemi, quel genre de sort peut asservir un géant, et pourquoi vouloir faire une arme pour emprisonner l'âme du prince? Pour le contrôler, par quel moyen est -il possible de contrôler un corps vidée de son âme? Toi ou Latifa n'auriez pas une idée des sorts utilisés et du type de pratiquant magique à qui nous avons affaire? Il faudra être très vigilant quand nous trouverons le prince, dans le cas où le rituel aurait eu lieu.
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Admin
lolo

Nombre de messages : 1207
Age : 48
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Re: Discussions de veille à la forge.   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeMer 5 Juin - 15:45

bebel a écrit:
"Ton histoire est ...hors du commun. Je ne pense pas pouvoir me souvenir de toutes ces explications. Mais l'essentiel c'est que tu ai retrouvé ta sœur.

Caromyr marque un temps avant de reprendre :

"Je suppose que c'est à mon tour de raconter mes histoires de famille.

J'ai un frère, il doit être en train de gérer l'affaire de notre famille. Ma famille possède une flotte de navires marchands à Eauprofondes. Il a toujours été plus enclin que moi pour naviguer et s'intéresser aux affaires. S'il n'est pas capitaine de son navire maintenant, il doit les commander depuis la ville. Cela doit faire plus de 15 ans que je ne l'ai pas vu
(pour rappel j'ai dans la vingtaine d'années) [...] ]

"Cela fait au moins trente années que je n'ai pas vu ma petite  sœur,
dit-elle en caressant doucement la chevelure blanche dépassant de la cape de loup des glaces que porte maintenant sa soeur, trente-cinq il me semble. Mais nos années elfiques ne comptent pas de la même façon que pour vous les Hommes. Aussi tu as finalement plus de temps à rattraper avec ton frère que moi avec ma petite sœur. Tu n'étais pas né que j'avais déjà  été séparée de ma sœur. Elle me racontera ce qu’elle est devenue durant  toutes ces années, lorsqu'elle sera réveillée. Aussi je comprends, pour  toi, ton frère tu ne l'as guère connu, en vérité. J'ai plus  connu ma sœur que toi tu n'as connu ton frère. Ce qui es amusant c'est,  qu'avec mes mères, l'une d'elle fut l'impératrice d'un archi-prêtre de Tyr... Comme quoi... c'est amusant. IL y a la foi mais il y a aussi la famille, et ces liens là, même en raison de nos différents, ne doivent pas être négligés".

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Admin
lolo

Nombre de messages : 1207
Age : 48
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Re: Discussions de veille à la forge.   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeMer 5 Juin - 16:15

bebel a écrit:
Un paladin de Tyr m'a pris comme son écuyer, élève et son second, jusqu'à ce qu'il disparaisse lors de notre dernière mission.
Je le cherche depuis. Voilà c'est tout[/i].[/b]

Eleverein, qui en général ne monte pas le premier tour de garde, s'installe aux côtés de sa soeur et dit :
"Alors, ton mentor, tu le cherches où ? Est-ce la raison de ta présence dans les Marches d'Argent ? Si tu as besoin d'aide, je suis prête à t'aider. Nous avons actuellment une mission à terminer,  mais une fois celle-ci achevée, ce sera autre chose. J'en ai assez du mépris qui règne dans ce groupe. Aussi il sera peut-être temps de nous en aller ailleurs. Nous verrons".

Elle arrange un peu la cape de sœur.

"Je voudrais retourner à Lunargent, j'ai a y apprendre je le crois. Latifa est venu ici aussi pour l'enseignement. Cendre,  je ne sais quel chemin elle suit. Darknir excepté, nos autres camarades, nous ne les connaissons pas depuis assez longtemps pour savoir de quoi il retourne pour eux même si Bahrik m'a parlé d'un ordre monastique qu'il recherche".

Elle s'apprêtait à se calfeutrer auprès de soeur mais se redresse :

"Ah ! Ton armure, j'allais oublier !  Ce sera plus simple si je t'aide à l'enlever".

Et elle vient aider Caromyr  à enlever son armure quand celui-ci le souhaite.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Admin
lolo

Nombre de messages : 1207
Age : 48
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Re: Discussions de veille à la forge.   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeDim 9 Juin - 13:22

bebel a écrit:
[...]

Pour continuer de discuter avec Eleverein :
{...]
Quant à ce Siméon, est-ce un comploteur, un sauveur, un espion ?  [...]



"J'ai de gros doutes à propos de cette personne,
dit-elle".
Puis elle baisse le ton et susurre à Caromyr.

Pour entendre la discussion, jet d'écoute contre jet de discrétion, à demander au master. Discussion en MP transmise au master

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
bebel

bebel

Nombre de messages : 242
Date d'inscription : 24/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Re: Discussions de veille à la forge.   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeMar 11 Juin - 3:24

lolo a écrit:
Citation :

"Ah ! Ton armure, j'allais oublier !  Ce sera plus simple si je t'aide à l'enlever".

Et elle vient aider Caromyr  à enlever son armure quand celui-ci le souhaite.

"Merci mais pas tout de suite, je vais prendre le premier tour."
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Admin
lolo

Nombre de messages : 1207
Age : 48
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Discussion à voix basse   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeLun 12 Aoû - 7:14

Eleverein fait un long monologue à voix basse à Caromyr. Pendant ce temps elle reprend son travail sur la peau du loup des glaces qu'elle avait abandonnée pour s'occuper de sa soeur, la laissant dormir loin de la lumière de la forge.
Et puis à un moment son visage se fait plus soucieux. Très songeuse, elle regarde Caromyr, semble hésiter à lui dire quelque chose ou pas puis se décide et l'invite à la suivre à l'entrée de la forge pour discuter encore mais totalement à l'écart cette fois.
Son loup, curieux de cet  éloignement la suit à distance, traînant devant cette activité qui rompt son repos, regardant en arrière vers la forge, regrettant sans doute la chaleur appréciable qu'elle dégage...

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Sam 17 Aoû - 1:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
bebel

bebel

Nombre de messages : 242
Date d'inscription : 24/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Caromyr   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeMar 13 Aoû - 14:08

"Je suis à la recherche d'information qui pourraient m'aider à retrouver mon mentor. C'est pour cela que je suis venu à Sundabar, pour m'entretenir avec les prêtres de Tyr. Mais je ne pourrais passer tout mon temps à sa recherche, cela serait purement égoïste et je l'entendrais m'ouspiller même s'il n'est pas là."

Après la messe basse d'Eleverein, Caromyr l'accompagne à l'entrée de la grottte à sa demande.
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Admin
lolo

Nombre de messages : 1207
Age : 48
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Re: Discussions de veille à la forge.   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeJeu 15 Aoû - 14:24

bebel a écrit:
"Je suis à la recherche d'information qui pourraient m'aider à retrouver mon mentor. C'est pour cela que je suis venu à Sundabar, pour m'entretenir avec les prêtres de Tyr. Mais je ne pourrais passer tout mon temps à sa recherche, cela serait purement égoïste et je l'entendrais m'ouspiller même s'il n'est pas là."
"Les priorités sont pour l'instant celles de la citadelle naine, tu as raison. Cela n'empêche pas de se renseigner et, si l'adversité est réduite voire détruite, de s'en occuper. Latifa a ses intérêts , moi j'ai les miens, qui sont plutôt vers Lunargent pour l'instant, et nouvellement ma soeur. Cendre se forme, nous n'en savons pas plus. Darknir, pour l'instant, il s'agit d'un honneur personnel et surtout de l'intérêt de sa cité. Ensuite, cela reste à voir."

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Admin
lolo

Nombre de messages : 1207
Age : 48
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Re: Discussions de veille à la forge.   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeSam 19 Oct - 13:04


Après combat contre les orcs et ogres, puis retour de Cendre à la forge.
Potentielles discussions entre PJS avant le retour de Karomyr et Barik avec le prisonnier orc.
Je laisse ouvert pour quelques discussions puis nous coupons et faisons le retour de Karomyr et Barik.
Pour l'instant discussion possible entre Cendre, Latifa, Eleverein, Gwenethlith et Albéric et c'est tout.
Les décisions de ce que nous ferons ensuite seront prises en "direct live", mais cela n'empêche pas d'en discuter.
Pour l'instant, Caromyr et Barik étant en train de galoper, on ne sait pas qu'ils vont revenir avec un prisonnier orc.
De mémoire la poursuite a duré 15 rd, ensuite il a fallu s'occuper du carambolage et du survivant, puis revenir plus lentement (nain et prisonnier à pied). En gros, presque une heure.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
bebel

bebel

Nombre de messages : 242
Date d'inscription : 24/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: temps   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeMar 22 Oct - 6:49

Hello,
Si on a une durée pour revenir, ce serait bien qu'il y ait une durée sur ce post pour pousser à mettre des posts .
Pierre
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Admin
lolo

Nombre de messages : 1207
Age : 48
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Re: Discussions de veille à la forge.   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeMer 23 Oct - 5:46

bebel a écrit:
Hello,
Si on a une durée pour revenir, ce serait bien qu'il y ait une durée sur ce post pour pousser à mettre des posts .
Pierre

Mais j'y pense mon bon Bebel, je comptais en parler à notre bon master dès ce soir.

EDIT : UNE SEMAINE SANS LE PALADIN ET LE MOINE, DONC JUSQU'A MERCREDI SOIR PROCHAIN, ensuite Bebel peut se lâcher !

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Admin
lolo

Nombre de messages : 1207
Age : 48
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Discussion de journée à la forge   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeJeu 24 Oct - 3:54

Eleverein rassemblait ses affaires, entre autre la peau de loup des glaces en travail. Sa soeur Gwenethlith se reposait un temps.
Gwenethlith considérait le géant du feu avec attention, alors qu'Eleverein considérait Gwenethlith avec autant d'attention.

Finalement Eleverein se dirigea vers sa soeur, toujours assise à souffler et lui demanda :
- Petit soeur, comment as-tu fait ce que tu as fait tout à l'heure au combat ? Je ne t'avais jamais vue te battre ainsi, même lorsque tu t'entraînais avec Dae Dinen. D'un seul coup tu es devenue d'une agilité incroyable.
- Je ne suis pas ta petite soeur, répondit-elle gentiment, mais ta grande soeur Eleverein je te rappelle...
- Oui, bon, pour un mois, c'est bon. Où as-tu appris cela ?
- Je suis surtout ta tante, ma chère soeur, fit Gwenethlith avec malice.
- Oui, c'est bon "tata", tu vas réponde à ma question à la fin, où as-tu appris à maîtriser cela ?
- J'ai appris cela à Sildéyuir. C'est une danse de guerre bardique que certains maîtrisent là-bas. Cela fait trente années que nous ne nous sommes pas vues, "ma nièce", j'ai appris de nombreuses choses, dont celle-ci. Je comptais te montrer. Maintenant tu as vu. Par contre je ne peux l'utiliser tout le temps, c'est un pouvoir bardique que je ne peux utiliser qu'un nombre de fois par journée et qui est très fatiguant. Comme ton chant de barde. Je frappe autant avec mon agilité qu'avec mon charisme, ce qui est bien pratique comme tu as pu le voir. Avec cela je pense que je pourrais battre Dae Dinen. Si Adinirka Arajuku Kamalis me voyait il serait fier de moi !
- Mais il y a un moment où tu as encore augmenté en puissance, comment as-tu fait ?
- Une fois pas jour je peux faire appel à Eilistraee pour qu'elle m'inspire, ce qui accroit mon charisme.
- Ce n'est pas tout, il y a eu autre chose Gwenethlith...
La petite elfe noire sourit et sortit de sous son amure de cuir une curieuse petite amulette.
- C'est cela dit-elle.
- Qu'est-ce que c'est ? demanda Eleverein, visiblement curieuse. C'est un insigne drow ! Tu es folle de porter cela !
- C'est l'insigne de la maison de mon père, l'insigne de la maison Mnizrean de Menzoberranyr. Il a été laissé par mon père à ma mère et s'il l'a laissé c'est qu'il y a une raison. Niennor l'a tenu caché sur notre île pendant plus de cent années sans jamais m'en parler.  Toi et Dae Dinen aviez déjà quitté notre île lorsque ma mère a fini par m'expliquer l'origine de ma naissance. Elle n'a jamais pu pardonner mais elle a gardé cela pour moi. Mon père le lui avait laissé sans rien expliquer avant de partir dans les Profondeurs de Faerun avec ma soeur jumelle. Il a laissé cela pour moi. C'est un insigne puissant, il me permet une fois par jour d'accroître ma dextérité lorsque j'entame ma danse de guerre.
- Mais tu es totalement folle, ces insignes sont uniques, et s'il te cherche il peut te localiser avec cela ! Tu es folle !
- Non, sœurette, je ne suis pas folle.  Je sais tout cela et il le savait lorsqu'il a laissé cet insigne à ma mère. Il l'a fait volontairement, à dessein ! S'il me recherche, alors qu'il me trouve. Surtout, si ma sœur me recherche, elle pourrait me retrouver grâce à cela. N'oublies pas que j'ai une autre sœur, la moitié de moi-même, quelque part dans les Profondeurs. Je n'ai pas peur de mon père, s'il m'a laissée à ma mère, c'est qu'il y avait quelque chose, s'il a laissé un insigne de cette valeur, c'est qu'il y avait quelque chose. Je ne le hais pas comme ma mère, même si je comprends sa haine et sa douleur.  J'espère qu'un jour ma sœur montera à la surface et me rejoindra et si elle peut me trouver grâce à cet insigne j'en serai heureuse.
- Tu es folle.
- Oh non, "petite sœur". Je sais très bien ce que je fais. Ma mère me l'a confié vers 1340CV ennviron. Depuis trente années je le porte avec nostalgie et avec l'espoir de revoir ma sœur. Et ma mère, ta demi-sœur, elle, se trouve soulagée d'un fardeau qu'elle portait depuis trop longtemps caché au fond d'elle.  
- Tu as peut-être raison Gwenethlith.
- J'ai toujours raison. Et je n'aime pas ce géant. Il ne nous a pas aidés. Il est mauvais. Nous ne devrions pas le laisser partir.
- Pour l'instant il n'a rien fait de mal, fit Eleverein.
- Tu es trop gentille ma sœur, tu as toujours été trop gentille. Il fera du mal, un jour ou l'autre.
- Tu ressembles trop à Dae Dinen lorsque tu parles ainsi !
- Tu ressembles trop à ma mère lorsque tu parles ainsi, fit doucement Gwenethlith, se levant et rentrant son insigne de maison drow sous sa cape de loup des glaces.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Metalpha

Metalpha

Nombre de messages : 25
Age : 38
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/12/2017

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Re: Discussions de veille à la forge.   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeJeu 24 Oct - 13:46

En revenant, Cendre a dû dire qu'elle avait laissé"filer" 4 orcs (j'ai cru que c'était des ogres qui me suivaient).
Donc, pour l'instant, ils ne doivent pas être trop loin si on a besoin de prisonniers, on pourrait les poster
Il faudrait qu'on en discute assez rapidement tant que la piste est fraîche
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Admin
lolo

Nombre de messages : 1207
Age : 48
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: A Cendre   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeVen 25 Oct - 3:04

- Ah. Je savais que certains étaient partis vers toi mais je ne savais ni quoi ni combien, répond Eleverein. Tu as bien fait de ne pas tenter de les affronter, on ne peut savoir s'ils étaient de simples orcs ou plus puissants et nous nous ne pouvions pas te venir en aide. Tu as été prudente. De toute façon il va falloir partir, surtout si Caromyr n'a pas pu arrêter les orcs qui ont pris la fuite avec les chariots.  Que nous partions à la poursuite de tes fuyards ou que nous partions tout simplement il ne va pas trop falloir tarder

Pendant ce temps sa sœur donne la hache dont elle a détecté la magie à Darknir, sans même réfléchir au fait qu'elle pourrait servir à une autre personne n'ayant pas d'arme magique. Pour elle hache, c'est pour les nains !
Eleverein fouille les orcs et les ogres pour voir s'il n'y aura pas des objets de valeurs ou quelques pièces. Elle rassemblera et présentera ce qu'elle trouve au reste du groupe.
Elle ajoute en direction de Cendre qui n'était présente dans la grotte durant le combat :

- Nous avons eu chaud tu sais. J'ai été obligée d'utiliser la majorité des parchemins de soins que j'ai, que j'avais, sinon Darknir, ma sœur et Caromyr y seraient passés. Et si Darknir ou Caromyr tombaient nous serions tous tombés ensuite. Dès que nous serons dans une cité il va falloir que nous rachetions ou obtenions de nouveau de quoi nous soigner en cas d'urgence.

Pendant ce temps Gwenethlith rassemble ses quelques affaires.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Admin
lolo

Nombre de messages : 1207
Age : 48
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Re: Discussions de veille à la forge.   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeJeu 31 Oct - 6:24

Metalpha a écrit:
En revenant, Cendre a dû dire qu'elle avait laissé"filer" 4 orcs (j'ai cru que c'était des ogres qui me suivaient).
Donc, pour l'instant, ils ne doivent pas être trop loin si on a besoin de prisonniers, on pourrait les poster
Il faudrait qu'on en discute assez rapidement tant que la piste est fraîche


Eleverein ajoute : "je t'ai souvent vue effacer nos traces. si tu le souhaites nous pourrons partir traquer les orcs, suivre leurs traces et dans le même temps faire une fausse piste pour que, si demain on vient nous chercher, nos éventuels poursuivants se trompent de chemin. Enfin, tout cela étant dit, nous devons attendre le retour de Barik et de Caromyr, savoir s'ils ont un prisonnier ou non. Tu es une bonne pisteuse, moi aussi, et Gwenethlith aussi, à trois nous devrions pouvoir faire tout cela".

Gwenethlith, de son côté, a terminé de rassembler ses modestes affaires, a enfilé la cape des glaces qui lui a donné sa sœur, et elle regarde Eleverein avec un certain étonnement, ses cheveux notamment. La petite elfe noire s'approche de sa soeur (environ 40 cm de différence de taille), regarde ses cheveux et lui dit :
- Eleverein, tes cheveux sont plus clairs qu'avant ?
- Pourquoi veux-tu que mes cheveux aient changé de couleur ?
- Dans mes souvenirs tes cheveux étaient blonds roux, pas aussi clairs !
- Gwenethlith, les cheveux des elfes ne changent pas de couleur ! Mes cheveux sont toujours les mêmes. En plus de trente ans, tu as juste oublié.

Gwenethlith, dubitative, passe une mèche blonde des cheveux de sa sœur dans sa petite main toute noire.
- Non, je t'assure, tes cheveux ont changé un peu, ils ont quelques reflets argentés qu'ils n'avaient pas jadis.
- Ma petite soeur....
- Je suis ta grande soeur !
- ... ma petite soeur, tu rêves. Revenons à des choses sérieuses. Que penses-tu de ma proposition Cendre ?

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Jeu 31 Oct - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Metalpha

Metalpha

Nombre de messages : 25
Age : 38
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/12/2017

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Re: Discussions de veille à la forge.   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeJeu 31 Oct - 6:35

Ce serait une bonne idée. Mais il faudrait attaquer plus prudemment.
On en discutera avec Caromyr et Batik suivant leur "prise"
Revenir en haut Aller en bas
lolo
Admin
lolo

Nombre de messages : 1207
Age : 48
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Re: Discussions de veille à la forge.   Discussions de veille à la forge. Icon_minitimeVen 1 Nov - 2:09

Metalpha a écrit:
Ce serait une bonne idée. Mais il faudrait attaquer plus prudemment.
On en discutera avec Caromyr et Batik suivant leur "prise"

- Oh, tu vois Cendre, je ne sais pas si nous allons attaquer quoi que ce soit. Si la personne que nous cherchons se trouve réellement dans le camp de l’armée assaillante, nous n’avons aucune chance.  Tu vois déjà la difficulté que nous avons eue avec une troupe d’orcs et d’ogres, alors avec une armée où se trouvent des géants, je ne vois pas ce que nous pourrions faire.  Et puis il y a cet homme mystérieux qui m’a parlé, qui t’a laissé un mot et qui pourrait bien être et celui que tu as vu lorsque nous étions dans la cité d’Adbar et qui a disparu sous ton nez. Sachant que Gwenethlith elle a vu un homme aussi qui venait l’aider un peu… je pense que nous n’avons pas compris ce qu’il voulait nous dire.

Gwenethlith indique :
- C’était un elfe, un drow. Il était capable de passer à travers les murailles de pierre pour venir me voir. Un drow pas si mauvais, ce qui est étonnant. Ou c’est un drow de surface, ou c’est étrange car pour les drow "normaux" il n'y a aucune solidarité ! Et que ferait-il ici à venir m’aider ? Pourquoi un drow  viendrait-il m'aider, moi une drow de surface ? Il m'apportait un peu de nourriture, assez pour je tienne en vie. Et s'il voulait m'aider, pourquoi ne m'a-t-il pas tout simplement libérée ? Bon, comme je n'ai pas encore compris quelle était votre mission ici, je ne peux pas vous en dire beaucoup plus.

Eleverein ajoute : "Si c’est quelqu’un qui peut passer à travers les murs, la pierre, cela pourrait expliquer comment il aurait fait, s’il s’agit de la même personne, pour venir te laisser un message, Cendre, pour me parler à travers les conduits d'aération du hall de Darknir, pour disparaître dans la rue. Mais pourquoi cette « chose » serait à la fois présente à Adbar, pour sembler nous mettre en garde et à la fois auprès de ma sœur, à l’endroit précis où nous nous rendons. Je dois t’avouer, Cendre, que je ne comprends pas grand-chose à tout cela, ou alors que cela me laisse supposer des choses qui me semblent incroyables. "

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Discussions de veille à la forge. Empty
MessageSujet: Re: Discussions de veille à la forge.   Discussions de veille à la forge. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussions de veille à la forge.
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles :: Sudolphore :: Vivre dans les Royaumes Oubliés :: Vivre dans les Marches d'Argent-
Sauter vers: