Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles

forum des campagnes des copains de Bourg
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Aventures /discussions sur la route de Sundabar

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 47
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Aventures /discussions sur la route de Sundabar   Sam 2 Juin - 5:47

Tommy a écrit:
Eleverein, après une bonne demi heure de recherche, tu trouve une anfractuosité facilement "comblable" pour improviser une forme de Cairn.
Par contre il y a en gros la place pour 5 corps.


Eleverein s'empresse d'aller signaler ce lieu à ses camarades, s'empresse car il faut perdre le moins de temps possible.  Place pour cinq corps, et bien il faudra un peu plus de pierres pour les autres (après tout, un cairn normalement c'est au niveau du sol).
Elle demande (enfin, ce n'est pas vraiment une demande) au survivant des brigands de porter avec elle le corps de ses "camarades" vers cette "fosse commune" improvisée.  Seule, avec sa force légendaire, elle pourrait à peine traîner les corps. Elle attend que les corps soient dépouillés de ce que veut récupérer Darknir (armures ou armes). Moins lourd en plus !

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Caromyr   Sam 2 Juin - 15:45

Une fois le cairn trouvé, Caromyr commence à trainer les corps vers leur tombe. Après une rapide estimation, il emmène les plus gros corps. Il a accroché son bouclier sur son ourse pour être plus à l'aise.

Il met les corps dans la crevasse supposant qu'ils aient déjà été fouillés, et déposséder de leur armure également.
Une fois cela fait, il commence à ramener des pierres et les empile sur les corps.

Il fait une prière devant la tombe, se retourne ensuite vers le dernier brigand ;" Remercie  de ne pas partager leur  sort."

Il prend ensuite un des corps et le charge sur son ourse. Il la rassure de quelques caresses sur l'encolure.

"Il en reste 2. Nous n'avons qu'à les emmener vers leur repère. Notre fortuné brigand, pourra nous montrer où les enterrer. d'ailleurs, un est pour toi! " en s'adressant au brigand.
"Qui prend le dernier?"
Il attend donc que le brigand se charge de son poids supplémentaire et que quelqu'un prenne le dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 47
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Eleverein   Sam 2 Juin - 19:27

"Pas besoin de charger les corps pour les emporter. Nous avons un espace pour cinq corps, nous ajoutons les autres au dessus et nous les recouvrons. Si nous étions sans espace ce serait pareil. Il nous faudra juste un peu plus de pierres".

Lorsqu'elle reçoit de l'aide de ses camarades Eleverein se charge plus d'aller chercher des pierres, toujours en raison de sa force légendaire.  Elle se fait aider du survivant de l'attaque. A un moment elle lui demande comment vont ses plaies et vérifie ses blessures (entretien du premier soin et du soin de niveau 0).


Une fois le "travail" terminé elle prie à son tour pour sa triple déesse et pour demander pardon pour ces âmes égarées.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Caromyr   Lun 4 Juin - 2:37

Caromyr est intercepté dans son élan d'emmener les coprs. Il participe donc à amener les 3 derniers corps pour qu'ils soient recouvert de pierres.


J'ai également soigné le brigand grâce à imposition, 1 point minimum, plus s'il me reste de l'energie après avoir soigné mes camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy
Admin
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 37
Localisation : ça me regarde
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Aventures /discussions sur la route de Sundabar   Lun 18 Juin - 2:40

La mise en place des pierres pour le Cairn va bon train, après une heure de travail assez physique, les corps sont suffisamment couvert pour une sépulture décente.

Tout de même éprouvé par les dernières heures, le dernier brigand (désarmé, je sais), vous rappel l'heure.


Si vous voulez vraiment profiter de notre camp pour le nuit, va falloir en mettre un coup, voir marcher un peu en début de nuit. Changera pas grand chose dans la purée de pois, mais quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 47
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Eleverein   Lun 18 Juin - 14:03

Une fois le "travail" terminé, Eleverein, auprès du cairn et du brigand survivant, déclame avec douceur un chant eflique traduit en langue commune :
" Lune, voix et son
d'un coeur qui bat non plus n'y sont,
mais seulement le profond soupir
des âges se suivant pour mourrir.
Loin, si loin, en Terre d'attente
les morts sont sis, Lune absente"
.


Puis elle se met en marche, tout en veillant d'un œil agile sur le "prisonnier".
Durant le trajet, avec lui sans doute pour trouver le chemin de la planque, elle lui pose plusieurs questions durant tout ce long trajet.

"Que t'apporte la truande ici, combien et pour quel revenu pour ta famille ? Tous tes camarades sont morts et si je ne t'avais pas sauvé tu serais aussi sous les pierres pourrissant, confronté, pour ton plus grand malheur, aux infernales flammes. Et ta famille ne serait plus rien sans toi.  N'aurais tu pas avantage à travailler avec des gens comme nous qu'à t'opposer à nous ? Tu n'es point une personne maléfique par nature,  sans doute la pauvreté t'a mené ici.  Si attaquer de pauvres gens, comme toi, c''est ton "métier", cela ne t'apporte rien ! Attaquer les innocents, comme toi, qui n'ont rien demandé si ce n'est survivre, comme toi, a surtout failli d'apporter la mort.  Qu'aurais-tu laissé à ta femme, à tes enfants innocents ? Heureux sois-tu, tu vas finir en prison peut-être et ta famille sans rien. Qu'avez-vous gagné ?  Rien.  A toi de voir, ce que tu veux faire de ta vie et ce que tu veux apporter à cette famille".
"Qu'as-tu à dire ou redire à cela ?".

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Mer 27 Juin - 13:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 47
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Eleverein toujours   Mar 19 Juin - 5:59

"Combien te rapporte la truande par ans ou par mois ? Réponds moi sans honte aucune et avec franchise. Cela te rapporte(rait/EDIT) de quoi vivre correctement ?"

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Mer 27 Juin - 13:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Caromyr   Ven 22 Juin - 1:04

Avant de repartir, Caromyr marque un instant devant la tombe imrpovisée. Il reste silencieux pendant la chanson/prière de la druidesse.
Une fois tout arrangé, il remonte sur son ours et attend pour repartir.
Pendant le trajet qu'il fait en tête du groupe, Caromyr s'est proposé de s'occuper du brigand. Il tient donc la corde qui est reliée aux menotes du brigand. Il laisse peu de distance afin que ce dernier soit suffisemment proche de son ours et que ça lui inspire d'être calme durant le trajet.
Comme le brigand ne semble pas répondre aux demandes d'eleverein, il tire un peu sur la corde pour provoquer un accoup pour le brigand.
"Alors? que réponds tu? Et que te dis ta conscience? Se réveille t'elle? Tu nous diras également s'il y a d'autres groupes dans ces montagnes. Tu as tout intérêt que nous arrivions indemnes, sans quoi tu risque de partager notre sort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy
Admin
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 37
Localisation : ça me regarde
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Aventures /discussions sur la route de Sundabar   Lun 25 Juin - 2:29

Et vous croyez que c’est simple ? De l’autre côté de la passe, y a les rondes de la garde de Lunargent, mais c’est déjà une zone où ça a pas sérieusement pété depuis un moment. Coté Sundabar, les écussards ont beau tourner, ils peuvent pas être partout et y a une bonne douzaine de tribu de peaux vertes qui encerclent la zone, alors la cité et sure, mais faut méchamment montrer patte blanche sur place. Dans les plus petits village, on sert les miches et la cultures est pas simple. Alors à la basse saison, oui, on rapine et on rançonne. Mais à la base, on évite de tuer qui que ce soit.

Rolf était catégorique là-dessus… et doué. On secouait un peu ceux qui résistaient pour les dissuader, on faisait une frayeur, on soulageait de l’excédent pécuniaire ceux qui avaient l’air d’en avoir… mais on laissait toujours de quoi finir le voyage, on touchait quasi pas aux vivres et surtout pas au matos pour tenir le froid…


Sur la fin, la voie du brigand diminue, prise d'une lourde tristesse.

Et puis on a fait l'erreur de vous attendre... et vous nous avez exterminé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 47
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Re: Aventures /discussions sur la route de Sundabar   Mar 26 Juin - 15:16

[MP d'abord]
Eleverein, du haut de "son cheval" pose une main apaisante sur l'épaule du brigand et lui dit :
"Nous ne vous avons pas exterminés, nous nous sommes simplement défendus et tes amis sont morts dans le combat. Tout ce que nous pouvions faire, après votre attaque, c'est sauver ceux qu'il était possible de sauver, à savoir "toi". Tes amis reposent maintenant sous la terre nourricière et ne sont pas livrés en charognes. Voilà tout ce que nous pouvions faire pour eux.  Il faut penser à vos femmes et enfants. J'espère que vous n'étiez pas tous issus des mêmes villages car il y aura alors bon nombre de veuves et d'orphelins qui ne pourront plus se nourrir de votre travail estival."

Elle considère l'état du brigand. Elle descend de son cheval. Elle se tourne vers Caromyr et lui dit :

"Peux tu le libérer et me laisser la corde ? Qu'il monte sur mon cheval et je vais tenir la corde ainsi que celle de mon cheval. Je veux le mener puisque je lui ai sauvé la vie."

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Mer 27 Juin - 13:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy
Admin
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 37
Localisation : ça me regarde
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Aventures /discussions sur la route de Sundabar   Mer 27 Juin - 2:02

On vous avait pas bien jaugé avec le brouillard... juste le nombre. A ce niveau c'était largement jouable...
Pis une fois les tirs de somation fait, quand on commence à débouler des versant, on fait quoi ?
"Oh, pardon, on avait pas vue que vous étiez équipé sport, on va s'en retourner. Bonne journée et sans rancune, hein ?"
En plus du moment ou vous avez changé Bert en grillade, on pouvait encore moins reculer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Caromyr   Mer 27 Juin - 7:53

"D'autres ont su vivre sans attenter au bien ou à la vie d'autrui. Vous avez embrassé la facilité, la lacheté et le non respect des autres. Vous avez dépouillé bon nombre de voyageurs et si je ne m'abuse avez du en tuer également. Vous avez cru que nous étions cibles faciles et que cela n'aurait aucune conséquence pour vous. Avez vous pensé aux conséquences pour ceux que vous avez dépouillé? Et évitez moi le passage où vous faites preuve de bonté en leur laissant des habits chauds.
Ne vous plaignez pas des conséquences de votre choix. Si cela n'était pas tombé sur nous, il y aurait d'autres victimes. C'est une bonne chose que vos agissements aient pu être arrêtés. C'est très regrétable que cela ait du se faire dans le sang. Vous avez cherché à nous occir, et comme cela arrive généralement,vous êtes tombés sur plus fort que vous ne l'étiez. Malheureusment, vous vous en êtes pris à des personnes qui répliquent vite et fort quand on les blesse. Nous aurions pu mesurer notre réponse? Sans doute que oui (Caromyr marque un silence)
Ne te plains pas d'aujourd'hui. Penses  à ce que tu as fait, ou pas fait, pour être attaché. Et penses surtout comment tu vas faire pour t'en sortir. Car sinon, un autre lieu et autre moment, il y aura encore un autre qui te corrigera.
Ne gaspilles pas cette chance qui t'es donné de pouvoir réparer le mal déjà fait."


Il défait la corde qui était enroulé à sa selle et la tient du côté de Eleverein, s'attendnat à ce qu'elle la prenne.Il s'adresse à elle.

" Tu peux t'en occuper si tu t'en sens. Mais laisse le à terre. Il a été soigné, il peut marcher, il doit réfléchir. De plus, je n'ai pas envie qu'il s'enfuit à cheval prévenir d'autres. Il a notre pitié et notre assurance qu'aucun mal ne lui sera fait, je pense que c'est suffisant. Prions pour que les familles de ses comparses puissent s'en sortir sans eux....... On peut enlever la corde si ça le gêne, nous le rattraperions."

Caromyr attend donc que Eleverein prenne la corde, ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 47
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Eleverein   Mer 27 Juin - 9:33

Eleverein s'empare de la corde en remerciant Caromyr.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy
Admin
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 37
Localisation : ça me regarde
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Aventures /discussions sur la route de Sundabar   Mar 3 Juil - 15:13

Petit rappel de la situation en arrivant au "repère", merci Cendre pour le résumé

Metalpha a écrit:

on décide de suivre le brigand vers leur repère
contrairement à la dernière fois où on est monté sur la gauche, cette fois on se dirige sur la droite

nous arrivons très tard au repère
c'est une petite tour avec une écurie et un étage un peu en ruine
Cendre installe son cheval dans l'écurie et monte dans la tour
il y a 4 à 5 couchages au rez de chaussée et la moitié à l'étage (car avec la moitié de surface que le rdc)
la lumière y rentre par des meurtrières
en montant sur le toit, il y a des remparts et on ne voit que le brouillard

je redescends
au rdc, il y a de quoi manger pour les brigands pour une dizaine de jour (de quoi faire des crêpes)
je pique une pomme pour mon cheval que je m'empresse de rejoindre pour le cajoler

ensuite nouveau tour de garde

Reprise/précision : si la surface "habitable" de l'étage représente la moitié de celle du RDC, c'est parce qu’un coin de l’étage est écroulé, une partie des décombres à quelques mètres de l'extérieur du bâtiments
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bebel

avatar

Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Caromyr   Jeu 5 Juil - 0:39

En arrivant à la tour, Caromyr frotte l'encolure de son ours puis la laisse libre d'aller.
Il fait le tour du batiment en observant attentivement dans les différentes directions, y compris vers le sommet de la tour.
Il rentre ensuite vers l'intérieur de la tour et pose ses affaires vers l'entrée. Il scrute également l'endroit et demande :
"Y at'il un risque que le reste de la tour nous tombe dessus durant la nuit? Il faut également que l'on attache notre invité pour la nuit. Ces provisions pourront nous servir pour ce soir, pour nous et les animaux. S'il en reste, nous pourrons en emmener et en laisser aux prochains voyageurs ou habitants que nous rencontrons. Et s'il y a de la nouritture qui se garde, nous pouvons en laisser ici pour d'autres voyageurs dans le besoin."
Un peu fatigué de la journée de voyage, Caromyr s'étire un peu et s'assoit sur une des pierres éboulées. Il propose au brigand survivant de manger et lui demande "Y at'il quelque piège dans cette batisse qui pourrait nous tomber dessus au moment inopportun? Nous allons passer la nuit ici. Ne tente rien qui pourrait se retourner contre toi je te prie."
Caromyr mange ensuite une part des provisions en prenant les aliments les plus périssables et se prépare au tour de garde.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Metalpha

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/12/2017

MessageSujet: Re: Aventures /discussions sur la route de Sundabar   Jeu 5 Juil - 12:42

Avant mon tour de garde, pendant que je m'occupe de mon cheval et que je mange, j'en profite pour repérer sur ma carte si cette tour n'y est pas

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 47
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Eleverein   Mer 18 Juil - 5:58

Eleverein va dans ce qui sert d'écurie et observe tous animaux (leurs attitudes pour voir s'ils souffrent ou ont besoin de soins particuliers - empathie animale ? survie ? premiers soins si besoin ?). Elle ajuste la couverture prévue pour réchauffer le sien (celui de Caromyr à l'origine) et celle de celui de Latifa (qui, elle le sait, est déjà en train de manger et de se jeter au lit [Pierre est témoin de ce que j'écris, je n'invente pas] ). Elle donne à ces deux animaux la nourriture spéciale très énergétique achetée par elle et Latifa, qui s'ajoute au fourrage habituel.
Elle vérifie  tout autant l'état des montures ou animaux de trait de ses camarades, Cendre est peut-être dans le secteur. Si un animal a besoin de soins, elle les prodigue.

Ensuite elle retourne dans la salle au niveau du sol et y installe sa couche dans un coin, ainsi que celle de "son" prisonnier.
Elle mange avec tous ceux qui n'ont pas gloutonné le repas avant elle (ce qui exclue Latifa principalement).

Pendant ce repas elle demande au prisonnier.
"Parmi les corps de tes malheureux camarades à qui nous avons rendu les hommages, quel était celui de ton chef, que tu sembles estimer, de ce fameux Rolf" ?

Question non innocente, avec jet de diplo si nécessaire ou de bluff (elle semble véritablement attristée  - ce qui est faux - par le destin de ce "pauvre Rolf", Psycho pour d'éventuels mensonges).

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).


Dernière édition par lolo le Mar 24 Juil - 0:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy
Admin
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 37
Localisation : ça me regarde
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Aventures /discussions sur la route de Sundabar   Lun 23 Juil - 16:25

C'était le plus costaud, avec sa grande hache...
Un uthgard, on avait essayé de le coincer... ça avait été une particulièrement mauvaise année et on étaient plutôt désespéré, alors on s'étaient mis à rançonner. Pas vraiment avec succès. Ils nous avait mis une bonne rouste sur le chemin.
Et il a décidé de rester nous donner un coup de main et nous entrainer.


Dernière édition par Tommy le Jeu 2 Aoû - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkkraak



Nombre de messages : 12
Localisation : lyon
Date d'inscription : 18/06/2017

MessageSujet: Re: Aventures /discussions sur la route de Sundabar   Mar 24 Juil - 16:08

En arrivant à la tour, il est impossible de ne pas remarquer les dégâts subits.

Après avoir mis le chariot ainsi que les bêtes à l'abri je retourne inspecter ces dommages structurels, puis fini par rentrer à l'intérieur et m'installe pour manger. Je me coucherais à l'étage à l'opposé des ouvertures.

Durant le repas et pendant le flot de questions des autres j'y ajoutes les miennes.

<Depuis combien de temps occupez vous ce lieu, en dehors de vos razzias ?>

<Il était déjà dans cet état?>

<Une idée de ce qui a pu faire ça?>

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy
Admin
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 37
Localisation : ça me regarde
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Aventures /discussions sur la route de Sundabar   Jeu 2 Aoû - 15:52

Bah en dehors on l'occupe pas... aux saisons où il y a du boulot, on est dans le val à travailler la terre.
Là on est revenue depuis une grosse dizaine de jours et c'était dans cette état, il a pu se passe plus ou moins n'importe quoi en été ou sur le début de l'automne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy
Admin
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 37
Localisation : ça me regarde
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Aventures /discussions sur la route de Sundabar   Dim 5 Aoû - 3:10

Réveil en sursaut et combat pour la survie en pleine nuit...

En  bas Latifa, perdue dans ses livres, n'a rien vu  venir, Draknir, en haut, ayant observé dehors et vision dans le noir a repéré la créature.
Alors la voix de Darknir retentit, hurlant qu'il faut se réveiller, que les personnages sont attaqués !
Dans le même temps un violent coup retentit, choc brutal contre la paroi, des pierres du  mur s'éboulent  dans la tour.

Draknir fonce au combat, de l'étage, là où l'angle de la tour est déjà effondré. Caromyr, réveillé par le cri et le bruit se lève, s'emparant de son bouclier et de son arme. Gillou prend ses armes.
En bas Eleverein, qui est éveillée, fonce  ouvrir la porte voir ce qu'il y a derrière (les jambes d'un géant). Latifa sort de ses livres, Cendre s'empare de ses armes et fonce vers l'étage. Le brigand se tortille dans ses liens, le loup reste terré. Un géant des collines.





A  l'étage s'engage un dur combat entre le nain et le géant des collines.  Draknir a enchanté une pierre de lumière et l'a jetée face au géant. Elle tombe et éclaire alors les lieux d'en bas. Draknir est rejoint par Caromyr dès que celui-ci le peut. Cendre flèche le géant du fond de l'étage, par la large ouverture, tentant de ne pas blesser ses camarades faisant face au monstre. Gillou lance sa hachette et touche le géant.
En  dessous Eleverein se glisse entre les jambes  du géant pour ensuite l'attaquer de derrière et aussi libérer la place devant  la porte pour  d'autres combattants. Elle disparait dans la nuit. On n'aura plus de nouvelles d'elle avant quelques rounds. Latifa approche de la porte laissée ouverte.
Le géant distribue à tour de rôle de lourds dommages  à Darknir et à Caromyr, qui ripostent. Cendre descend mettre Gillou à l'abri. Les rounds s'enclenchent.
Latifa sur le pas de  porte lance mains brulantes, incendiant les vêtements et les parties intimes puantes du géant qui se pendouillent devant elle. Draknir descend attaquer du sol, croisant Cendre qui remonte l'escalier une fois Gillou  à l'abri en bas.
Laissant un  instant un répit à Caromyr, le géant manque totalement  son coup et lâche ce  qui lui sert d'arme (un puissant tronc d'arbre déraciné), celle-ci vole loin en  arrière et s'enfonce dans  la nuit.  
Ce n'est pas obligatoirement  une bonne nouvelle pour  lui car, si le  géant n'a plus son arme puissante par la suite il attaquera deux fois avec ses poings, ce qui n'est  pas meilleur pour  Caromyr, sans armure,  qui a déjà encaissé de puissantes attaques.  
Derrière Caromyr Cendre décoche de nouveau ses flèches habiles.
En bas, Latifa se recule alors que Draknir approche la porte en  incantant. Latifa constate que les forces de Draknir semblent se décupler.
Du fond de la nuit, derrière le géant retentit un chant elfique guerrier qui donne du courage et de la puissance à tous  les alliés du groupe.
Le géant est attaqué sur deux fronts, Caromyr et Cendre en haut et maintenant Draknir sur le pas de porte.
Le  géant  frappait à l'origine deux fois par round Caromyr. Caromyr est en mauvais état. On  entend plus clairement le chant de l'elfe mais  par deux fois ce chant semble proche de s'éteindre alors que  le géant  frappe  maintenant aussi durement derrière  lui,  ne frappant plus Caromyr  qu'une fois par round. Les combattants de la tour constatent que si le géant frappe derrière lui aussi il est aussi distrait par l'elfe sans  doute, il est pris en tenaille et qu'ils attaquent plus facilement.
Alors que Caromyr et Draknir frappent du mieux  qu'ils le peuvent, Cendre voyant le piteux état de Caromir et alors que ces flèches ne font quasiment pas de dégâts, elle décide de n'écouter que son courage, elle lâche son arc, court et  se jette dans le vide sur  la figure du géant pour tenter de  le frapper de sa dague.  Elle manque son  coup mais se retrouve accrochée à cheval sur l'épaule droite du géant. Si sa manœuvre ne fait aucun dommage elle aura le mérite d'occuper une attaque du géant au tour suivant, épargnant ainsi un  adversaire le round suivant. Le géant en effet l'attrape et la jette par terre, en bas de la tour.
Le round suivant le géant cède enfin aux assauts furieux de Draknir et Caromyr,  chancèle et tombe en arrière, manquant de peu de tomber sur Eleverein qui le harcelait de sa dague par derrière.
Le  combat est terminé, les combattants de la tour parfois fortement blessés.
Alors qu'Eleverein tente de voir si le géant est encore en vie Draknir ôte toute  incertitude en lui éclatant la tête d'un grand  coup de marteau.
Cendre préfère se détourner de ce spectacle. Elle regarde aux alentours si il n'y a pas d'autres danger, puis elle va dans l'écurie calmer les chevaux.

Draknir,  Eleverein, Cendre et Caromyr tentent  des premiers soins sur tous ceux qui en  ont besoin. Cendre donne quelque chose à Caromyr qui, après l'avoir avallé, reprend quelques couleurs. La fouille de la  bête ne relève que des objets en apparence totalement insignifiants
Le tour de garde reprend puis prend fin.  Latifa apprend ses sorts durant ce tour de garde, ainsi qu'Eleverein. Draknir utilise, avant  de réapprendre ses sorts au  matin, ce qu'il lui reste de sorts pour les transformer en soins et soigner tout ceux qu'il peut. Caromyr ne peut réapprendre ses sorts car son  sommeil n'a pas été suffisant.
Il est convenu par Eleverein et Draknir que la prochaine nuit Caromyr prenne  le premier tour de garde de façon  à  pouvoir avoir une nuit plus complète (sauf en cas d'interruption) et réapprendre ses sorts.

Au matin tout le monde convient  qu'il faut se hâter. Eleverein, Cendre et  Gillou se  concertent, observent le temps de façon à tenter de limiter la baisse de la  vitesse de déplacement du groupe en raisons de conditions climatiques.  Eleverein guide alors le groupe du mieux qu'elle  le peut  avec  les conseils de Cendre et du  Gillou. Ce sera ainsi durant les deux jours et demi de trajet qui vont suivre.  Le groupe part alors qu'il a encore des blessés. Cendre, qui constate qu'Eleverein a cassé la corde de son arc lui prête un arc court qu'elle a récupéré sur les brigands.

Le voyage se fait non sans mal.
Le soir  Latifa utilise sa baguette pour fournir  au  groupe un abri  correct en pleine nature hostile.
Eleverein (qui n'a  ce jour  appris que des sorts de soins) soigne tout ce qu'elle peut. Caromyr complète avec son imposition des mains et tout le monde est  soigné.
La nuit se passe sans encombre. Le lendemain Eleverein apprend le sort "réparation" parmi ses sorts.

Une journée de marche, à un rythme moins soutenu que la veille en raison des conditions  climatiques. Une autre nuit. Le soir Eleverein utilise réparation pour réparer la  corde de son arc et rend à Cendre celui qu'elle lui avait prêté, en la remerciant.

Encore une journée  de trajet, et donc une nuit. La vallée commence à s'élargir.

Une nouvelle marche permet d'atteindre en fin de journée, alors que la brume se dissipe, un  bourg attendu sur la carte (Auvandell).

C'est un gros bourg entouré d'une enceinte. L'enceinte a à sa base un fondement en pierre avant de s'élever en palissade de bois. Aucune tour de guet sur l'enceinte. Seule une tour de guet s'élève du centre du village, de bois en hauteur, plus massive et en pierre à sa base. Peut-être une petite maison  forte ?
Eleverein flatte un peu son loup, fait le tour du village et lui indique la porte en direction de Sundabar.  Elle la lui fait renifler pour qu'il l'attente ensuite de ce côté.
Les autres personnages se préoccupent surtout de trouver une auberge avec écurie pour trouver un asile, des conditions correctes pour se reposer, se réchauffer, discuter à l'abri voire reconstituer leur stock avant de poursuivre le plus rapidement possible vers Sundabar.

Tout le monde est à l'auberge.
Eleverein évoque le cas du prisonnier. Draknir fait remarquer que le paladin va sans doute demander à ce qu'il soit jugé ici.
Eleverein semble dubitative. Draknir demande à un occupant s'il y a ici une justice  pour un brigand si c'est un brigand arrêté dans la passe. L'homme répond que c'est simple, il suffit de mettre un gibet sur la place publique et de régler le problème.
Eleverein rétorque alors qu'il n'est pas question qu'il n'ait pas un procès équitable avec de véritables juges et donc qu'il ne sera pas jugé ici.



Dernière édition par Tommy le Jeu 16 Aoû - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 47
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Eleverein   Mar 7 Aoû - 1:17

Eleverein, avant de s'installer pour prendre un vrai repas depuis plusieurs jours, demande une chambre pour elle et le prisonnier.

Ensuite elle va s'attabler. Elle délie les mains du prisonnier pour qu'il puisse manger.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Metalpha

avatar

Nombre de messages : 16
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 16/12/2017

MessageSujet: Re: Aventures /discussions sur la route de Sundabar   Mar 7 Aoû - 5:26

Arrivée à l'auberge, Cendre remercie Gillou de les avoir amené jusqu'ici et elle décide de lui offrir un bon repas.
Elle lui demande si le voyage a été mieux pour lui et ce qu'il pense faire maintenant
Elle lui demande si il connaît bien cette ville et les différents lieux et personnes à voir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 47
Localisation : Ain
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: Eleverein   Mar 7 Aoû - 6:42

Eleverein propose à l'aubergiste d'animer la soirée en chantant, jouant de  la musique ou dansant, s'il lui offre  le gite, ainsi qu'à son prisonnier (la chambre, deux repas, l'hébergement pour le cheval).
Diplomatie si tu le souhaites Tommy. Elle ne demande que pour deux personnes, mais si la négo se passe bien, selon le jet, elle demande pour d'autres personnes.


Eleverein mange avec Cendre, Le Gillou, le prisonnier, et les autres. Elle paie pour le prisonnier un repas équivalent au  sien.

Elle  demande à Cendre (pas seulement si d'autres veulent répondre) et aussi finalement  au Gillou :

"Alors,  Gillou poursuit avec nous ou rentre  seul ? Gillou, tu nous suis ? Rentrer seul serait  peut-être  dangereux  pour toi ?".

Elle mange un  petit peu.
"Nous allons à Sundabar, et plus loin ensuite. Nous allons faire aller-retour pour revenir à la fin à Lunargent, donc en passant par chez  toi. Je sais bien  que tu te dis que les routes avec nous sont dangereuses, mais retourner  seul l'est encore plus. Qu'en penses-tu Gillou ?".  

Mangeant toujours elle se tourne vers le prisonnier :

"Et toi,  comment vois-tu la suite. Tu a survécu par chance  à l'attaque menée contre nous. On peut dire  que la Déesse était avec toi ce  jour-là. Tu as survécu avec nous  au géant des collines. Nous avons eu de la chance,  nous, une équipe assez rodée. Si vous  étiez retournés dans la tour avec ton équipe vous seriez tous morts et en ce moment  le géant  serait en train de ronger vos os. Finalement, en  deux fois, tu es miraculé. Tu peux parler ici  librement et ne pas dissimuler tes pensées. Finalement, sans nous, tu serais mort."
Diplomatie, psychologie si besoin.

_________________
M'avertir SVP par MP si une des illustrations disparait du site. Merci par avance (donnez moi l'adresse de la page ou du post).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy
Admin
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 37
Localisation : ça me regarde
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Aventures /discussions sur la route de Sundabar   Jeu 16 Aoû - 12:07

Cendre a écrit:
Arrivée à l'auberge, Cendre remercie Gillou de les avoir amené jusqu'ici et elle décide de lui offrir un bon repas.
Elle lui demande si le voyage a été mieux pour lui et ce qu'il pense faire maintenant
Elle lui demande si il connaît bien cette ville et les différents lieux et personnes à voir

Bah merci bien.
Mieux ? Ben je sais pas trop... en générale je fais peux voir pas de trajet à c'te saison. Déjà parc'qu'y a pas grand monde d'assez c... déterminé ou obligé de traverser... pis parc'que c'est le bordel comme z'avez pu voir. Et encore on a eu du bol sur eul temps d'seulement se retrouver avec du brouillard.
Pour la suite, ben l'deal c'était d'aller à Sundabar, et on y est pas encore. Si tout se passe bin, on devrait en avoir encore pour quat' grosses journées, voir cinq. Fait meilleur dans le val, mais c'pas le panard non plus.

Pour eul coin... j'vois bien où on peu refaire le plein si vous compter refaire de la provision, pis deux ou trois aut'courses.
Pour le gaillard là, Gilou désigne votre prisonnier du menton, vous pouvez passer par le guet si vous y tenez. Y a toujours la garde minimum pour les urgences du bourg et régulièrement les Ecussards qui font leur tournée passent une paire de jours pendant qu'y tourne dans le coin.


Eleverein a écrit:
Gillou, tu nous suis ? Rentrer seul serait  peut-être  dangereux  pour toi ?".
Elle mange un  petit peu.
"Nous allons à Sundabar, et plus loin ensuite. Nous allons faire aller-retour pour revenir à la fin à Lunargent, donc en passant par chez  toi. Je sais bien  que tu te dis que les routes avec nous sont dangereuses, mais retourner  seul l'est encore plus. Qu'en penses-tu Gillou ?

D'jà l'aller retour à Sundabar, ça représente une grosse paire eud'décades. J'peux pas trop non plus laisser ma femme toute seul tout l'hivers. (50pex à qui se souvient du nom)
Même si j'a d'jà dis qu'y a pas légion, de Sundabar y a moyen de retourver des gens qui font le trajet dans l'aut' sens... c'possible...
C'est que si vous vous barrez trop loin je connais même plus trop la région moi. J'vous servirais pos à grand chose.


Eleverein a écrit:
Mangeant toujours elle se tourne vers le prisonnier :
"Et toi,  comment vois-tu la suite. Tu a survécu par chance  à l'attaque menée contre nous. On peut dire  que la Déesse était avec toi ce  jour-là. Tu as survécu avec nous  au géant des collines. Nous avons eu de la chance,  nous, une équipe assez rodée. Si vous  étiez retournés dans la tour avec ton équipe vous seriez tous morts et en ce moment  le géant  serait en train de ronger vos os. Finalement, en  deux fois, tu es miraculé. Tu peux parler ici  librement et ne pas dissimuler tes pensées. Finalement, sans nous, tu serais mort."

Et au final ça changera quoi ? La justice est expéditive dans le coin. J'ai brigandé, z'êtes témoin et victime, y a tout ce qui faut pour en juger. Quelques jour de cachots au mieux et une longueur de chanvre. Si le bourreau connait son affaire, au moins, ça a pas le temps d'être douloureux... ils cherchent pas le spectacle ici. un coup de levier et c'est fait.

Notre brigand est clairement morose et résigné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aventures /discussions sur la route de Sundabar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aventures /discussions sur la route de Sundabar
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» Sur la route des caravanes
» "La Route Perdue"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Campagnes et Mondes de Jeux de Rôles :: Sudolphore :: Vivre dans les Royaumes Oubliés :: Vivre dans les Marches d'Argent-
Sauter vers: