Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles

forum des campagnes des copains de Bourg
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Psirone : une bonne nuit dans une bonne cage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Psirone : une bonne nuit dans une bonne cage   Dim 23 Oct - 18:28

Ici la suite des aventures de Psirone le Barbare.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien



Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Quelle suite à donner   Lun 31 Oct - 3:51

MESSAGE SUPPRIME ET REPLACE EN LA 7e JOURNEE.
POUR L'INSTANT SEUL PSIRONE PEUT POSTER ICI.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Une nuit aux frais de la princesse   Lun 14 Nov - 15:05

Psirone, encadré de ses nouveaux amis, se dirige dans le silence et les ténèbres, à travers la rue principale. Ils se dirigent tous, prisonniers et escorteurs, vers une batisse massive de forme rectangulaire, de plusieurs étages, que l'ond distingue mal à cause de la nuit. Une demeure domaniale sans doute, et pas une forteresse.
Psirone et son escorte y entrent en passant une enceinte (qui paraît peut haute par rapport au batiment). A l'entrée de cette petite enceinte, des gardes.
Ils discutent avec l'escorte de Psirione un instant, puis font signe d'entrer.
Tous entrent dans une cour rectangulaire, elle aussi, le long du bâtiment en question. Rien ne peut se distinguer clairement à cette heure.
Tout ce petit monde se dirige vers une entrée, au niveau du sol (vu du dessous, la construction semble avoir entre trois et cing étages). L'entrée est encadrée par des torchères qui illuminent un mur blanc et haut. Là encore il faut demander à des gardes pour entrer dans un vaste pièce, au niveau du sol. Celle-ci ne ressemble pas à une prison, mais plutôt à une grande salle où seraient stockées les réserves du domaine. Des alcoves semblent contenir des réserves diverses de nourriture, des puits s'enfoncent dans le sol, et semblent plus être des réserves que des prisons.
L'escorte de Psirone, dans cette vaste salle, discute avec les gardes.
Finalement un homme, la grosse brute au centre de la troupe qui était arrivée à l'auberge dit :
"Bien, barbare, tu vas descendre dans l'une de ces réserves, et ensuite nous verrons demain, si tout va bien, ce qu'il est fait de toi".
Il désigne une ouverture circulaire, au niveau du sol. Une échelle en corde est amenée par un des gardes pour permettre à Psirone de descendre dans le puit qui sert d'entrée à la réserve.

A PSIRONE... ou alors je poursuis s'il accepte.


_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Psirone   Mar 15 Nov - 15:48

"A défaut d'auberge....."

Et Psirone descend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Psirone   Mar 15 Nov - 17:02

Psirone empoigne fermement l'échelle de corde et descend, dans un conduit peu large. Il descend.

Un homme d'arme jette une torche pour l'aider à voir quelque chose. Cela aide Psirone, lui montrant où il va.

Durant un peu plus d'un metre Psirone descend dans un conduit circulaire, puis il perd pied dans tous les sens. En fait là où il descend s'élargit. La supposée prison où il descend a la forme d'une simple cruche, qui s'évase au fur et à mesure, et l'échelle de corde est dans le vide. IL poursuit sa descente à l'aide de l'échelle seule, et touche rapidement le fond. Cette forme simple lui interdit un espoir d'évasion.
Un homme de garde, en haut, lui demande : "tu as mangé ? Profites en, la première journée la nourriture est à nos frais !".

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Dim 11 Déc - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: la cage en question   Mer 16 Nov - 15:14

la "cage" en question est en fait une réserve de nourriture pour la demeure. Pièce circulaire, au plafond vouté, avec un puit unique pour y descendre. Il s'agit sans doute d'un des réserves ultimes de la demeure. Une fois Psirone descendu, on y jette une couverture rude et épaisse pour servir de paillasse.
Une voix résonne d'en haut : "on laisse le conduit ouvert pour que tu aies un peu de lumière, barbare. Si tu bronches un peu trop, on ferme et tu restes dans le noir complet."
Effectivement, en bas, il n'y a aucune source de lumière. La torche, jetée en bas pour aider Psirone à descendre va en effet s'éteindre d'ici peu, le temps de faire le tour de la pièce et de constater qu'il n'y a rien, sauf des sacs emplis de nourriture indigeste. Ce sont plutôt des semences pour l'année suivante.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Rien de ne se passe   Sam 19 Nov - 15:47

Rien de ne se passe.
Psirone à une couverture épaisse à disposition, autour de de lui, des réserves de nourriture.
La forme de la réserve lui interdit toute évasion possible par escalade.
Un jet de lumière, provenant donc de l'étage supérieur, lui permet de s'orienter, et même de dormir.

SAUF SI PSIRONE DESIRE FAIRE OU DISCUTER, RIEN NE SE PASSE.
DANS CE CAS: RDV/ JOUR SUIVANT SUR LE MEME POST
SI AUTRE, ICI PRESENTE PAR BBEL OU PAR MP SI SECRET

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: 8e jour de la 2e décade du mois du Ches    Sam 3 Déc - 15:41

Psirone a passé finalement une courte et pas trop mauvaise nuit. Les sacs qu'il a empilé au bas de sa cave voutée pour voir si par hasard on l'aurait enfermé dans un endroit d'où il aurait pu facilement s'échapper lui ont servi de couchage. Après tout, ce n'était pas plus désagréable que de dormir dehors avec un paladin couard et paresseux !

Ses sens l'éveillent rapidement. Au dessus de lui on s'active. Aux bruits, il est dans le hangard d'une riche demeure plus que dans un geôle. Des bruits de chariots, de pas, des odeurs de nourriture, une phrase qui se termine (".. été calme").

Lorsqu'il se réveille et bouge un peu, deux chats se délogent de la couche qu'ils ont dû partager avec lui durant la nuit, et filent par de petits orifices à la base de la cave. Maintenant qu'un peu de lumière se fait par le haut, il distingue que huit de ces orifices sont disposés tout le tour de sa cave circulaire.

Dehors toujours la pluie et une atmosphère chargée d'une lourde humidité, qu'il ressent mais qui ne s'infiltre guère dans les lieux. Ceux ci restent relativement secs, même si Psirone sent que l'air en dehors est humide. Un éternuement provenant du haut confirme son impression. La lourde atmosphère est humide.

D'en haut une voix lui dit :
- Tu dors barbare ? où tu as faim ?

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Dim 11 Déc - 16:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Une échelle de corde   Sam 10 Déc - 16:18

Comme Psirone ne répond pas, une échelle de corde est jetée vers le fond de la cave.

Psirone, d'en bas, distingue des têtes hirsutes de gardes qui viennent de lui jeter le moyen pour remonter.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Réveil   Dim 11 Déc - 2:51

Après s'être demandé quel sort il allait donné à ces chats pouilleux, il se lève et s'étire en poussant un grognement qui ressemble plus à celui d'un animal qu'un homme. Il saisit la corde d'une main et vérifie la solidité et l'arrimage de celle ci, juste au cas où certain voudraient lui faire un blage ou serait assez in compétent pour attaché une corde. Il grimpe alors à la corde à la force de ses bras pour se dérouiller de sa nuit. Arrivé en haut, il s'assied sur le bord et jauge a situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Petit déjeuner   Dim 11 Déc - 16:08

Psirone se pose sur la margelle de son puit-cave.
Autour de lui la pièce apparaît clairement. Il ne s'agit pas d'une pièce mais d'une sorte d'immense série de salles servant de réserves à un domaine certainement vaste. Ensemble vouté, soutenu par de nombreux pilliers massifs. Quelques escalieres de pierres massives montent vers les étages, le corps de la demeure qui se trouve au dessus. Des alcoves voutées regorgent de produits, de denrées, de réserves de bois ou de toute nature.
Psirone termine son observation des lieux par les entrées. Il était entré par une porte solide. Maintenant plusieurs portes à double battants sont ouvertes vers l'extérieur, laissant entrer ou sortir des chariots.

La garde qui était intervenue la veille se trouve là pour moitié.


L'homme au centre, qui semble en être le chef, s'adresse à Psirone :
- Tu es disposé à te comporter correctement ou il faut qu'on te passe les chaînes pour déjeuner ?
Il désigne à Psirone deux caisses, l'une libre, pour s'asseoir, et l'autre chargée de pain, de beurre et de jambon. Deux cruches, l'une de vin et l'autre de lait sont posées à terre.
Une troisième caisse est située devant l'homme, en face de Psirone, diamétralement opposée, par rapport à la caisse où est posée la nourriture.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Mer 28 Déc - 14:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: pti dej dans la chambre   Lun 12 Déc - 16:13

Psirone arbore un petit sourire narquois en passant en revue l'assemblée. En s'assayant sur la caisse, il leur dit :"Les autres ne se sont pas réveillés ou bien vous pensez que 5 suffiraie pour me passer les chaines....mais ça ira comme ça, pas pratique pour boire"
Il prend la cruche de lait et en boit une gorgée à s'en faire couler sur le visage. Il la repose avec une bonne grimace et la pose sur la caisse et reprend :" Tiens, j'arriverai pas à me faire à ce genre de truc, c'est la maison qui offre."
Il prend la seconde cruche , de vin, et commence à boire 1 gorgée, puis 2 , puis 3 et encore...
Après avoir vider la moitié du pot, il la repose et essuie le mélange vin et lait sur sa machoire.
Après avoir chercher sa dague, il coupe le beurre en deux et l'écrase sur le pain rompu au préalable.....puis il mange dans une main sa tartine géante et dans l'autre le jambon. Après quelques instants il continue de vider la cruche de vin......
"[i]Par le sang de troll, c'est divin votre auberge, avec une bonne pancarte, un nom qui tranche dans le vif, vous allez avoir tous les voyageurs qui se perdent dans le coin
"
Et il continue de manger et boire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: El Jali   Mer 28 Déc - 14:55

L'homme au crâne rasé prend place sur la caisse en face de Psirone.
D'un geste il fait signe d'amener encore à boire et manger.
On ressert les cruches dont Psirone a usé et on en pose une autre de vin devant l'homme.

"Mon nom est El Jali. Je suis le maître d'arme de ce domaine qui appartient à Noshan Tulsan Abn Stenis, qui est aussi gouverneur de Bois les Mînes et maitre de sa milice."
Il prend sa cruche de vin et bois après avoir fait signe de trinquer en direction de Psirone. Il prend du lard et mange un peu. Après avoir par politesse partagé un peu de repas, il laisse le reste de viande ajoutée et sa cruche de vin sur la caisse servant de table et reprend :
"Tu vas être présenté au gouverneur, il verra ce qu'il faut faire de toi. Ne t'attends pas à grand chose, la justice de Sudolphore est ici lointaine, et nous obéissons à nos propres lois. Mesure tes propos si tu veux vivre. Le gouverneur apprécie la bravoure, mais pas le manque de respect et encore moins les menaces en l'encontre de ce qui représente ici son autorité."
Il laisse Psirone terminer ce qu'il veut terminer et se lève :
"Suis nous Homme du Nord !".

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: El Jali se lève   Mer 28 Déc - 15:41

El Jali se lève donc et fait signe à Psirone de le suivre, encadré des quatre autres hommes d'armes.
Ils sortent de la réserve pour se retrouver dans un cour. Derrière eux la bâtisse massive, devant la cour entourée de murs d'enceintes. La bâtisse se trouve vraissemblablement dans une rue adjacente à la rue principale où se trouvait l'auberge et l'essentiel du bourg. Sur la droite de Psirone et de son escorte, la porte d'entrée dans la cour, qui donne sur un vaste espace (ce qui sert de rue) entouré d'un côté de vergers et de l'autre de forêts. Dans la cour l'activité semble réduite à l'essentiel du fait de la pluie qui tombe encore, comme depuis la veille, avec abondance et régularité.
El Jali montre du doigt à Psirone un escalier qui monte le long de la haute façade du bâtiment vers un premier étage, au dessus des hautes réserves.
Psirone, El Jali et leur escorte, arrivent à un balcon longeant toute la demeure, et empruntent de nouveau un escalier montant d'étage en étage jusqu'aux hauteurs de la massive demeure. Ce sont des escaliers de façade, qui donnent à chaque fois sur des balcons servant de couloirs extérieurs. La bâtisse est massive, de pierre et de terre blanche. Agréable à vivre, luxueuse pour le bourg, Psirone constate que son architecture est malgré tout aussi rustique que parfaite pour servir de refuge et tenir un petit siège en cas de besoin. Quelques excroissances peuvent facilement se transformer en tourelles ou en petits bastions. La toiture est composée de dômes, dont un plus massif, et d'une tour qui doit aussi servir de pigeonnier. L'ensemble fait dans les huit étages à vue de nez, les permiers étant sans aucun orifice, le bas des murs sans aucune prise pour l'escalade.
Ils débouchent sur une terrasse plus large, longeant le bâtiment et dominant la cour. La cour se trouve sur la droite, le bâtiment sur la gauche. A cette gauche, une succession d'arches donnent sur le dernier étage de la demeure, formant des alcoves couvertes assez large pour accueillir du monde à l'abri de la pluie.
De là Psirone domine les lieux : à l'Est, au Sud et au Nord, la forêt, parfois trouée de clairières destinées à la culture (des vergers, des pâtures isolées) ; à l'Ouest tout d'abord le bourg s'étalant le long de sa presque unique rue entourée de masures, puis des exploitations minières, et enfin de la montagne d'Alamir barrant l'horizon occidental. Au nord un tour pâle elle aussi domine et accroche le regard de Psirone comme de ses compagnons du jour. Quelques gibets en pendent.
El Jali dirige alors Psirone vers une des alcoves, surmontée d'un paravent destiné à protéger ou du soleil ou de la pluie. Il occupe l'angle Nord-Ouest de la demeure (seule la tour-pigeonnier est plus à l'Ouest). Sous le paravent sont disposés (en premier lieu en arrivant de l'extérieur), un tapis confortable pour s'asseoir, puis une table basse finement sculptée de motifs géométiques et arachnéens, couverte de fruits, de cruchons, de biscuits. De l'autre côté de la table basse un autre tapis, avec pour s'adosser des cousins. Sur ce dernier tapis est assis, jambes croisées, un homme, fumant le narguillé, tranquillement à l'abri de la pluie abondante. Derrière lui deux servantes aux tenues calimshites, voilées de tissus délicats et colorés. Deux faucons sont sur des perchoirs, derrière lui.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Mer 28 Déc - 16:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Noshan Tulsan Abn Stenis   Mer 28 Déc - 15:53

Noshan Tulsan Abn Stenis fume tranquillement son narguilé lorsque El Jali, Psirone et l'escorte arrivent. C'est un homme dans la force de l'âge, entre quarante et une cinquantaine d'années. Si ses vêtements masquent sa corpulence, son visage émacié laisse suggérer qu'il est mince... Mais, bien qu'assis, il semble de grande taille. Il est sans aucun doute grand, mince, sec et musclé. Et son âge, ainsi que sa fonction, ne semblent pas avoir émoussé sa force. Tout dénote en lui le guerrier nomade entretenu malgré le caractère sédentaire de sa fonction.
El Jali s'incline et dit :
"Voici l'homme.
Noshan Tulsan Abn Stenis acquiesce, et poursuit sa fumerie en contemplant son domaine. Une des servantes s'approche d'un pas félin et désigne à El Jali le tapis pour Psirone. Noshan fait face à l'horizon humide et brumeux, Psirone fait lui face à la demeure, tournant le dos à la tour de l'autre côté de la rue (celle qui arbore les gibets).
Le maître des lieux observe Psirone de son regard bleu acéré. Son visage émacié, planté autour d'un nez fin en bec d'aigle est entouré d'une barbe fournie et bien taillée. Son teint est bruni par des années sans doute passées dans le désert de Calim. Il dit :
"Prend place ici et fais honneur à ma table, il désigne des fruits posés en abondance sur la table basse. JNous supposons que le thé ne te suffit point, aussi mes servantes ont-elles apporté du vin pour toi.
Il se penche et ajoute un peu de conbustible à son narguilé avant de tirer dessus en observant le barbare.

El Jali oriente discrètement Psirone vers le siège désigné et lui conseille dans un murmure :
"Mesure tes propos pour une fois si tu ne veux pas finir pendu en face, et surtout veille à ce que ton sang ne bout pas trop en tes veines si tu veux vivre.
Le maître des lieux observe son fidèle lieutenant et lui fait signe de reculer. El Jali recule et se poste à la limite du paravent. D'un geste impérieux Noshan Tulsan Abn Stenis congédie les hommes d'armes qui se retire sous l'alcove voisine. Alors le maître du domaine s'adosse à ses coussins et exale doucement la fumée de son narguilé, observant Psirone du regard, attendant...


A PSIRONE.
SI DES PRECISIONS OU PROPOS SONT A TENIR AVANT, M'ENVOYER EN MP ET JE REPLACE DANS L'ORDRE AU MILIEU DES MESSAGES.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Jugement   Ven 30 Déc - 4:59

Psirone après avoir suivi son escorte et être rentré chez Noshan, s'assoit sur le tapis désigné. Il s'assoit à motié en tailleur et moitié un genoux en l'air sur lequel il pose son avant bras. Il promène son regard alentour pour revenir se fixer sur les deux servantes qu'il examine attentivement . Il revient enfin sur Noshan sans mot dire, mais ses machoires se contractent par intermittence. Il prend une grappe de fruits en grappe et commence à manger les grains un à un. Un bref regard vers la servante qui a la cruche de vin et lui un bref signe d'acquiescement.
Il continue de se taire non sans montrer ses efforts à garder le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Noshan   Ven 30 Déc - 5:24

Noshan se sert à s'empare à son tour d'une grappe de raisin, observe l'attitude de Psirone, et en souriant pousse d'un geste d'invite la cruche de vin posée sur la riche table basse dans la direction du barbare. Ceci fait il s'adosse de nouveau et croque un à un les raisins de sa grappe. Il reprend une goulée de narguilé et demande :
"Tu as déjà fumé du narguilé ? En souhaites-tu ?

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: narguilé   Ven 30 Déc - 7:33

Psirone se sert de la cruche et boit une gorgée "mésurée".
Il repose son verre sur la table et continuer à grapiller son raisin. Et dit à Noshan:
"ça dépend ce tu as mis dans ton récipient, comme du lotus .....il faudrait pas que ça perturbe ton JUGEMENT dans le mauvais sens hein. Et moi, que ça me fasse dire des choses que je regrétterai .... plus que d'habitude."

Malgré ses propos Psirone prend le narguilé et aspire comme il a vu faire son interlocuteur.

"Et je pense pas que tous ceux qui ....ont des problèmes avec les gardes passent dans ce....tribunal.?"

Et il continue avec son raisin surtour pour s'occuper les mains et la bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Noshan dit :    Dim 1 Jan - 15:09

"Le narguilé utilise des feuilles qui ne sont pas spécifiquement hallucinogènes. Ce fut le cas en la cité de Sudolphore concernant le Lotus, dont tu as sans doute entendu parler. Mais ceci n'est pas dans mes coutumes, nos coutumes sont plus ancîennes. Mais tu as raison, parfois on utilise cela pour éduquer à l'assassinat. La fumée n'est sans doute guère bonne pour notre santé et obstrue notre respiration sans doute. Mais c'est bon, et cela permet de partager.
D'un geste Noshan invite Psirone à se servir de son embout, et lui-même tire sur le sien.
- Pour répondre à ta dernière question : non, tous les criminels qui encourent la peine de mort (comme toi) ne passent pas devant moi. Et donc si tu es de la partie des criminels encourant clairement la peine de mort qui passent devant moi tu es aussi de ceux à qui j'accorde de l'attention. Je crois même que tu es le premier à passer devant moi. Il va sans doute falloir que tu m'expliques pourquoi tu es là et pas sur la place publique, décapité, ou pendant grotesquement à l'un des gibets qui ornent la tour derrière toi. Car visiblement, si peut-être tu as des raisons d'échapper à ce destin, moi je n'en vois aucune pour l'instant. C'est à toi de me l'expliquer... en évitant de me dire : c'est à tes gardes de le dire.. Sinon, nous allons directement en face ! Non, c'est à toi de me trouver une raison.
Plusieurs choses avant que tu ne t'exprimes à ce sujet.
Première chose : je suis largement suceptible de te battre au combat sans même faire appel à mes hommes qui pourtant ne manqueront pas de venir. Tu n'as pas de doute, j'en conviens, à concevoir que je ne prendrais par le risque de recevoir un homme aussi dangereux que toi si je n'avais pas la "presque certitude de te battre". Tu n'es pas idiot je pense, malgré ton attitude hier, et je ne le suis ni plus ni moins. Maintenant au combat la certitude n'est pas certaine... Mais ni toi ni moi n'avons je pense l'envie de tester cela. Et si nous nous battions, un homme de valeur mourrait, ce qui serait idiot.
Deuxième chose : j'aime les guerriers et gens de valeurs, si possible par les armes...mais pas ceux qui insultent mes hommes, quoi que soient mes hommes. Ils représentent ici l'autorité, et cette autorité tu l'as baffouée. En plus tu as menacé de mort mes gens, et l'autorité, donc moi-même ! Ma fonction m'oblige, et je dois justice à mes gens. Alors si je veux épargner ta vie, il me faut une raison, que tu vas me donner je n'en doute pas.
Troisième chose ; entre guerrriers il est bon de nous présenter. Mon nom est Noshan Tulsan Abn Stenis de la tribu des Stenis, descendant des Lames Sanglantes du désert de Calim, maître des charbonniers et gouverneur de ce trou que tu vois ici mais dont je suis fier. IL désigne d'un geste les alentours. Je te souhaite la bienvenue chez moi, à certaines conditions bien évidemment. A toi mon ami du Nord.....

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Dim 1 Jan - 15:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: PSIRONE DIT :    Dim 1 Jan - 15:10

Message de Psirone replacé par moi :
Psirone s’apprête à reprendre une gorge de vin mais s’avise et repose la coupe avant qu’elle n’arrive à ses lèvres.

Il regarde alors Noshan dans les yeux et commencent :

« Je suis Psirone des Marches d’argent, je suis un loup en quête de proie. Te dire ce que j’ai fait ne serait que pure vantardise. Je te dirai quelle est ma proie. Mais je n’ai aucune envie de finir dans ton bled. Je ne faisais qu’y passer dans un objectif plus dangereux quand un de tes gardes a cru qu’il pouvait nous insulter et ensuite boire à notre table. J’ai en effet menacé ton homme, mais pas de l’assassiner. Je lui ai dit que s’il sortait les armes pour nous contraindre alors que nous n’avions rien fait, alors il y passerait. Tu fais ta loi dans ton village, je fais la mienne sur ma route avec ceux qui outrepasse leur…..(Psirone fait une pause cherchant un mot) pouvoir. Pourquoi je ne suis pas sur un de tes gibets ? Ma jolie gueule d’amour sans doute…..ou bien un interêt certain pour mes ….talents. "

"Ma proie….elle séjourne dans tes montagnes et ne saurait rester bien longtemps sans passer à l’action. Elle a déjà causé bien des dommages dans d’autres régions. Elle est maline et puissante. Et ne pas l’arrêter causerait bien des victimes. Mais tu l’as deviné, je ne suis pas là pour éviter que ton peuple ne meurt. Je suis là pour tuer la bête, le dragon s’il faut l’appeler ainsi. Alors même si les motivations divergent, notre but est très certainement commun de voir ce fichu vers se transformer en squelette pourrissant. Et soit sur d’une chose. Une fois cela fait, car ce sera fait (cette dernière phrase dite avec beaucoup de conviction), je ne m’attarderai pas dans cette région."

Psirone marque un temps d'arrêt, observe Noshan prêt à répondre (psychologie dé : 4 , j'ai pas mes bonus) et reprand le dépiotage de sa grappe sans lacher noshan des yeux.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: NOshan encore   Dim 1 Jan - 15:31

Message tenant compte du jet de psychologie (résultat 18/20).


Noshan se lève, sérieux et se dirige vers la balustrade, sur le balcon d'un air sombre et pensif.
Un serviteur s'avance aussitôt d'une alcove voisine, avec une sorte de paravent portable pour le couvrir de la pluie.
Noshan s'en va s'appuyer sur le muret du balcon (mis aussitôt à l'abri par le serviteur), contemple l'horizon barré par les montagnes et indique :
"J'ai parcouru pendant plusieurs années ces montagnes, et je les connais bien. IL n'y a pas de Noir ici, surtout de grand vers. Celui-ci est venu d'ailleurs, bien que je ne sache d'où. La question est : pourquoi ?
Il poursuit sa contemplation.
- Etant donné sa taille, la créature est ancienne. De plus, si elle poursuivait un but agressif, nous le saurions déjà. Ces dragons là n'attendent pas. Et elle ne serait pas laissée voir avant de passer à l'attaque. Les Noirs ne sont pas les plus malins, mais ils ne sont pas non plus idiots ! Nous pouvons en déduire que ce Noir n'est pas là pour attaquer. Il poursuit un autre but, qui nous reste pour l'instant mystérieux. Je suis inquiet de sa présence, au nom du ramassis de pouilleux que je dirige et protège ici avec toute mon énergie et mon coeur. Je suis inquiet aussi, Psirone le loup, de voir des aventuriers venir vers ce vers alors que celui-ci semble ne pas devoir nous attaquer. Votre approche, aussi discrète que nous l'avons constatée hier, pourrait bien nous attirer plus de danger que de sécurité.
Il se retourne, adossé à la balustrade du balcon.
- Qu'en dis tu ?

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Lun 2 Jan - 14:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: danger   Lun 2 Jan - 13:56

Après un moment de réflexion Psirone reprend tout en regardant les servantes :
" C'est bien cela qui est inquiétant, qu'il ne soit ni passé à l'attaque, ni s'être fait discret. Et je ne pense pas qu'il attend bien patiemment qu'on vienne lui arracher les écailles une à une. Il y a quelque chose de plus important que ce dragon à ce que tu viens de me dire. Et en plus de le détruire, il faut le découvrir. Mais cette petite bête n'agit pas seule, si elle est là, ce n'est pas par hasard, je le répète. Les personnes qui étaient avec moi sont loin d'être des amateurs. Et si tu veux que l'on s'occupe définitivement de ce problème, mieux vaut mette toutes les chances du côté des hommes...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Noshan revient   Lun 2 Jan - 14:43

"Lorsque tu n'éructe pas des menaces de mort tu sembles quelqu'un de sensé, Psirone.
Il revient à l'abri de l'alcove. L'homme le protégeant de la pluie se retire.
Noshan reprend sa place, reprend le narguilé et en tire une longue bouffée.
- Ta suivante est en sécurité avec ton équipement. Elle a été traitée comme il se doit. Il exale de la fumée. Reste et demeure le problème de l'altercation d'hier. Ofran est une brute, et ce qu'on m'a dit d'hier n'est pas si terrible que cela. Il aurait demandé s'il y avait des chiens de Ménestrels parmi vous. Et je confirme : les Ménestrels sont des chiens ! Ceux qui les soutiennent sont issus, en Calimshan et dans toute la péninsule voués à la mort. Aussi ses propos n'étaient pas démesurés, ils sont simplement le fait de sa façon de s'exprimer. Je la cautionne. Aussi j'ai un petit problème, car il faut que justice soit rendue. L'autre problèmes est aussi la provenance des hommes dont tu parles, et leur but. Ils ont visiblement menti, puisque tu me dis qu'ils sont là pour le Noir, et par pour ce qu'ils ont prétendu après ton départ.
Noshan désigne la table, et se sert à nouveau de fruits. Après s'être servi, d'un geste, il invite de nouveau Psirone à faire de même.
- Cette affaire m'ennuie, me pose problème.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Psirone : une bonne nuit dans une bonne cage   Mar 3 Jan - 4:20

"Le prêtre est avec moi, c'est tout. Et c'est bien la première fois que je le vois qui s'énerve, et c'était face à ton homme, bref. Les autres, ils ont peut-être d'autre chose à faire par ici. Mais on est tombé d'accord pour poursuivre d'abord ensemble le noir. Mieux vaut cela que de se faire de la concurrence non?

Et pour la justice, dans ma tribu on avait l'habitude de régler les différents en face à face, mais c'est pas dans vos habitudes si j'ai bien compris. Et puis j'ai à peine élevé la voix, y'a pas eu mort d'homme. On pourrait même dire que ça a évité pas mal d'effusion de sang non? Si tu veux savoir ce qui ce passe dans tes montagnes, qu'un homme à toi me suive. Il pourra ramener une de ses griffes. Et pour finir, une peine peu s'acquiter par de l'or non?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1014
Age : 45
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: "Dans ma tribu"   Mar 3 Jan - 16:38

"Dans ma tribu nous réglons aussi les choses d'homme à homme. Mais nous sommes ici en terres civilisées, et la justice se place ainsi au dessus du droit des hommes se faire justice seuls. La mort pour menace de mort au pire, le fouet en place publique pour satisfaire aux bas instincts de la populace aimant voir rabaissés les puissants, au mininum. Les puissants en bas, ainsi aime nous voir le peuple. Par contre une peine peut s'acquitter par de l'or effectivement. Je peux négocier cela. Quel est le prix que tu proposes, prix qui pourrait nous sortir tous deux de cette situation qui ne nous convient pas, ni à toi, ni à moi ?

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Psirone : une bonne nuit dans une bonne cage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Psirone : une bonne nuit dans une bonne cage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» (n°15) Une bonne nuit de sommeil! On peut toujours espérer, non? [PV Beast]+ [Terminé]
» Bonsoir, Bonne nuit ...
» Bonne nuit tout le monde
» Gifs bonsoir , bonne soirée , bonne nuit
» [Flashback] Bonne nuit dans ton nouveau lit [Tao]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles :: Sudolphore :: Vivre à Sudolphor :: Vivre à Sudolphor-
Sauter vers: